Equipe de France

Profil Équipe de France : Nando De Colo, il est Ch’ti et peut être grand pour les Bleus

Nando De Colo

Nando « Biloute » De Colo.

Source image : YouTube / FFBB

La Coupe du Monde arrive à grands pas et c’est donc l’heure de passer à la présentation des joueurs qui défendront fièrement le drapeau bleu-blanc-rouge en Chine durant la première quinzaine du mois de septembre. 12 mecs, 12 profils, comme ça vous serez au point quand il faudra supporter les Bleus en finale pour taper les Etats-Unis. Après Rudy, Vavane et Nico, place à Nando De Colo.

Quelques infos pratiques pour bien connaître le bonhomme

  • Nom : Nando De Colo
  • Âge : 32 ans
  • Poste : Arrière / Meneur
  • Caractéristiques physiques : 1m96, 90 kilos
  • Club : Fenerbahçe (Euroleague)
  • Sélections : 166 sélections

Son parcours en Équipe de France

C’est en 2008 que l’ami Nando découvre l’Équipe de France avec une première sélection le 31 juillet pour un match contre Israël. C’est à l’époque Michel Gomez le sélectionneur qui va lui donner sa chance. Il faut dire que le sieur Gomez était sélectionneur de l’Équipe de France des moins de 20 ans un an avant et il avait pu apprécier les aptitudes de De Colo qui avait envoyé 18 points par match pendant le championnat d’Europe. Pour sa dixième cape, il plantera 28 points sur la tête de nos voisins belges ce qui est toujours son record avec le maillot bleu sur les épaules. En 2009, lors de l’EuroBasket, Nando connaîtra sa première compétition internationale avec les Bleus. Par la suite, il sera de toutes les grandes sorties de l’Équipe de France sauf la Coupe du monde 2014 où il ratera une bien belle médaille de bronze et un quart de finale qui reste mythique et à jamais gravé dans les mémoires de celles et ceux qui l’ont vécu en direct. D’abord utilisé comme un remplaçant voire sixième homme, notamment grâce à sa polyvalence entre les postes 1 et 2, le Ch’ti va petit à petit trouver sa place au sein des Bleus. Lors de la campagne de l’EuroBasket 2011, Nando va bénéficier de la blessure de Mike Gelabale – alors l’arrière titulaire – et va avoir l’occasion de s’exprimer, ce qu’il fera contre l’hôte et favori lituanien : 21 points, 4 rebonds et 5 interceptions pour lui. Il fera partie intégrante de cette équipe qui va aller chercher une médaille d’argent. Le plus souvent en arrière aux côtés de Tony Parker, Nando a donc connu la tristesse des défaites contres les Espagnols et ces échecs successifs à faire monter la France très haut dans la hiérarchie de la planète orange. Mais il a aussi connu l’immense joie de 2013 en Slovénie avant de de voir se contenter à nouveau du bronze, à la maison après une défaite en demi-finale de l’Euro contre… les Espagnols. Bref, Monsieur Nando De Colo a tout connu avec les Bleus.

Ce qu’il va apporter aux Bleus

Il est le joueur le plus vieux et le plus expérimenté du groupe, avec Nicolas Batum bien évidemment. Même si Nando De Colo n’a pas réussi en NBA, il cartonne en Europe depuis cinq ans. Il a gagné deux fois l’Euroleague et en a même été MVP en 2016 (de la saison et du Final Four !). Mentalement, on attend de De Colo qu’il puisse guider les plus jeunes et les aider à se préparer pour la compétition, ainsi qu’avant chaque match. Tactiquement parlant, Vincent Collet pourrait décider de titulariser Nando au poste 1 avec le forfait de Thomas Heurtel qui est tombé début août. Le choix se jouera entre lui et Andrew Albicy vraisemblablement puisque Frank Ntilikina et Elie Okobo semblent plutôt promis à des rôles en sortie de banc, s’ils sont dans les 12. Nando peut également être utilisé au poste 2. Il faudra voir dans ce cas ce que cela implique pour Evan Fournier et Nico Batum en termes de positionnement sur le terrain (Vavane en 3 et Nico en 4 ?). Dernière option qui peut paraître dingue pour certains mais qui peut avoir beaucoup de sens étant donné la physionomie du groupe : Nando De Colo sort du banc en tant que sixième homme avec un temps de jeu très élevé bien sûr mais cela donnerait beaucoup d’options tactiques à notre sélectionneur. Enfin, sur le plan technique, Nando est un leader pour les Bleus, un joueur de très haut calibre, capable de créer balle en main, de shooter, de passer, de jouer sans le ballon, d’attirer les défenses. Il devra prendre ses responsabilités sur ce plan afin de peser lourd sur les défenses adverses et de permettre aux Bleus de pratiquer un beau basket.

Sa saison 2018-19

La cinquième de De Colo avec le CSKA et la dernière également puisqu’il a décidé de ne pas prolonger et de filer à Fenerbahçe. En attendant cet exercice 2018-19 fut une réussite pour le Français d’un point de vue collectif avec une deuxième Euroleague remportée histoire d’agrémenter un palmarès qui commence à être sacrément bien rempli. Sur le plan individuel, c’est très solide. Avec plus de 22 minutes de moyenne pour 16,3 points à 55% au tir, 2,6 rebonds et 3,4 passes décisives, le Frenchie a montré de nouveau qu’il était un des meilleurs joueurs d’Europe actuellement et qu’il ne comptait pas se laisser aller une fois la trentaine passée.

Voilà pour ce quatrième profil avec encore un joueur crucial pour les Bleus. On revient demain avec un autre joueur de l’Équipe de France à passer au microscope : Vincent Poirier.

1 Comment

1 Comment

  1. Nohan BRESSON

    20 août 2019 à 11 h 23 min at 11 h 23 min

    En 2011 les Bleis ont l’argent pas le bronze

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top