Luka Doncic, des premières Finales amères mais pleines d’enseignements

Le 18 juin 2024 à 07:01 par Céleste Macquet

Luka Doncic 2 Mavericks 18 juin 2024
Source image : YouTube

Luka Doncic sort perdant de ses premières Finales NBA. Pas à 100 % pour sa première quatrième série de Playoffs, le Lulu n’a pourtant pas démérité lors des cinq matchs qui l’ont opposés aux Boston Celtics, meilleure équipe de NBA. Un premier avant-goût amer mais cependant pédagogique, qui lui servira grandement pour la suite de ses aventures en post-season.

Les Playoffs de Luka Doncic ont été énormes. Pas de confusion là-dessus. Meilleur joueur des Mavericks depuis mi-avril, clairement. Luka Doncic n’a pourtant pas fait sa meilleure série sur ces Finales NBA. En baisse dans l’écrasante majorité des domaines du jeu par rapport à ses Finales de Conférence, on a ressenti une chose dans ces cinq matchs de Luka Doncic : de la fatigue. Diminué physiquement, énervé, moins capable de leaderhsip, plus à même de crier sur les arbitres, le Slovène a été en-deçà face aux Celtics. Et comment lui en vouloir ? Après avoir joué un total de 93 matchs cette saison, s’être retrouvé sur le podium du MVP, avoir subi toutes sortes de blessures, il était compliqué pour le meneur de faire beaucoup mieux.

Moins de points par match, de passes décisives, de rebonds, de contres. Plus de pertes de balle et de fautes. Des pourcentages en baisse aux lancers, à 3-points et même au global. Et surtout, le signal inquiétant ultime, même pas 38 minutes de moyenne sur les cinq premiers matchs. Alors qu’on parle du meilleur joueur de ces Finales NBA. Pas la perf’ qu’on attendait, c’est sûr. Et pourtant, Doncic a été juste énorme sur la postseason.

Luka Doncic is the first player in NBA history to lead the playoffs in PTS • REB • AST • STL. pic.twitter.com/vrL3kNwh1t

— StatMamba (@StatMamba) June 18, 2024

Malgré une production en baisse en Finales et des demis de Conf’ pas si mirobolantes au scoring (pour lui), passées entre deux Canadiens morts de faim, les Playoffs ont été grands. Très grands. Plus gros totaux de points, rebonds, passes et interceptions de toute la NBA sur ces Playoffs, une performance que l’on n’avait jamais vue auparavant. Ce n’est pas une histoire de choke en Finales, de lumières trop brillantes, de rendez-vous manqué. Il n’y avait juste plus d’essence dans le réservoir slovène, l’explication peut s’arrêter là.

Qu’elle fut grande la saison 2024 de Luka Doncic. Pas forcément terminée, en fonction de ce qu’il se passe au Tournoi de Qualification Olympique de la Slovénie, on espère tout de même que Lulu pourra accumuler du repos d’ici là, car son état de forme a pu inquiéter sur ces Finales. Rendez-vous lors d’une prochaine saison pour une série en sept à 100 % sur le mois de juin ? Nous on attend que ça, Luka.

Parfois, il faut passer par là.

LeBron l’a vécu, en 2007 à Cleveland.

Luka Doncic aura été extraordinaire cette saison, trop court en finale, individuellement et collectivement.

Hâte de voir la suite. Ce qu’il va retenir de ces Playoffs, et comment revenir encore plus fort.

— TrashTalk (@TrashTalk_fr) June 18, 2024


Dans cet article