NBA x LNB : un programme de développement de jeunes dès la saison 2024-25

Le 21 juin 2024 à 16:34 par Julien Vion

Tidjane Salaun
Source image : Cholet Basket

La NBA aime les pépites françaises, et la tendance ne risque pas de faiblir dans un futur proche. Ce jeudi, le quotidien Le Monde a révélé qu’un programme de développement de jeunes entre la ligue nord américaine et la LNB devrait voir le jour dès la saison prochaine. 

Après Victor Wembanyama, Bilal Coulibaly, Rayan Rupert et Sidy Cissoko l’an dernier, la Draft NBA 2024 ne devrait pas perdre ses couleurs tricolores. Zaccharie Risacher, Alexandre Sarr et Tidjane Salaün sont tous les trois projetés dans le haut de la cuvée, tandis que Pacôme Dadiet et Melvin Ajinca ont également une bonne chance d’être appelés par Adam Silver. Ça en fait du bleu-blanc-rouge.

Depuis plusieurs années, les ligues françaises et américaines étaient en discussion pour mettre en place un programme de développement sur-mesure pour les jeunes talents de l’hexagone qui rêvent de NBA. C’est désormais chose faite.

“Ce programme permettra à un certain nombre de joueurs d’être soutenus et mis en valeur afin de magnifier une formation française déjà excellente (…) Les clubs bénéficieront également d’une aide logistique et financière afin de les inciter à faire confiance aux jeunes.” – Fabrice Jouhaud, directeur général de la LNB pour Le Monde

L’objectif affiché est de permettre aux clubs français de garder leurs pépites avant leur départ vers les États-Unis et la Draft NBA. Alors que les jeunes sont souvent convoités par d’autres ligues professionnelles, les clubs n’ont pas toujours suffisamment d’arguments pour les conserver. On peut notamment penser à l’exemple de Nolan Traoré qui avait des offres des plus grosses universités de NCAA, ou clubs européens et australiens. Le meneur reste finalement à Saint-Quentin avant la Draft 2025, mais le principe est d’accentuer ce genre de trajectoire grâce notamment à un financement commun – estimé à plusieurs millions d’euros.

Des rassemblements des jeunes membres du programme sont également prévus afin de faciliter l’exposition aux scouts des franchises américaines. La NBL, ligue australienne, bénéficie déjà d’un système similaire intitulé “Next Star Program” depuis 2018, dont Alexandre Sarr a fait partie cette année.

Dans le même temps, la NBA continue de travailler à la promotion de la formation française et à l’approfondissement de sa relation entre la France. Après l’annonce de deux rencontres des San Antonio Spurs à Paris en janvier 2025, ce nouveau partenariat témoigne d’une Special Relationship entre les deux pays.

Les détails du programme de développement seront communiqués dans les prochaines semaines, mais l’accord est prévu pour le début de la saison 2024-25. 

Source texte : Le Monde


Tags : LNB, NBA