Celtics – Mavericks (106-88) : exécution parfaite de Boston pour conclure la série, les Celtics sont champions NBA !

Le 18 juin 2024 à 05:21 par Céleste Macquet

Celtics titre 18 juin 2024
Source image : NBA League Pass

On a douté pendant quelques trois minutes, puis comme un raz-de-marée, le collectif Celtics s’est abattu sur Dallas. Dominés de bout en bout dans un match où ils n’ont jamais menés, les Mavericks ne sont pas parvenus à empêcher Boston d’aller chercher son dix-huitième titre NBA. Tout juste seize ans après 2008, les Celtics sont de retour sur le toit de la NBA.

Les stats maisons du sacre Celte, c’est ici :

🚨 C’EST OFFICIEL : LES BOSTON CELTICS SONT CHAMPIONS NBA 2024 !!! pic.twitter.com/uxFPc9v1VT

— TrashTalk (@TrashTalk_fr) June 18, 2024

Il aurait fallu moins de gamelles sur les tirs. Plus de réussite. Moins de ballons perdus bêtement. En fait il aurait fallu défendre plus dur. Comme les Celtics l’ont fait, eux. Il y a bien des choses que les Mavericks auraient dû faire différemment pour espérer arracher un Game 6 dans ces Finales 2024. Eh oui. Des shoots qui font “CLANG” sur tout le début du match, un Luka qui ne trouve pas son rythme tandis que Jayson Tatum trouve tous ses coéquipiers démarqués, notamment Jrue Holiday. Les Celtes constituaient un matelas d’avance virtuellement… impossible à ramener en dessous de zéro quand on joue face à une équipe comme Boston. Des lancers laissés en cours de route, un Payton Pritchard qu’on laisse démarqué avant le buzzer de la mi-temps, et ça fait plus de 20 points d’écart pour les Celtics avant le troisième quart.

Il y a eu des tentatives de révolte. P.J. Washington qui veut se fricoter avec les muscles d’Al Horford, Josh Green qui maintient les siens dans la partie à coups de 3-points, le joker Tim Hardaway Jr. envoyé au charbon, de bonnes séquences de Dereck Lively II qui nous sort les meilleures Finales NBA par un rookie depuis… on sait pas trop quand. Insuffisant, car en face, les dents des Celtes rayent le parquet. Littéralement. Kristaps Porzingis n’est pas vraiment en état ? Pas grave. Jayson Tatum est en mode tour de contrôle, voit tout, sait tout. Lui et son pote Jaylen Brown ne se privent pas pour finir au cercle avec puissance quand leurs potes se chargent du longue distance. Al Horford, Sam Hauser, Derrick White sanctionnent de loin, la défense semble plus dure possession après possession. La marche est trop haute.

#CELTICSWIN pic.twitter.com/gubLv8wYq5

— Boston Celtics (@celtics) June 18, 2024


A +26 Boston, l’espoir est globalement mort. Une dernière tentative de come-back, rapidement éteinte par les tuyaux d’arrosage du Massachusetts, et on plie les gaules. Rentrent A.J. Lawson, Dwight Powell et Jaden Hardy. C’est fini. Derrick White, Jrue Holiday, Jayson Tatum, Jaylen Brown, Al Horford, Payton Pritchard, Sam Hauser, Kristaps Porzingis, Luke Kornet, Xavier Tillmann, Oshae Brissett, Neemias Queta, Jaden Springer, Jordan Walsh et Svi Mykhailiuk sont champions NBA. Bravo messieurs.

The @celtics are the 2023-24 NBA Champions! pic.twitter.com/UrZtUG0jwY

— NBA (@NBA) June 18, 2024

Il est l’heure de sacrer le nouveau champion de la National Basketball Association : les Boston Celtics ! Après un Game 5 maîtrisé de bout en bout, Boston s’impose dans ces Finales NBA 2024, après des Playoffs où les Celtics n’auront perdu que trois matchs. Un seul mot : dominants.

“TIME TO SAY IT AGAIN BOSTON, ANYTHING IS POSSIBLE…. THE CELTICS ARE NBA CHAMPIONS!” pic.twitter.com/oWiyI8BYUJ

— NBA (@NBA) June 18, 2024