Equipe de France

L’Équipe de France monte encore en puissance et maltraite l’Argentine 77-58 : nickel avant de faire ses valises pour la Chine

Trois sur trois. Après sa victoire face au Monténégro puis celle contre le Brésil, l’Équipe de France a fait le grand chelem à Villeurbanne avec un troisième succès contre l’Argentine 77-58. Mais plus que le résultat, on a surtout senti une équipe qui continuait sa montée en puissance. Et ça, c’est top avant de partir en Chine.

Dans les matchs de préparation, on ne donne pas forcément une importance capitale à la victoire ou la défaite. Ce qui est vraiment important, c’est le contenu, les intentions, les automatismes. Et hier soir, du côté de Villeurbanne, les Bleus ont montré qu’ils étaient de plus en plus affûtés, et ça s’est traduit par un succès convaincant face aux Argentins de Luis Scola. Si les deux équipes ont montré une très grosse intensité dès les premières minutes du match, les hommes de Vincent Collet ont ensuite fait la diff’ dans le deuxième quart-temps, où ils ont montré à quel point ils pouvaient être redoutables. Portée par une grosse pression défensive, L’Équipe de France a enchaîné les stops qui ont ensuite permis de courir en transition. Durant cette préparation, on a vu les Bleus galérer parfois sur attaque demi-terrain, et c’était encore le cas hier soir d’ailleurs à certains moments, mais quand ils se donnent la possibilité de partir en contre-attaque, ils peuvent vraiment faire mal. Les Argentins n’ont pas réussi à suivre le rythme, comme le montre le score du deuxième quart-temps (27-14). Au retour des vestiaires, Nando De Colo et ses copains ont géré leur avance malgré une attaque un peu rouillée (16 pertes de balle au total, 5/23 du parking, 14/26 aux lancers francs). Heureusement, de l’autre côté du terrain, les Français ont continué à cadenasser leur adversaire du soir (24 points encaissés en deuxième mi-temps).

Une performance encourageante donc pour la suite de la préparation et le tournoi principal en Chine. Lors de cette dernière rencontre sur le sol français, certains en ont profité pour se montrer sous leur meilleur jour. Premier nom qui vient à l’esprit, Mathias Lessort. Absent lors des deux premiers matchs à Pau ainsi que face au Brésil vendredi, l’intérieur du Bayern Munich a fait un chantier en montrant une grosse intensité des deux côtés du terrain. Si l’on excepte ses briques sur la ligne des lancers (3/9) et ses trois pertes de balle, Lessort a réalisé une perf’ de patron en terminant notamment meilleur marqueur de la rencontre côté tricolore (13 points à 5/5). Le deuxième joueur qui a utilisé cette rencontre pour faire monter sa cote aux yeux de Vincent Collet, c’est Frank Ntilikina. Dans le dur offensivement depuis le début de la prépa, Franky a cette fois-ci lâché les chevaux pour réaliser son meilleur match sous les couleurs de l’Équipe de France. Agressif et confiant en attaque, le joueur des Knicks a montré qu’il était capable de contribuer offensivement (8 points, 3 passes décisives à 3/3 au tir) tout en continuant de bien faire le taf en défense. Shoot en première intention, tir de loin tenté en contre-attaque sans se poser de questions, drive, c’est ce qu’on veut voir plus souvent. Sinon, à part ça, Nando De Colo (11 points, 5 assists) a continué à jouer comme s’il était sur le playground du coin, Nicolas Batum est passé près du double-double (9 points, 9 rebonds) et Elie Okobo a marqué des points (10 points en 15 minutes à 4/8, mais 3 turnovers). À noter également qu’Amath M’Baye a commencé titulaire en l’absence d’Adrien Moerman, forfait pour le Mondial.

Sans aucun doute, les Bleus sont sur la bonne voie dans cette préparation pour la Coupe du Monde. Désormais, il faudra confirmer cette progression dans les conditions du Mondial, c’est-à-dire en Chine. L’Équipe de France a trois matchs au programme avant d’entamer les choses vraiment sérieuses : la Nouvelle-Zélande le 24 août, l’Italie le 25 et enfin la Serbie le 27.

Les stats, c’est par ici.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top