Mondial

Le guide complet de la Coupe du Monde FIBA 2019 : l’idéal pour vivre à l’heure chinoise pendant deux semaines

Coupe du Monde

Tout ce qu’il faut savoir sur ce Mondial et bien plus encore, vous savez ce que vous devez imprimer.

Source image : montage via FIBA

Très utile pendant toute la durée de la Coupe du Monde FIBA 2019 qui se déroulera en Chine du 31 août au 15 septembre prochains, ce guide vous permettra de ne pas avoir à poser systématiquement la même question chaque matin : c’est quand qu’on joue, et c’est sur quelle chaîne ? Et si vous n’avez pas bien cerné les enjeux ou le nouveau système de compétition à 32 équipes, c’est aussi ici que ça se passe. Royal, non ?

Même s’il y a de fortes chances pour qu’on tombe sur des génies qui seront très probablement capables de nous interroger sur ces deux exemples précédents, nous poursuivrons notre thérapie de groupe et vous offrirons ci-dessous tout ce qu’il y a de plus important à savoir sur cette Coupe du Monde. On commencera d’abord par préciser qu’il faudra être un abonné Canal+ pour suivre en direct les exploits de nos Frenchies et les meilleures affiches de la compétition tandis que certaines rencontres (hors géo-restriction) seront également disponibles sur le FIBA Basketball World Cup Pass d’une valeur de 8,99 euros. Pour les souscripteurs de la chaîne cryptée, c’est même l’intégralité des matchs qui sera proposée à partir des quarts de finale. A noter aussi que du vendredi au lundi, Canal+ Décalé sera rebaptisé Canal+ Sport Week-End et ce pendant toute la durée de la compétition alors ne commencez pas tout de suite à froncer les sourcils. Mais avant de se plonger dans le calendrier ci-dessous, commençons par de brèves présentations. Déjà parce que chez TrashTalk on est poli mais ça pourra aussi vous servir pour avoir l’air incollable sur le sujet lorsqu’on vous interrogera avec curiosité à la machine à café dès que l’EDF aura commencé à gagner quelques matchs.

La nouvelle formule est expliquée en détail ici mais sachez en gros que si la France pouvait sortir de son groupe avec trois victoires dans la popoche on aborderait déjà la seconde phase de poule plus sereinement puisque le bilan sera conservé au moment de croiser avec les deux meilleurs éléments du groupe de la mort composé de l’Australie, de la Lituanie, du Canada et du Sénégal. Ensuite, on retrouve un format classique à partir des quarts de finale avec des matchs à élimination directe qui permettront notamment de déterminer les premières nations qualifiées pour les Jeux Olympiques 2020. En effet, la meilleure équipe d’Afrique, d’Asie et d’Océanie et les deux meilleures équipes des Amériques et d’Europe dans ce Mondial obtiendront automatiquement leur billet pour Tokyo. Plutôt pratique pour s’éviter des frayeurs jusqu’au milieu de l’été comme ce fut notamment le cas pour la Team France en 2014. Car autrement, les 16 équipes les mieux classées n’ayant pas obtenu le précieux sésame recevront une place dans l’un des quatre Tournois de Qualification Olympique FIBA 2020, au cours desquels ils auront une seconde chance de se qualifier pour les JO.

Savoir comment la France va se retrouver en finale contre l’Espagne, c’est bien. Mais on a aussi pensé à ceux qui sont un peu trop focus sur la NBA durant la saison pour suivre les qualifications et les championnats internationaux un peu obscures. Bien sûr, malgré tous les forfaits de dernière minute et des excuses toutes plus bidons les unes que les autres, on retrouvera quand même des têtes bien connues de notre Grande Ligue chérie, même hors de Team USA. Désolé Luka Doncic, tu pourras toujours lustrer ta médaille de champion d’Europe en matant Iran – Porto Rico puisque la Slovénie n’est pas qualifiée pour ce Mondial. Mais puisqu’on vous a dit qu’on parlait des présents, voici donc la liste de tous les joueurs NBA participants avec leur sélection pour représenter fièrement la Team World en Chine (ici) ainsi que les meilleurs prospects qui vont bientôt envahir les mock drafts (). Et pour ceux qui ne sont pas convaincus et qui voudraient une présentation de chaque nation dans le détail, il suffit de demander car c’est juste en-dessous que ça se passe.

Les groupes


Groupe A (Beijing) : Pologne, Côte d’Ivoire, Venezuela, Chine

Groupe B (Wuhan) : Russie, Argentine, Corée du Sud, Nigeria

Groupe C (Guangzho) : Espagne, Iran, Porto Rico, Tunisie

Groupe D (Foshan) : Angola, Philippines, Italie, Serbie

Groupe E (Shanghan) : Turquie, République Tchèque, Etats-Unis, Japon

Groupe F (Nanting) : Grèce, Nouvelle-Zélande, Brésil, Monténégro

Groupe G (Shenzen) : France, Allemagne, Jordanie, République Dominicaine

Groupe H (Dongguan) : Canada, Australie, Lituanie, Sénégal

L’Équipe de France

Parce qu’une bonne Coupe du Monde est une Coupe du Monde remportée par la France, il est grand temps de faire connaissance avec les futurs champions du monde qui seront attendus sur les Champs Elysées par des millions de fans en délire à leur retour de Chine avant de taper un playground avec Manu Macron dans les jardins présidentiels puis de fredonner le futurs tube de l’hiver de Vegedream. Au terme d’une prépa de trois semaines conclue par un bilan de 6 victoires pour 2 défaites, Vincent Collet et son staff technique ont tranché en choisissant les 12 élus qui chanteront la Marseillaise à Pékin le 15 septembre. En tout cas, il faudra cette mentalité de vainqueur pour contourner les obstacles qui seront posés sur leur route durant la prochaine quinzaine. Plus la peine de présenter la Serbie qui vient de nous battre à Shenyang, idem pour nos meilleurs ennemis espagnols et Team USA – de toute façon vous avez dévoré religieusement nos 32 préviews d’équipes disponibles ci-dessus. Il fallait donc un groupe de soldats, un savant mélange de jeunesse et d’expérience, de NBA et de jeu européen alors sans plus attendre voici l’identité de nos héros sans oublier une grosse pensée pour Théo Maledon et Elie Okobo qui ont participé à la préparation jusqu’au bout avant de repasser du côté des supporters de l’EDF.

Le roster

Meneurs : Andrew Albicy et Frank Ntilikina

Arrières : Evan Fournier, Nando De Colo et Paul Lacombe

Ailiers : Nicolas Batum et Axel Toupane

Ailiers-forts : Louis Labeyrie et Amath M’Baye

Pivots : Rudy Gobert, Mathias Lessort et Vincent Poirier

La préparation des Bleus

France – Turquie (69-74)

France – Tunisie (94-56)

France – Monténégro (80-72)

France – Brésil (86-72)

France – Argentine (77-58)

France – Nouvelle-Zélande (95-81)

France – Italie (82-80)

France – Serbie (61-56)

Le calendrier complet de la Coupe du Monde

Maintenant que vous avez l’eau à la bouche, il ne vous reste plus qu’à apprendre toutes ces informations par coeur en attendant le début des choses sérieuses. Après ça, vous allez avoir envie de ne rater aucun match et, ô bonheur, pour une fois il ne faudra pas mettre le réveil trop tôt (ou trop tard) pour mater les exploits de nos joueurs préférés. Allez, balancez le programme !

1er tour

Samedi 31 août – Day 1 :

  • 9h30 : Angola – Serbie : 59-105
  • 10h : Pologne – Venezuela : 80-69
  • 10h30 : Russie – Nigeria : 82-79
  • 10h30 : Iran – Porto Rico : 83-81
  • 13h30 : Philippines – Italie : 62-108
  • 14h : Côte d’Ivoire – Chine : 55-70
  • 14h30 : Argentine – Corée du Sud : 95-69
  • 14h30 : Espagne – Tunisie : 101-62

Dimanche 1er septembre – Day 2 :

  • 9h30 : Canada – Australie : 92-108
  • 10h : Nouvelle-Zélande – Brésil : 94-102
  • 10h30 : Turquie – Japon : 86-67
  • 10h30 : République Dominicaine – Jordanie : 80-76
  • 13h30 : Sénégal – Lituanie : 47-101
  • 14h : Grèce – Monténégro : 85-60
  • 14h30 : République Tchèque – États-Unis : 67-88
  • 14h30 : France – Allemagne : 78-74

Lundi 2 septembre – Day 3 :

  • 9h30 : Italie – Angola : 92-61
  • 10h : Venezuela – Côte d’Ivoire : 87-71
  • 10h30 : Nigeria – Argentine : 81-94
  • 10h30 : Tunisie – Iran : 79-67
  • 13h30 : Serbie – Philippines : 126-67
  • 14h : Chine – Pologne : 76-79
  • 14h30 : Corée du Sud – Russie : 73-87
  • 14h30 : Porto Rico – Espagne : 63-73

Mardi 3 septembre – Day 4 :

  • 9h30 : Australie – Sénégal : 81-68
  • 10h : Monténégro – Nouvelle Zélande : 83-93
  • 10h30 : Japon – République Tchèque : 76-89
  • 10h30 : Allemagne – République Dominicaine : 68-70
  • 13h30 : Lituanie – Canada : 92-69
  • 14h : Brésil – Grèce : 79-78
  • 14h30 : Etats-Unis – Turquie : 93-92
  • 14h30 : Jordanie – France : 64-103

Mercredi 4 septembre – Day 5 :

  • 9h30 : Angola – Philippines : 84-81
  • 10h : Côte d’Ivoire – Pologne : 63-80
  • 10h30 : Corée du Sud – Nigeria : 66-108
  • 10h30 : Porto Rico – Tunisie : 67-64
  • 13h30 : Italie – Serbie : 77-92
  • 14h : Venezuela – Chine : 72-59
  • 14h30 : Russie – Argentine : 61-69
  • 14h30 : Espagne – Iran : 73-65

Jeudi 5 septembre – Day 6 :

  • 9h30 : Canada – Sénégal : 82-60
  • 10h : Brésil – Monténégro : 84-73
  • 10h30 : Turquie – République Tchèque : 76-91
  • 10h30 : Allemagne – Jordanie : 96-62
  • 13h30 : Lituanie – Australie : 82-87
  • 14h : Grèce – Nouvelle-Zélande : 103-97
  • 14h30 : Etats-Unis – Japon : 98-45
  • 14h30 : France – République Dominicaine : 56-90

Récapitulatifs du 1er tour

Groupe A, Groupe BGroupe CGroupe DGroupe EGroupe FGroupe GGroupe H

2ème tour

Groupe I (Foshan) : Pologne, VenezuelaRussie, Argentine

Groupe J (Wuhan) : Espagne, Porto Rico, Philippines, Serbie

Groupe K (Shenzen) : République Tchèque, Etats-Unis, Grèce, Brésil

Groupe L (Nanjing) : France, République Dominicaine, Australie, Lituanie

Vendredi 6 septembre – Day 7 :

  • 10h : Pologne – Russie : 79-74
  • 10h30 : Serbie – Porto Rico : 90-47
  • 14h : Argentine – Venezuela : 87-67
  • 14h30 : Espagne – Italie : 67-60

Samedi 7 septembre – Day 8 :

  • 10h : Australie – République Dominicaine : 82-76
  • 10h30 : Brésil – République Tchèque : 71-93
  • 14h : France – Lituanie : 78-75
  • 14h30 : Etats-Unis – Grèce : 69-53

Dimanche 8 septembre – Day 9 :

  • 10h : Venezuela – Russie : 60-69
  • 10h30 : Porto Rico – Italie : 89-94
  • 14h : Pologne – Argentine : 65-91
  • 14h30 : Espagne – Serbie : 81-69

Lundi 9 septembre – Day 10 :

  • 10h : République Dominicaine – Lituanie : 55-74
  • 10h30 : République Tchèque – Grèce : 77-84
  • 14h : France – Australie : 98-100
  • 14h30 : Etats-Unis – Brésil : 89-73

Quarts de finale

Mardi 10 septembre – Day 11 :

  • 13h : Argentine – Serbie : 97-87
  • 15h : Espagne – Pologne : 90-78

Mercredi 11 septembre – Day 12 :

  • 13h : France – Etats-Unis : 89-79
  • 15h : Australie – République Tchèque : 82-70

Matchs de classement (5-8)

Jeudi 12 septembre – Day 13 :

  • Team USA – Serbie : 89-94
  • Pologne – République Tchèque : 84-94

Samedi 14 septembre – Day 13 :

  • 10h : Team USA – Pologne
  • 14h : Serbie – République Tchèque

Demi-finales

Vendredi 13 septembre – Day 14 :

  • 10h : Espagne – Australie : 95-88
  • 14h : France – Argentine : 66-80

Match pour la médaille de Bronze

Dimanche 15 septembre – Day 16 :

  • 10h : France – Australie : 67-59

Finale

Dimanche 15 septembre :

  • 14h : Espagne – Argentine : 95-75

Les récompenses

All-Star 5 FIBA World Cup 2019 : Ricky Rubio, Bogdan Bogdanovic, Evan Fournier, Luis Scola, Marc Gasol

MVP du tournoi et de la finale : Ricky Rubio

C’est tout pour ce point exhaustif sur ce qui sera à suivre en Chine, très probablement avec nous d’ailleurs, en espérant en tout cas que vous prendrez autant votre pied que nous et toute l’EDF ! Alors on imprime gentiment le programme, on se l’affiche dans l’entrée ou au bureau, et ainsi on ne perd aucune goutte de cette Coupe du Monde 2019 !

Les visiteurs ont tapé :

6 Commentaires

6 Comments

  1. Batkill

    30 août 2019 à 13 h 01 min at 13 h 01 min

    Bonjour la team TT, savez-vous si les matchs seront diffusés en décalé sur la chaîne YT de la FIBA ?

  2. Denis

    31 août 2019 à 10 h 58 min at 10 h 58 min

    Bonjour à tous, attention : le FIBA Basketball World Cup Pass : c’est bidon, une arnaque !
    Après paiement, aucun live ne fonctionne : « sorry, something went wrong ».
    Ensuite 1h d’attente sur le live chat… pour…. aucun échange, juste un message direct disant que je serai remboursé dans 30 jours… j’en doute, surement juste un bot.

    • Rémi

      1 septembre 2019 à 9 h 46 min at 9 h 46 min

      Je me suis renseigné auprès de leur support, il y a une géo-restriction du pass si tu es localisé dans certains pays comme la France. En gros, on ne peut voir ni les matches des plus grosses équipes (mis à part ceux de l’Argentine et de l’Italie si elles rencontrent une petite équipe) ni les matches de phase éliminatoire. Je vais annuler le pass, il sert à rien du coup.

  3. Remi

    31 août 2019 à 13 h 43 min at 13 h 43 min

    Je regrette de ne pas avoir vu le commentaire de Denis avant. Je viens de souscrire au world cup pass et même message « Sorry, something went wrong ». Je tente un message au support et sinon ferai une réclamation à Paypal.

  4. Louis

    31 août 2019 à 20 h 42 min at 20 h 42 min

    Exactement pareil que cité ci dessus.

    Seulement deux matchs en fonctionnement aujourd’hui. Corée argentine et Iran puerto rico… j’ai les nerfs.

    J’espère que le problème sera vite réglé.

    Je pensais également pouvoir regarder les matchs en replay mais même pas … juste un documentaire sur la coupe du monde et la finale du dernier euro …

    Super !

  5. Benoît Carlier

    1 septembre 2019 à 12 h 45 min at 12 h 45 min

    Bonjour à tous,

    Merci pour vos messages, il semble que le SAV du Pass mis en place par la FIBA a été submergé et on a, nous même, pas encore reçu de réponse de leur part. Rémi nous a en effet communiqué un tableau des matchs concernés par la géo-restriction en France ce qui ne laisse pas beaucoup d’affiches à la fin. Sachant que Canal+ est de toute façon prioritaire, comme précisé dans l’article, la chaîne cryptée sera le seul moyen de suivre l’EDF avant le stade des demi-finales où M6 a les droits en cas de présence de la France.

    De plus, la géo-restriction ne semble pas être le seul problème et il nous est par exemple impossible de suivre le Brésil – Nouvelle Zélande de ce matin avec toujours ce fameux message d’erreur. Nous sommes tous face à la même incompréhension, espérons que la FIBA proposera des solutions pour les clients insatisfaits. En tout cas, loin de nous l’intention de provoquer autant de frustration chez nos lecteurs, d’autant que ce n’était en aucun cas de la publicité mais juste un tips pour permettre au plus grand nombre de suivre cette Coupe du Monde dans de bonnes conditions tout comme nous.

    Merci de votre compréhension.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top