Equipe de France

Nando De Colo et Evan Fournier ont porté la France vers les quarts : brouette time pour les deux snipers, le duo est va-li-dé !

Nandooooooooooooooooooo

Source image : Twitter Canal+ Basket

Irrespirable. Voici le mot qui qualifie le mieux la très courte victoire de l’Équipe de France face à la Lituanie cette après-midi, victoire synonyme de qualification vers les quarts de finale. Mais malgré la pression, malgré l’enjeu, il y a deux mecs qui ont répondu présent en se comportant en patrons de l’EDF. Nando De Colo et Evan Fournier, bravo !

On a eu chaud, très très chaud. On a transpiré, on a changé trois fois de t-shirt dans le quatrième quart-temps, mais au final on a tous le sourire. Parce que la France a tenu le coup face à la Lituanie pour arracher son billet vers les quarts de finale du Mondial 2019. Et si on en est là, c’est notamment grâce à deux grands bonhommes qui ont sorti le grand jeu quand il le fallait. Deux mecs qui ont porté les Bleus, notamment dans les ultimes instants de la partie, quand on avait tous du mal à respirer. Nando De Colo à gauche, Evan Fournier à droite. Deux gars qui sont clairement sortis du lot. Alors évidemment, le collectif et la défense en mode barbelés des Bleus en début de match ont été deux éléments très importants dans la victoire de la France. Comme depuis le début de la compétition, les hommes de Vincent Collet sont parfaitement rentrés dans la rencontre, avec notamment une énorme intensité défensive et une belle adresse extérieure de l’autre côté du terrain. Mais Vavane et Nando ont su prendre les choses en main à des moments clés du match pour guider la France sur le droit chemin, celui de la qualification pour les quarts. Déjà, ça se voit dans les stats. De Colo termine la rencontre avec 21 points (à 6/13 au tir, 3/6 à trois points), trois rebonds et quatre passes décisives en 25 minutes, tandis que Fournier finit meilleur marqueur de la rencontre avec 24 pions au compteur (à 10/22 au shoot), accompagnés de trois assists, le tout en 28 minutes. Derrière ces deux-là, seulement un joueur a franchi la barre des 10 points du côté des Bleus, à savoir Nicolas Batum, auteur de 12 unités dans cette rencontre.

Des chiffres qui parlent beaucoup, mais qui ne disent pas tout. Parce que dans les stats, on ne connaît pas forcément l’impact des paniers marqués par rapport au scénario de la rencontre. Et là niveau impact, on est dans le haut du panier. D’abord, Evan Fournier a parfaitement donné le ton en début de match. Très agressif offensivement, il a grandement participé à l’excellent premier quart-temps des Bleus en scorant neuf des 13 premiers points de son équipe. Quand vous avez un mec du statut de Vavane qui réalise une telle entame de match, ça donne confiance à tout le groupe. Et puis derrière, quand Nando est rentré en jeu pour remplacer Fournier, il a bien pris le relais et a notamment permis aux siens de très bien terminer le premier quart en marquant six points dans la dernière minute. Ensuite, dans le deuxième quart, quand les choses ont commencé à se compliquer avec des Lituaniens qui revenaient progressivement dans la rencontre, c’est encore ce duo qui a répondu présent. Juste avant la pause, on se souvient de ce dunk d’Evan en pénétration, de ce tour de passe-passe de Nando pour obtenir deux lancers suite à petite altercation, avec un trois points derrière, suivi d’un autre de Fournier. Mais au final, on se souvient surtout de ces toutes dernières minutes, quand la France était à la rue offensivement, quand la France ne trouvait plus de solutions face à la pression lituanienne et que le score était ultra serré. C’est surtout là que Fournier et De Colo ont step-up.

Menée 68-69 à quatre minutes de la fin, l’Équipe de France a été portée par les deux héros du jour. Vavane a d’abord redonné l’avantage aux siens sur un drive, puis Nando a inscrit un trois points avec un pot pas possible pour répondre à un missile de Jonas Maciulis. Et derrière, ce sont encore ces deux-là qui ont fait la diff. Le tear drop de Fournier (avec l’aide de l’arceau, le meilleur ami des Bleus sur cette fin de match) à une minute du buzzer final quand le score était à égalité 74-74, le tir à mi-distance de De Colo sur la tronche de Jonas Valanciunas pour donner trois points d’avance à la France avec seulement 15 secondes au chrono, voilà ce qui a définitivement tué la Lituanie. Des actions de grande classe, des actions avec de la réussite aussi, mais surtout des actions décisives. Nando De Colo et Evan Fournier ont été grands dans cette rencontre. Ils n’ont pas été parfaits, mais grands. Ils ont pris leurs responsabilités, ils ont évité une énorme désillusion pour les Bleus en posant leurs couilles sur la table, tout simplement.

Nando De Colo et Evan Fournier ont porté l’Équipe de France vers les quarts de finale du Mondial 2019. On a eu très chaud, mais le Ch’ti et Vavane ont sorti le grand jeu quand il le fallait. Merci les gars, grâce à vous, on va pouvoir passer un week-end relativement tranquille.

1 Comment

1 Comment

  1. daniel labarre

    7 septembre 2019 à 21 h 42 min at 21 h 42 min

    Si Valanciunas et Poirier ont un enfant, à quoi ressemble t’il ? A part ça, de l’habituel, sueur, sang, larmes et tachycardie.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top