Mondial

Team USA termine sur une bonne note face au Brésil : 5/5 jusqu’ici, désolés pour votre défaite dans deux jours

Alors que la France se livrait une bataille magnifique avec les Australiens ce lundi après-midi, Team USA rencontrait une équipe du Brésil dos au mur car dans l’obligation de gagner. Au final, il n’y a pas eu de miracle pour la bande à Anderson Varejao, qui a perdu 89-73. Au revoir les Brésiliens.

La lourde défaite face à la République Tchèque samedi avait mis le Brésil dans la mouise. Alors qu’ils avaient parfaitement négocié leur premier tour, les hommes d’Aleksandar Petrovic étaient complètement passés à côté de leur sujet face aux Tchèques. Résultat, ils devaient absolument battre les Américains cette après-midi pour espérer participer aux quarts de finale de la Coupe du Monde. Une mission difficile sur le papier, et trop difficile sur le terrain. Parce qu’en face, les Stazunis voulaient assurer la première place de leur groupe en enchaînant une cinquième victoire en autant de rencontres. Et quand les Ricains veulent quelque chose, habituellement ils arrivent à l’obtenir. En tête dès le début de match, les joueurs de Gregg Popovich ont mené au score pendant pratiquement toute la partie. Ce n’était pas une balade de santé hein, loin de là même, car les Brésiliens ont été accrocheurs mais progressivement, Team USA a pris le dessus jusqu’à creuser l’écart entre la fin du troisième quart-temps et le début du quatrième. Sérieux et appliqués, les Américains ont notamment tiré à 52% de réussite en attaque (64% à deux points, mais seulement 32% du parking) et ont provoqué 15 turnovers au total (11 interceptions). Et parmi les joueurs qui se sont illustrés durant la partie, on peut citer le duo Kemba Walker – Myles Turner, avec 16 points chacun.

En face, les anciens NBAers Anderson Varejao et Leandro Barbosa ont fait ce qu’ils ont pu (14 points chacun) avec l’aide de Vitor Benite (21 points), mais ça n’a pas suffi pour vraiment faire transpirer Team USA. Et la gueulante du coach Aleksandar Petrovic envers les arbitres n’a pas arrangé les choses pour les Brésiliens, lui qui a été expulsé pour une seconde faute technique dès le deuxième quart-temps. Le Brésil termine donc ce deuxième tour avec un bilan de trois victoires pour deux défaites et une dernière place au sein du groupe K, tandis que les Américains finissent en tête en étant invaincus, le tout avec un billet pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 dans la poche arrière. La suite maintenant, on la connaît tous. Mercredi 11 septembre, à 13 heures, Team USA face à l’Équipe de France, quart de finale du Mondial 2019. En s’inclinant contre l’Australie, les Bleus ont fini en deuxième position de leur poule et vont ainsi devoir se coltiner Kemba Walker, Donovan Mitchell et Cie. On attend cette rencontre avec impatience, on se frotte déjà les mains, mais on sait aussi que ça sera très compliqué. Parce que les Stazunis, depuis leur frayeur contre la Turquie, ils sont quand même bien montés en puissance et montrent une vraie solidité. Ce n’est pas le Brésil qui va dire le contraire.

Cinq matchs, cinq victoires, une place validée en quarts du Mondial et une autre aux JO de Tokyo. Bref, les Américains ont fait le job jusqu’ici. On passe désormais aux matchs à élimination directe, où la bande à Pop n’aura pas le droit de se planter. C’est pourtant ce qu’on espère en vue de mercredi. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top