Vincent Collet, à propos de la liste des Bleus : “On a choisi les profils les plus à l’aise avec notre jeu”

Le 08 juil. 2024 à 15:55 par Nicolas Vrignaud

Vincent Collet
Source : FIBA

Après avoir dévoilé sa liste finale de 12 joueurs, Vincent Collet est revenu sur son choix pour la FFBB. Selon le sélectionneur des Bleus, l’effectif convoqué pour les Jeux Olympiques de Paris 2024 l’a été principalement sur sa capacité à coller au plan de jeu voulu par le staff. En ajoutant que les matchs amicaux face à la Turquie puis l’Allemagne n’ont pas eu d’incidence majeure sur la décision. 

C’est au fur à mesure des entraînements et des oppositions entre les groupes formés lors des sessions de travail que Vincent Collet et ses assistants ont réussi à retenir une liste de 12 joueurs pour les Jeux. Le sélectionneur indique que les matchs amicaux n’ont pas bouleversé les certitudes.

“Les matches ont contribué à ces choix mais pas plus que ça par rapport à ce que nous avions observé dans les parties jouées des entraînements et surtout ce que l’on met en place au niveau de l’identité de jeu. Les joueurs encore en lice étaient proches mais aussi avec des profils différents. On a choisi les profils qui nous semblent les plus à l’aise dans le jeu que l’on veut pratiquer. Ce ne sont pas les qualités individuelles qui ont fait la différence mais la capacité à s’inscrire dans notre projet et les complémentarités.”

Concernant le choix de Matthew Strazel, qui a sans doute été le plus surprenant à première vue, Vincent Collet explique qu’il valorise beaucoup son tempérament en jeu, en adéquation avec la mentalité de “morts de faim” que veut mettre en place le coach de l’Équipe de France. La prestation du meneur de l’AS Monaco pendant la fenêtre de qualifications à l’Euro 2025 a aussi eu un impact.

“Matthew Strazel a lui clairement marqué beaucoup de points à cette occasion. Parce qu’il avait été bon. A la fois dans l’engagement mais aussi au scoring en jouant avec du culot. Il a montré les mêmes choses avec une équipe encore plus forte. Sa grinta est un élément qui va dans le sens de notre volonté de voir une équipe combative. Nous avons été marqués par la Coupe du Monde l’an passé. Et c’est un élément capital. Au-delà de vouloir le dire, avoir des guerriers dans un roster t’offre plus de chance d’avoir une équipe de battants.”

Pour finir, Collet rappelle bien qu’à l’instar des autres grands rendez-vous internationaux, cette liste de 12 ne sera pas entièrement utilisée durant la compétition. Les rotations sur un événement aussi court et intense sont forcément resserrées au maximum et laissent peu de place aux joueurs de fond de banc pour s’exprimer. Le bon déroulement des Jeux côté français réside – en partie – dans cette capacité de chacun à respecter et assumer le rôle qui lui est confié.

Source : FFBB