Equipe de France

Profil Équipe de France : Amath M’Baye, de l’énergie avec des qualités athlétiques et du shoot, tout ce qu’on aime

Aujourd’hui, c’est au tour d’Amath de passer au crible.

Source image : YouTube

La Coupe du Monde arrive à grands pas et c’est donc l’heure de passer à la présentation des joueurs qui défendront fièrement le drapeau bleu-blanc-rouge en Chine durant la première quinzaine du mois de septembre. 12 mecs, 12 profils, comme ça vous serez au point quand il faudra supporter les Bleus en finale pour taper les Etats-Unis. Au programme aujourd’hui, Amath M’Baye.

Quelques infos pratiques pour bien connaître le bonhomme

  • Nom : Amath M’Baye
  • Âge : 29 piges
  • Poste : Ailier Fort / Ailier
  • Caractéristiques physiques : 2m06, 102 kilos
  • Club : Pınar Karşıyaka (Turquie)
  • Sélections : 8 sélections

Son parcours en Équipe de France 

Si Amath M’Baye va bientôt atteindre la trentaine, il connaît l’Équipe de France depuis peu de temps le garçon. Sa première sélection ? Elle date du 30 novembre dernier, lors d’un match face à la République Tchèque à Pardubice dans le cadre des qualifs pour la Coupe du Monde. Une première sélection fêtée par une perf dont il se souviendra longtemps. 18 points, 5 caviars, 6/9 au tir dont 3/3 du parking, c’est ce qu’on appelle une entrée en fanfare. Bienvenue chez les Bleus Amath ! Cette apparition tardive dans la sélection peut s’expliquer par son parcours pas vraiment comme les autres. Il a fait sa formation aux Etats-Unis avec un passage en NCAA (à l’université du Wyoming et de l’Oklahoma), puis s’est présenté à la Draft 2013 mais n’a pas été sélectionné. Il est ensuite parti au Japon où il a évolué pendant plusieurs années, avant de revenir en Europe du côté de l’Italie. Au Virtus Bologne durant la saison 2018-19, M’Baye a notamment affronté la SIG Strasbourg de Vincent Collet en Champions League, et le joueur a alors pu parler un peu avec le sélectionneur, avant de recevoir sa convoc’. Depuis, Amath est dans la Team France, lui qui a participé à trois autres matchs de qualifications, ainsi qu’à quatre des cinq rencontres de prépa, où il s’est d’ailleurs illustré.

Ce qu’il va apporter aux Bleus

Amath M’Baye possède un profil assez unique avec des qualités intéressantes pour Vincent Collet. Ailier fort de 2m06, le bonhomme détient des attributs athlétiques qui peuvent vraiment servir des deux côtés du terrain. Il est mobile, il est explosif, il apporte de l’énergie et ça, c’est toujours un plus pour n’importe quelle équipe. Mais Amath, c’est aussi un mec qui aime s’écarter car il sait shooter. Si vous avez vu le match de prépa face au Brésil, vous vous souvenez probablement de ce troisième quart-temps de feu, où il a planté trois tirs du parking dont un 3+1. Donc oui, M’Baye représente une menace au tir, ce qui permet d’ouvrir le jeu et rendre celui-ci plus difficile à défendre. L’importance d’Amath est en plus accentuée par le forfait d’Adrien Moerman. Ce dernier était censé être le poste 4 titulaire chez les Bleus, et il apportait également une menace extérieure. Là, sans lui, c’est M’Baye qui a commencé titulaire lors des deux dernières rencontres de préparation face au Brésil et l’Argentine.

Sa saison 2018-19

Arrivé en Italie en 2016, Amath M’Baye reste sur une saison accomplie avec le Virtus Bologne, où il a notamment pu évoluer sous les ordres du sélectionneur serbe Sasha Djordjevic. Déjà, sur le plan collectif, il a connu le succès avec un titre de Champion d’Europe. Accompagné notamment par Mario Chalmers, ancien Top 10 meneur NBA, Amath a remporté la Champions League avec une victoire en finale contre Tenerife. Et on peut dire qu’il n’était pas là pour tourner les serviettes. Dans le match pour le titre, M’Baye a bien contribué en plantant 16 pions avec trois rebonds, deux contres et deux shoots from downtown. Une belle perf en soutien au MVP Kevin Punter. Concernant ses stats globales sur la saison en Italie, Amath M’Baye a disputé 29 rencontres, en tournant à 10 points et 3,7 rebonds en 27,6 minutes de moyenne, avec un joli petit pourcentage de loin (37,4%). Après trois saisons en Italie, Amath va désormais poursuivre sa carrière sous d’autres horizons puisqu’il a signé en Turquie cet été, du côté du Pınar Karşıyaka (à vos souhaits).

Voilà, c’est terminé pour ce neuvième profil, et on revient demain pour la présentation d’un autre membre de l’Équipe de France. Un indice, on l’appelle la toupie.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top