Mondial

Coupe du Monde 2019, Day 3 : six équipes déjà qualifiées pour le second tour, fallait pas arriver à la bourre

lapin

Et c’est plus des écarts là, c’est des esquarres.

Source image : YouTube

On ne va pas se mentir, cette troisième journée du Mondial ne nous mettait pas forcément dans tous nos états. Un week-end passé à mater seize matchs de basket et un peu de 3×3 pour les vrais, pas de véritables affiches, bref, disons qu’on s’est mis devant le PC parce qu’on aime le basket mais qu’aujourd’hui le basket ne nous aimait pas vraiment. Allez, envoyez le récap.

  • Italie – Angola : 92-61
  • Venezuela – Côte d’Ivoire : 87-71
  • Nigéria – Argentine : 81-94
  • Tunisie – Iran : 79-67
  • Serbie – Philippines : 126-67, récap juste ici
  • Chine – Pologne : 76-79
  • Corée du Sud – Russie : 73-87
  • Porto Rico – Espagne : 63-73

Pour commencer, les Italiens n’auront d’ailleurs pas daigné nous offrir de suspense pour attaquer la journée puisque l’Angola sera avalée rapidement, et on souhaite un bon retour aux amis de Charles Barkley, surtout à cette petite frappe de Leonel coupable d’un coup de tête dégueulasse sur Gentile en fin de match. Dans une matinée que l’on qualifiera d’africaine, les Ivoiriens ont ensuite connu le même sort en s’inclinant face au Venezuela, alors que le Nigéria de Josh Okogie, Al-Farouq Aminu et Rashidi Yekini a connu une deuxième défaite en deux matchs face à l’Argentine d’un Luis Scola immortel. Merci finalement à la Tunisie qui aura enrayé la mauvaise dynamique cainfri en tapant les Iraniens grâce à un énorme Salah Mejri qui remportait son duel face à un Hamed Haddadi en quasi triple-double. Allez, casse-croûte.

Après le déjeuner ? Les Serbes ont mangé une seconde fois, et ils ont mangé dans un resto philippins, un genre de buffet à volonté et gratuit, vrai bail. Les Russes ont quant à eux assuré leur qualif tout comme les Argentins, en disposant des Coréens d’un (Renault) Ra Guna bien trop seul. Paraît qu’un vrai collectif ça compte, sans blague. Les Espagnols, ces enfoirés en sont donc à deux victoires en deux matchs tout en ayant joué à peine plus de quinze minutes au basket, et c’est cette fois-ci Porto Rico qui a posé quelques problèmes à la Roja, notamment au niveau d’une adresse que l’on qualifiera poliment de dégueulasse. Merci les tauliers Gasol et Rubio, et rendez-vous mercredi face à l’Iran, bruh on a trop peur de l’autre côté des Pyrénées. On termine avec THE match du jour, youpi, entre des Chinois qui avaient la chance, Yao Ming, Stephon Marbury et les arbitres de leur côté mais qui ont fini par perdre face à une Pologne qui fait la belle affaire de la journée et qui disputera à l’Argentine et à la Russie une place en quarts.

Le MVP du jour : Luis Scola

39 ans, moins de cheveux qu’à sa grande époque, mais ce bon vieux Luis est toujours là et les Nigérians se souviendront un moment de leur rencontre avec cette sommité du basket mondial. 23 points à 8/16, 10 rebonds, et un saut à la deuxième place des meilleurs marqueurs all-time en Coupe du Monde ? On part donc sur un lundi réussi pour l’ancien intérieur NBA qui semble toujours assez en forme pour faire des compétitions FIBA son animal de compagnie. 39 ans, et toutes ses dents.

Le programme de demain :

  • 9h30 : Australie – Sénégal
  • 10h : Montenegro – Nouvelle-Zélande
  • 10h30 : Japon – République Tchèque
  • 10h30 : Allemagne – République Dominicaine
  • 13h30 : Lituanie – Canada
  • 14h : Brésil – Grèce
  • 14h30 : États-Unis – Turquie
  • 14h30 : France – Jordanie

24 matchs de joués dans cette Coupe du Monde et déjà quelques nations qualifiées pour le second tour. Russie, Argentine, Pologne, Italie, Serbie, Espagne, voilà pour les six premiers arrivés. Encore quelques jours à tâtonner et on rentrera enfin dans le vif du sujet, mais pour l’instant on a un pack à aller acheter à Leclerc, parce que demain c’est déjà  la France.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top