Mondial

Gregg Popovich encouragé par le collectif de Team USA : de bons débuts face aux Tchèques, mais on attend de voir la suite

Team USA

Faudra voir ce que ça donne face à un adversaire plus coriace quand même.

Source image : YouTube FIBA

Après la victoire tranquille des Américains contre la République Tchèque dimanche (88 – 67), Gregg Popovich s’est exprimé en conférence de presse aux côtés de Donovan Mitchell. L’occasion pour le coach de Team USA de débriefer ce premier match pépère, où il a vu des choses intéressantes sur le plan collectif. 

Pour leur premier match du Mondial, on peut dire que les Ricains n’ont pas eu besoin de forcer. En même temps, la compétition va être longue et les Tchèques – même à 200% – ne font pas peur à grand monde. Des petites accélérations et le talent de Kemba Walker et ses potes ont permis aux Stazunis de l’emporter sans vraiment transpirer. Mais malgré cette victoire plutôt facile sur le papier, il y en a un qui préfère garder la tête froide. Vous l’avez deviné, on parle de Gregg Popovich. Le coach de Team USA sait que les grosses équipes vont forcément arriver et qu’il y a bien un moment où lui et ses joueurs vont tomber sur un Giannis Antetokoumpo en mode vénère ou sur un Nikola Jokic version Merlin l’enchanteur. Et durant la conférence de presse d’après-match, Pop en a profité pour rappeler à tout le monde qu’une équipe ne se construisait pas en un claquement de doigts. Il faut des affinités et surtout des joueurs qui se connaissent bien. Et même si le tiers de l’équipe est composé de joueurs de Boston, c’est peut-être LA faille de Team USA. Et cela se voit parfois sur le terrain avec des petites incompréhensions qui permettent à l’adversaire d’en profiter. Pour autant, Popovich s’est dit satisfait de la performance collective de son équipe suite à ce premier match dans la compétition.

« Nous jouons contre des équipes dont les joueurs se connaissent très bien, qui ont déjà joué plusieurs fois ensemble. Pour nous, c’est la première fois que les gars jouent ensemble donc quand on voit qu’ils se font confiance en attaque et en défense, c’est encourageant. »

Quoi qu’on en dise, Team USA possède toujours l’effectif le plus talentueux du Mondial. Mais pour remporter une Coupe du Monde, il faut plus que du talent. Les automatismes, l’expérience, la connaissance du jeu FIBA, tout ça, ça compte. Et ce sont ces aspects-là qui pourraient coûter la médaille d’or aux Ricains. Quand on voit à quel point les Serbes déroulent en ce début de compétition, on se dit que les hommes de Pop vont devoir cravacher pour terminer au sommet. Mais ces derniers devraient logiquement monter en puissance tout au long du tournoi et cette première performance face à la République Tchèque est satisfaisante.

Les Américains ont démarré leur compétition tranquilou, sans forcer, face à un adversaire pas très dangereux. Mais évidemment, les choses deviendront de plus en plus difficiles et ils devront répondre aux différents challenges proposés par les équipes adverses. Et c’est là que le collectif de Team USA sera vraiment testé.

Source texte : FIBA

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top