Mondial

Coupe du Monde 2019 – deuxième phase, le Groupe K : les Stazunis en favoris, mais ça va se battre sévère pour les quarts

Team USA, Brésil, Grèce, République Tchèque. Très intriguant comme groupe.

Source image : YouTube

Le premier tour a été un peu ennuyeux ? Pas grave, la deuxième phase arrive et le Groupe K s’annonce particulièrement intéressant. Pourquoi ? Déjà parce qu’il y a Team USA, mais aussi parce que Anderson Varejao Giannis Antetokounmpo va croiser la route des Américains en compagnie du Brésil, avec la République tchèque dans le rôle de l’outsider. Intriguant tout ça.

Les équipes

#États-Unis

Ahhh les Ricains. Ils arrivent dans cette deuxième phase avec trois victoires en trois matchs, mais également beaucoup de questions concernant leur capacité à conserver leur titre mondial. Parce que oui, les hommes de Gregg Popovich n’ont pas été particulièrement convaincants lors du premier tour. Certes, ils ont battu sans difficulté la République Tchèque et ont explosé le Japon, mais ils sont surtout passés à quatre lancers francs ratés d’une défaite contre la Turquie. Autrement dit, ils sont prenables et ils devront se montrer sérieux au cours de cette deuxième phase, parce que les Grecs et les Brésiliens ne vont faire aucun cadeau à Team USA.

#Brésil

On attendait plus la Grèce de Giannis Antetokounmpo au sommet du groupe F, mais c’est bien le Brésil d’Anderson Varejao qui a terminé en tête. Ehhh oui, les Brésiliens ont battu les Grecs d’un petit point lors du premier tour et ont ainsi raflé la première place de la poule grâce à un bilan parfait de trois victoires en trois matchs. Idéal avant d’entamer le deuxième tour. Et vu comment les choses sont en train de se goupiller, le Brésil a une vraie opportunité ce samedi pour se qualifier en quarts de finale du Mondial. En effet, si les Américains respectent leur statut de favoris et battent la Grèce, une victoire contre la République Tchèque permettrait aux Brésiliens de passer à l’étape supérieure.

#Grèce

Pas l’équipe la plus convaincante du premier tour, loin de là. En s’inclinant contre le Brésil, les Grecs se sont mis dans une situation pas évidente et derrière, ils ont dû batailler pour écarter la Nouvelle-Zélande et se qualifier pour le deuxième tour. Giannis Antetokounmpo a connu des hauts et des bas au cours de la première phase, et on attend désormais de lui qu’il joue avec le mode Freak activé. En même temps, si la Grèce veut survivre et atteindre les quarts de finale, Giannis devra être grand car le parcours s’annonce compliqué. Ça commence par un match capital samedi contre Team USA, un match qui risque de peser très lourd. Allez, c’est maintenant qu’il faut montrer au monde pourquoi tu es le MVP de la NBA.

#République Tchèque

Alors eux, on ne les attendait pas forcément à la fête. Dans le groupe des Stazunis et de la Turquie au premier tour, les Tchèques semblaient destinés à finir troisièmes de leur poule pour leur toute première participation à un Mondial. Sauf que les Turcs ont réalisé un choke monumental contre Team USA, avant de tomber contre la République Tchèque lors du troisième match décisif. Ce Mondial est donc déjà un succès pour Tomas Satoransky et ses copains, mais on imagine qu’ils ont désormais encore plus la dalle. À noter également qu’en comparaison avec le Brésil et la Grèce, la République Tchèque n’aura pas à jouer les Américains lors de ce deuxième tour.

Le classement

Le programme

  • Samedi 7 septembre à 10h30 : Brésil – République Tchèque
  • Samedi 7 septembre à 14h30 : États-Unis – Grèce
  • Lundi 9 septembre à 10h30 : République Tchèque – Grèce
  • Lundi 9 septembre à 14h30 : États-Unis – Brésil

La suite éventuelle

Malheureusement, le Team USA – Grèce se déroulera quasiment en même temps que France – Lituanie samedi, mais il va falloir suivre cette rencontre d’une manière ou d’une autre. Double screen indispensable. Pour la Grèce, une défaite pourrait signifier la fin des haricots en cas de victoire du Brésil contre la République Tchèque, tandis qu’une victoire contre les Stazunis serait un boost énorme pour la bande au Greek Freak. Et puis dans le même temps, rien ne dit que les Brésiliens vont battre les Tchèques hein. C’est un groupe assez intriguant avec les Ricains comme favoris, mais on sent qu’il peut se passer beaucoup de choses. Les deux qualifiés rencontreront en quarts de finale les deux premiers du Groupe L, à savoir celui de la France, de l’Australie et de la Lituanie. Raison de plus pour garder un œil sur ce qui se passe dans cette poule-là.

Les Américains partent évidemment favoris dans ce Groupe K, comme toujours. Mais on est dans une poule assez indécise finalement et on pourrait bien avoir droit à de nombreux rebondissements. Le premier samedi entre la Grèce et Team USA ?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top