Mondial

Coupe du Monde 2019, le récap du Groupe D : alors c’est l’histoire d’un rouleau compresseur qui a tout détruit sur son passage…

Dans l’engin là, c’est Nikola Jokic. En bas, les autres équipes du Groupe D.

Source image : YouTube

Allez, voici le dernier récap de groupe pour aujourd’hui. Place au Groupe D, celui de la Serbie et de l’Italie. Sans surprise, ce sont ces deux nations qui verront le deuxième tour. Par contre, la première a été largement plus impressionnante. S’il y a bien une équipe qui fait peur à tout le monde aujourd’hui, c’est Team USA la bande à Nikola Jokic. 

Rouleau compresseur, nom masculin. Définition : engin de compactage motorisé, caractérisé par des roues cylindriques lisses servant à tasser le sol support ou toute autre couche d’une chaussée. Connu également sous le nom de Serbie dans le domaine de la grosse balle orange. 

Ce qu’il s’est passé

Bon, on ne va pas y aller par quatre chemins. La Serbie a tout écrasé sur son passage. On a déjà parlé du sujet juste ici, mais on va quand même revenir dessus en vitesse parce que Nikola Jokic et ses copains ont fait une sacrée impression durant ce premier tour. L’Angola a pris cher, les Philippines ont appris la définition du basket, et l’Italie a encaissé 15 points dans les gencives. Vous voyez un peu le carnage quoi. Derrière ce char d’assaut, les Italiens ont fait le boulot pour obtenir leur billet pour le deuxième tour. Deux premiers matchs contre les Philippines et l’Angola, deux victoires easy sans transpirer, idéal pour la confiance. Par contre, comme dit juste au-dessus, ce n’était pas le même délire face aux Serbes, où Danilo Gallinari, Marco Belinelli et Cie ont compris qu’il y avait encore un petit niveau d’écart. Sinon à part ça, l’Angola a réussi à arracher une victoire dans le match des perdants face aux Philippines, et termine donc troisième du groupe.

  • Angola – Serbie : 59-105
  • Philippines – Italie : 62-108
  • Italie – Angola : 92-61
  • Serbie – Philippines : 126-67
  • Angola – Philippines : 84-81
  • Italie – Serbie : 77-92

 

La suite des événements

Avec son statut de rouleau compresseur, la Serbie va débarquer dans le Groupe J où elle croisera notamment la route de l’Espagne, qui a remporté le Groupe C avec un bilan similaire de trois victoires en trois matchs. Ça risque donc d’être tendu pour l’Italie, qui part avec un léger handicap face à ces deux mastodontes européens. Pour espérer voir les quarts de finale, les Italiens devront battre l’Espagne dès le prochain match, car on voit mal la Serbie tomber contre Porto Rico. Bref, ça va devenir très intéressant tout ça. Dans la partie un peu moins intéressante, on a l’Angola et les Philippines qui vont affronter la Tunisie et l’Iran pour des matchs de classement au sein du Groupe N.

On peut commencer à se frotter les mains, car le deuxième tour approche à grands pas avec des affiches qui promettent beaucoup. C’était pas mal l’échauffement, mais place aux choses sérieuses à présent.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top