Mondial

Coupe du Monde 2019, Day 14 : une journée qu’on va essayer d’oublier et vite, très vite

Victoire de l’Espagne, défaite des Bleus, la totale quoi.

Source image : Canal+ Sport

C’est sans aucun doute le récap le plus difficile à écrire depuis le début de ce Mondial. Le récap qui dit que la France est éliminée de la Coupe du Monde. Mais c’est bien une réalité. Les Bleus sont tombés aujourd’hui contre les Argentins, qui vont rejoindre les Espagnols en finale. 

Il y a deux jours, on était tous sur un petit nuage. La victoire contre Team USA, la qualif pour les demi-finales du Mondial avec en prime un billet pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020, c’était juste parfait. Mais aujourd’hui, c’est clairement la gueule de bois. On ne voulait pas imaginer ce scénario. On ne voulait pas imaginer une défaite contre l’Argentine après le superbe exploit contre les Stazunis. Mais ce scénario est bien réel. L’Équipe de France a déjoué, les Bleus ont été dominés, notamment dans l’intensité. En d’autres termes, les Français sont passés à côté de leur sujet. Mais dans le même temps, il faut aussi donner du crédit à cette équipe argentine qui a largement mérité sa victoire. Dominateurs dans la plupart des compartiments du jeu, Luis Scola et ses copains ont réalisé le match idéal pour décrocher leur qualification pour la finale de la Coupe du Monde.

Et c’est donc face à l’Espagne que l’Albiceleste va tenter de décrocher le titre suprême. Dans une rencontre énorme au niveau de l’intensité, la Roja a effectivement pris le dessus sur l’Australie plus tôt dans la journée. En deuxième mi-temps, les Boomers avaient pourtant le match en main, mais les Espagnols n’ont jamais rien lâché et sont progressivement revenus dans la partie pour finalement faire la différence dans la deuxième prolongation. Une victoire avec les tripes, une victoire avec le cœur. C’est peut-être ce qui a manqué aux Bleus aujourd’hui.

Le MVP du jour : Luis Scola

Juste éternel. Evidemment, on savait que Luis Scola était très loin d’être cramé, même à 39 balais. Ses performances depuis le début du Mondial parlent d’elles-mêmes. On lui avait même dédié un article ce matin histoire de prévenir tout le monde, mais il a quand même réussi à nous mettre la misère le vieux. 28 points et 13 rebonds en 34 minutes, rien de moins. Du grand art. Sortir une telle performance, à cet-âge là, sachant qu’il y avait un géant comme Rudy Gobert dans la raquette adverse, c’est exceptionnel. Scola, c’est un peu le mec aux cheveux gris qui débarque au playground du coin et qui domine la concurrence avec ses moves de papy. Pas spectaculaire, mais alors efficacité maximale. Le patron.

Le programme de demain :

  • Gueule de bois pour tous les Frenchies

Pour ceux qui veulent quand même voir du basket :

  • États-Unis – Pologne (match 7ème – 8ème place) : 10h
  • Serbie – République Tchèque (match 5ème – 6ème place) : 14h

Journée très difficile pour tous les fans de basket français, mais la vie continue. Allez, on se reprend tous et on va quand même chercher une médaille dimanche.

1 Comment

1 Comment

  1. Djohn-konkakk

    14 septembre 2019 à 1 h 05 min at 1 h 05 min

    J’ai d’abord cru voir en Labeyrie le Pavard du jour, le genre de timide en délicatesse avec sa coupe de cheveux qui sort de sa boite pour botter des culs argentins et nous offrir la victoire.. Et finalement on se fait péta par le poto latino d’Uncle Drew. Drôle de match.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top