Mondial

Beaucoup de joueurs NBA absents pour le Mondial, mais il reste quand même du beau monde : par ici la liste complète !

Giannis Antetokounmpo

Le Greek Freak sera au centre de l’attention.

Source image : YouTube

Ces dernières semaines, les forfaits se sont enchaînés et beaucoup de joueurs NBA ont fait une croix sur la Coupe du Monde 2019. Alors forcément, les équipes auront moins de gueule que prévu mais il reste quand même du beau monde. Il suffit de regarder la liste des NBAers qui seront présents en Chine, en dehors de Team USA. C’est parti !

La superstar

Giannis Antetokounmpo (Grèce, Tous les postes, Bucks)

La plus grande star de cette Coupe du Monde, c’est lui, sans aucun doute. Le Greek Freak, le monstre grec, le MVP de la dernière saison NBA. Et quand on dit « la plus grande star », on inclut bien évidemment Team USA, qui n’aura pas ses vedettes pour cette édition 2019. Giannis Antetokounmpo, c’est un joueur hors-norme qui pourrait bien marcher sur ce Mondial et qui va tenter de porter son pays le plus loin possible dans la compétition. Physiquement effrayant et affamé de titres, le Freak va tout donner. Attention les yeux, parce que ça va envoyer du très lourd. Niveau spectacle, Giannis va forcément faire le job avec ses actions venues d’une autre planète, mais Giannis sera surtout là pour la gagne et c’est bien ça qui fait flipper tout le monde.

Les grands noms

  • Marc Gasol (Espagne, Pivot, Raptors)
  • Danilo Gallinari (Italie, Ailier, Thunder)
  • Nikola Jokic (Serbie, Pivot, Nuggets)
  • Nikola Vucevic (Monténégro, Pivot, Magic)
  • Rudy Gobert (France, Pivot, Jazz)

On passe dans la catégorie en dessous, mais une belle catégorie quand même avec les grands noms du prochain Mondial. Et c’est surtout sur le poste de pivot qu’on est gâtés. Si vous kiffez les intérieurs, c’est le bonheur pour vous. Marc Gasol sera une nouvelle fois de la partie avec l’Espagne après son titre de champion NBA, et il y aura également deux Nikola qui restent sur des grandes campagnes. Avec ses Nuggets, Jokic a carrément réalisé une saison calibre MVP, tandis que Vucevic a décroché une place pour son premier All-Star Game sous le maillot du Magic. Et puis évidemment, notre Rudy Gobert national répondra présent avec les Bleus, lui qui a remporté son deuxième titre de meilleur défenseur de l’année. Bref, ça va envoyer du lourd dans la peinture. L’ailier italien Danilo Gallinari fait donc figure d’intrus, mais l’ancien joueur des Clippers, désormais à Oklahoma City, mérite sa place dans cette catégorie après une belle saison à Los Angeles, probablement la meilleure de sa carrière. On espère cependant qu’il sera en forme après son opération de l’appendicite début août.

Les têtes qu’on connaît bien

  • Al-Farouq Aminu (Nigeria, Ailier, Magic)
  • Ricky Rubio (Espagne, Meneur, Suns)
  • Marco Belinelli (Italie, Arrière, Spurs)
  • Nemanja Bjelica (Serbie, Ailier Fort, Kings)
  • Bogdan Bogdanovic (Serbie, Arrière, Kings)
  • Boban Marjanovic (Serbie, Pivot, Mavericks)
  • Ersan Ilyasova (Turquie, Ailier Fort, Bucks)
  • Tomas Satoransky (République tchèque, Meneur, Bulls)
  • Evan Fournier (France, Arrière, Magic)
  • Nicolas Batum (France, Ailier, Hornets)
  • Dennis Schröder (Allemagne, Meneur, Thunder)
  • Jonas Valanciunas (Lituanie, Pivot, Grizzlies)
  • Joe Ingles (Australie, Ailier, Jazz)
  • Patty Mills (Australie, Meneur, Spurs)
  • Matthew Dellavedova (Australie, Meneur, Cavaliers)
  • Aron Baynes (Australie, Pivot, Suns)
  • Cory Joseph (Canada, Meneur, Kings)

Alors là, on a une longue liste de joueurs que vous connaissez bien si vous êtes un drogué de la NBA. Des noms familiers, des mecs qui possèdent pour la plupart un vrai rôle dans leur franchise respective, avec la présence aussi de quelques anciens qui sont sur le circuit depuis un bon bout de temps. Dans le lot, on retrouve notamment nos deux Frenchies Nicolas Batum et Evan Fournier, ainsi que des gars talentueux comme Bogdan Bogdanovic, Dennis Schröder et Jonas Valanciunas. Parmi les gars qui ont dépassé la trentaine, on a du Marco Belinelli (33 ans) et du Patty Mills (31 ans), deux joueurs des… Spurs – bah oui on ne perd pas les bonnes habitudes – sans oublier Joe Ingles (31 ans), Ersan Ilyasova (32 ans), Aron Baynes (32 ans), Nemanja Bjelica (31 ans) et le légendaire Boban Marjanovic (31 ans). Ces mecs-là apporteront leur expérience à leur pays, ce qui est toujours très important dans une compétition internationale comme la Coupe du Monde.

La pépite

Rui Hachimura (Japon, Ailier, Wizards, 21 ans)

On avait déjà fait un focus sur lui dans la preview du Japon, mais on était obligés d’en remettre une couche. Pourquoi ? Pour deux raisons. La première, c’est que le gamin de 21 ans a du talent plein les mains, lui qui est en train de montrer ce qu’il est capable de faire lors de la préparation. Hachimura a notamment planté 35 pions sur la tronche de la Nouvelle-Zélande il y a une dizaine de jours, avant de marquer 23 points contre l’Argentine hier. En clair, il est déjà chaud pour la Coupe du Monde le garçon. La deuxième raison, c’est pour ce qu’il représente. Sélectionné en neuvième position de la Draft 2019 par les Wizards, l’ancien joueur de l’université de Gonzaga est le grand symbole du basket japonais actuel et futur, et il pourrait bien permettre à la balle orange de changer de dimension au Japon. Dans le même groupe que Team USA, les Nippons ont peu de chances de passer le premier tour mais Hachimura pourrait quand même faire des étincelles.

Les jeunots

  • Chimezie Metu (Nigeria, Ailier Fort, Spurs, 22 ans)
  • Josh Okogie (Nigeria, Arrière, Timberwolves, 20 ans)
  • Juan Hernangomez (Espagne, Ailier, Nuggets, 23 ans)
  • Cedi Osman (Turquie, Ailier, Cavaliers, 24 ans)
  • Furkan Korkmaz (Turquie, Arrière, 76ers, 22 ans)
  • Bruno Caboclo (Brésil, Ailier, Grizzlies, 23 ans)
  • Frank Ntilikina (France, Meneur, Knicks, 21 ans)
  • Elie Okobo (France, Meneur, Suns, 21 ans)
  • Isaac Bonga (Allemagne, Meneur, Wizards, 19 ans)
  • Domantas Sabonis (Lituanie, Ailier Fort, Pacers, 23 ans)

La classe biberon. Quelques jeunes évoluant actuellement en NBA vont pouvoir se montrer lors de ce Mondial en Chine. Et quand on jette un œil à la liste, on s’aperçoit que c’est pas tout mal. On aura notamment du Domantas Sabonis, auteur d’une très belle saison en sortie de banc avec les Pacers, ainsi que le prometteur Cedi Osman, qui a montré lors de sa deuxième campagne NBA aux Cavs qu’il pouvait être un joueur d’impact avec du temps de jeu. On peut citer également Josh Okogie, intéressant avec les Wolves durant sa saison rookie, et Juan Hernangomez, qui a participé à la belle année des Nuggets. Petit mot aussi sur le French Prince Frank Ntilikina, qu’on espère voir épanoui après une saison très compliquée chez les Knicks. Franky vit ses premiers moments chez les Bleus et il va tenter de profiter de l’expérience pour véritablement lancer sa carrière.

Les mecs qui sont en NBA mais que personne ne connaît

  • Isaiah Pineiro (Porto Rico, Ailier, Kings)
  • Marko Guduric (Serbie, Arrière, Grizzlies)
  • Yuta Watanabe (Japon, Ailier, Grizzlies)

Alors là, on rentre dans une catégorie un peu spéciale. Genre la catégorie, « mais ils sont en NBA ces gars-là ? », vous voyez le délire. Spécialiste ou pas, il faut vraiment avoir fait bac+32 pour connaître précisément les trois mecs cités un peu plus haut. Allez, du coup, on vous facilite la vie. Non drafté en 2019, Isaiah Pineiro a signé cet été aux Kings, tandis que Marko Guduric et Yuta Watanabe évoluent aux Grizzlies. Le premier a débarqué à Memphis durant l’intersaison après quelques belles années du côté du Fenerbahçe, tandis que le second est dans le Tennessee depuis 2018 sous la forme d’un two-way contract. Voilà, votre culture basket vient de s’élargir et vous pouvez désormais jouer au spécialiste lors des matchs de la Coupe du Monde. Merci qui ?

Et aussi…

  • Salah Mejri (Tunisie, Pivot, Mavericks)
  • Willy Hernangomez (Espagne, Pivot, Hornets)
  • Thanasis Antetokounmpo (Grèce, Ailier, Bucks)
  • Cristiano Felicio (Brésil, Pivot, Bulls)
  • Vincent Poirier (France, Pivot, Celtics)
  • Maxi Kleber (Allemagne, Ailier Fort, Mavericks)
  • Daniel Theis (Allemagne, Ailier Fort, Celtics)
  • Khem Birch (Canada, Pivot, Magic)

Parce qu’on ne savait pas où les mettre.

Au total, près de 50 joueurs NBA fouleront les parquets chinois durant la première quinzaine du mois de septembre. Alors oui, il y a beaucoup de forfaits mais on aura quand même largement de quoi en profiter. Et puis pour être honnête, même s’il n’y avait eu que Giannis, ça aurait suffi.

Source texte : NBA.com (liste au 22/08)

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top