Equipe de France

L’Équipe de France entame sa préparation par une défaite : 69-74 face à la Turquie, ça ira mieux quand Tony et Boris reviendront de blessure

France Turquie

Ça manque de Gélabale aussi.

Source image : RMCSports

Le Palais des Sports de Pau accueillait hier soir le premier match de préparation de l’Équipe de France en vue de la prochaine Coupe du Monde en Chine. L’occasion de se dégourdir les jambes, de bosser quelques systèmes et de mettre les premières briques sur le mur de la victoire que Vincent Collet et ses boys veulent construire cette année. Petit faux départ, mais disons que ce n’est pour l’instant qu’un exercice.

La salle était pleine, évidemment, car à Pau les salles de basket sont pleines même pour un match de U7. L’ambiance était orientée sud-ouest, pas comme ma terrasse, et c’est donc face à la Turquie que nos Bleus démarraient officiellement leur campagne 2019, celle qui les mèneront – on le rappelle – à un titre de champions du monde dans un mois et demi après avoir terrassé successivement Team USA, la Serbie et l’Espagne. Pour l’instant ? Il faudrait déjà être capable de gérer la Turquie, même si la victoire n’était évidemment pas l’objectif principal. Non, celui-ci était plutôt pour Vincent Collet de faire monter en puissance tranquillement ses joueurs, tout en les présentant pour de vrai à ceux qui les supporteront jusqu’en septembre : nous. Pour les présentations on repassera d’ailleurs pour messieurs Nando De Colo, Axel Toupane et Reggie Bullock Matthias Lessort, laissés au repos hier soir car ils avaient une soirée œufs mollet, enfin c’est ce qu’on a compris.

Nous voici donc hier calé devant Radio Monte Carlo Sport 2, ce qui ne veut pas dire qu’on se palpe 12 000 par mois attention, et c’est parti pour un bref résumé de ce qu’il ne fallait pas louper. Vincent Collet a toujours d’aussi grosses cernes, Rudy Gobert est immensément important mais ne défend pas encore sur les picks, Adrien Moerman est plus efficace dans le corner que dans la raquette, Vincent Poirier va jouer 25 minutes par match avec les Celtics car c’est un guerrier vraiment doué, Nicolas Batum a apparemment joué hier soir, Evan sera probablement le leader d’attaque de l’équipe, Thomas Heurtel et Rudy se trouvent facilement, Andrew Albicy va jouer dans la prochaine pub Duracell et Frank Ntilikina paraît prêt à prouver au World qu’il n’est pas une immense buse de plus vue chez les Knicks. Chez les Turcs ? Cedi Osman est clairement au dessus du game, Melih Mahmutoglu a un viseur au bout du poignet et Furkan Korkmaz gagne vraiment à être connu. Pour le reste ? Disons que c’était un match de prépa, le premier, sans le meilleur joueur français (Nando, pas Tony), donc on range évidemment les conclusions hâtives au placard, à côté du rêve – pour l’instant – de voir les Bleus aller décrocher une médaille en Chine.

C’était cool de les revoir, mais ça sentait quand même fort la reprise difficile. On passe la seconde demain soir face à la Tunisie, avec l’objectif de progresser match après match jusqu’à ce fameux 18 septembre, jour béni lors duquel Rudy Gobert va contrer Kemba Walker au buzzer pour envoyer les Bleus en demi. Screenez-moi ça hein.

Allez : envoyez le résumé.

Les visiteurs ont tapé :

2 Commentaires

2 Comments

  1. Tokai

    6 août 2019 à 10 h 38 min at 10 h 38 min

    Giovanni (prenom pour etre 1er choix de draft) ton balcon est plein nord ?? En mode raptors
    😜

    • Giovanni Marriette

      6 août 2019 à 11 h 13 min at 11 h 13 min

      J’te jure, le teint est tout blanc ici.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top