Mondial

Coupe du Monde 2019, le récap du Groupe B : les cheveux ont raccourci depuis 2004 mais l’Argentine est toujours là

C’est un peu plus gris aussi.

Source image : YouTube/FIBA

Deux habitués des phases finales en compétition internationales face à deux petits poucets aux ambitions différentes, voilà comment on pouvait résumer la composition de ce Groupe B après le tirage au sort effectué par Kobe Bryant au mois de mars. Six matchs plus tard, la logique est respectée avec quand même quelques regrets à nourrir pour le Nigéria.

L’Argentine a changé de catégorie à tout jamais en éliminant Team USA en demi-finale du tournoi olympique d’Athènes en 2004. Une décennie et demie plus tard, les visages ont bien changé mais on a appris à se méfier de l’Albicéleste qui faisait figure de favori dans son groupe lors de ce premier tour avec la Russie qui faisait le déplacement chez son voisin chinois sans aucun NBAer dans l’effectif. Enfin, le Nigéria pouvait bien prétendre à la surprise alors que la Corée du Sud était déjà bien contente d’être là.

Ce qu’il s’est passé

Il ne fallait pas être en retard dans le Groupe B puisque la rencontre la plus importante était probablement la première. On peut même enlever le probablement puisqu’il était écrit que ce Russie – Nigéria allait permettre de désigner le futur deuxième qui aura le privilège d’accompagner les Argentins au tour suivant pour retrouver des adversaires à leur portée et rêver d’un quart de finale historique. Au terme d’une rencontre accrochée où le pays africain menait encore dans le dernier quart-temps, ce sont les Ruskovs qui sont passés à l’expérience. Josh Okogie et Jordan Nwora pourront retenter leur chance dans quelques mois voire quelques années tandis qu’Al-Farouq Aminu ferait peut-être mieux de se concentrer sur la NBA pour y conserver sa place. Le score n’est pas ridicule, idem face à l’Argentine, mais il fallait bien un deuxième et ce ne seront pas les Super Eagles. Le reste des matchs n’était qu’une formalité et on attendait patiemment ce mercredi pour voir ce qu’allait donner cette finale de groupe entre la Russie et l’Argentine. L’occasion d’évoquer le comeback des latinos avec un 18-0 entre le premier et le deuxième quart, la chute de cheveux de Luis Scola qui est également devenu bien grisonnant (normal pour le deuxième meilleur marqueur de l’histoire de la Coupe du Monde) et de répéter notre amour pour Facundo Campazzo. Ah si, merci aussi aux Coréens d’être venus faire le nombre et à Ra Guna d’avoir participé à la fête avec un joli petit carton contre l’Argentine (31 points).

  • Russie – Nigéria : 82-77
  • Argentine – Corée du Sud : 95-69
  • Nigéria – Argentine : 81-94
  • Corée du Sud – Russie : 73-87
  • Corée du Sud – Nigéria : 66-108
  • Russie – Argentine : 61-69

La suite des événements

L’Argentine et la Russie sont donc reversés dans le groupe qui les opposera au Venezuela de Heissler Guillent et à la Pologne de A.J. Slaughter et Mateusz Ponitka. Les Argentins sont déjà en train de calculer pour savoir sur qui ils préféreraient tomber en quart de finale et le gros match concernera donc la Pologne et la Russie dans un derby de l’Est qui nous donne déjà des relents de vodka rien qu’en imaginant l’intensité qui sera mise. Pour le Nigéria, l’heure est au travail pour revenir meilleur très vite avec une belle génération à développer et pour la Corée du Sud il s’agit déjà de se renseigner comment accueillir la prochaine Coupe du Monde à domicile pour bénéficier d’un arbitrage maison comme au foot en 2002.

Le Nigéria avait de quoi créer la surprise mais le vol jusqu’en Chine n’a pas été facile à digérer et ça a fait la différence pour leur entrée en lice contre la Russie qui a toutes ses chances d’accompagner l’Argentine en quart de finale en cas de victoire contre la Pologne en fin de semaine. Les compatriotes de Gérard Depardieu ont leurs cartes entre les mains mais l’Albicéleste a l’air un cran au-dessus de tout le monde dans cette partie de tableau et ce sera clairement la nation à éviter pour le groupe qui croisera avec eux.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top