Equipe de France

L’Équipe de France termine sa prépa sur une défaite : 56-61 pour la Serbie, la tête déjà tournée vers le Mondial

Qui seront les deux derniers joueurs coupés par Vincent Collet ? Théo Maledon a un pied dans l’avion et Elie Okobo tient la corde pour l’accompagner.

Source image : RMC Sport 2

Trois semaines après leur entame lors de la réception de la Turquie à Pau, les Bleus terminaient leur préparation par un gros morceau ce mardi. Même privée de certaines de ses pièces maîtresses, la Serbie a fini par arracher la victoire pour arriver invaincue à la Coupe du Monde qui débutera ce week-end. Mais ce rendez-vous était surtout la dernière occasion de se montrer pour les joueurs qui n’étaient pas encore assurés de passer le cut puisque Vincent Collet devrait annoncer son groupe définitif dans les prochaines heures.

La première indication de ce match, c’était la mise au repos de Nando De Colo et surtout de Théo Maledon qui, après une préparation gênée par une épaule récalcitrante, devrait être le premier à faire ses valises pour rentrer en France. Du côté des Serbes, Sasha Djordjevic ne voulait pas trop en montrer non plus en conservant sur le banc son sniper et meilleur marqueur, Bogdan Bogdanovic, ainsi que Nemanja Bjelica tandis que Milos Teodosic est quasiment forfait pour le Mondial. Rapidement, les coéquipiers d’un Nikola Jokic anormalement décontracté nous font comprendre à quel genre de match nous attendre. La première mi-temps est quasiment à sens unique (31-23) et les intérieurs français n’hésitent pas à s’écarter pour profiter des espaces qui leurs sont laissés sur les extérieurs par Boban Marjanovic et les autres géants de la raquette adverse. Mais même au ralenti, les Serbes qui restent sur huit victoires de suite dans cette prépa n’aiment pas se faire surprendre et se montrent de plus en plus agressifs. Bobi prend même une faute technique pour un coup de gueule sur un ref qui a cru voir sa dernière heure arriver. Contrairement aux dernières sorties des Bleus, le troisième quart-temps n’est pas à leur avantage et c’est le squad des Balkans qui se prend pour les Warriors afin de repasser devant en mettant autant de points que durant les 20 premières minutes du match. Le quatrième acte a surtout pour but de tester une dernière fois des joueurs et des systèmes avant le début des choses sérieuses ce dimanche. Malheureusement, Elie Okobo n’est pas très convainquant et l’absence de NDC se ressent aussi plus globalement dans la gestion du jeu. Les acteurs sont en roue libre sur la fin de match mais ce sont bien les Serbes qui finissent par s’imposer pour stopper la série de victoires de la France et poursuivre la leur (61-56). Il a fortement manqué d’adresse à nos Frenchies qui terminent à 6/26 du centre-ville et 35,5% au tir et il est maintenant l’heure des choix et des derniers ajustements pour Vincent Collet et son staff.

Car si le premier des deux billets d’avion semble déjà réservé à Théo Maledon que l’on devrait rapidement revoir en EDF, le deuxième reste un gros point d’interrogation à l’heure où ces lignes sont écrites. Est-ce que le sélectionneur ne va finalement partir qu’avec deux meneurs en renvoyant Elie Okobo à Phoenix dès aujourd’hui ? Ou est-ce que le coach de la SIG va plutôt se séparer d’un Paul Lacombe dont le profil n’a pas l’air indispensable, voire d’un intérieur pour garder un effectif plus équilibré ? Sur les dernières rencontres, la première option semble quand même la plus probable mais le Vince pourrait nous surprendre au moment de faire son annonce. Toujours est-il que celle-ci devrait avoir lieu très vite car la Team France s’envole dès demain pour Shenzhen. Avant de s’exprimer devant les médias, le boss devrait donc prendre le temps de dire au revoir et de remercier les deux derniers à quitter le groupe juste avant le Mondial qui ont participé à faire de cette prépa une réussite.

La France conclut sa préparation avec un bilan de six victoires pour deux défaites et peut avoir des ambitions en Chine. Une fois la liste de douze noms verrouillée par le sélectionneur, on pourra tranquillement se projeter sur le premier match face à l’Allemagne, dimanche à 14h30, où il faudra être plus appliqués et plus adroits qu’aujourd’hui pour l’emporter. De leur côté, les Serbes restent invaincus et nous donnent rendez-vous en demi-finale du Mondial où les deux nations pourraient éventuellement se rencontrer comme lors des derniers championnats du monde en Espagne lorsque Miroslav Raduljica et ses compatriotes nous avaient déjà sortis au bout du suspense (90-85).

La préparation complète des Bleus

France – Turquie (69-74)

France – Tunisie (94-56)

France – Monténégro (80-72)

France – Brésil (86-72)

France – Argentine (77-58)

France – Nouvelle-Zélande (95-81)

France – Italie (82-80)

France – Serbie (61-56)

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top