Le run de 22-2 (!) des Mavericks qui a failli faire tourner le match

Le 13 juin 2024 à 07:47 par Céleste Macquet

P.J. Washington Mavericks 13 juin 2024
Source image : YouTube

Alors que les Celtics menaient de 21 points dans le quatrième quart temps et que l’espoir semblait définitivement mort, quelque chose d’à peine croyable va se produire à l’American Airlines Arena. Un run de 22 à 2 lancé par les Mavericks, pour venir faire trembler les verts jusqu’au bout du suspense. Un run qui ne sera interrompu que par LE tournant de ces Finales 2024.

On entre dans le quatrième quart temps du Game 3 des Finales NBA 2024. Jaylen Brown et Derrick White rentrent un 3-points l’un après l’autre. 91-70 Celtics. Jason Kidd prend un temps mort. Il reste 11:07 au chrono. On le pense tous, les carottes sont cuites pour les Mavericks. Le rédacteur de l’article le premier. Ce dernier est particulièrement lucide, après avoir accepté de faire une sieste de 1h à 2h après avoir joué à League Of Legends quatre heures d’affilée. Les Mavs vont s’incliner de 30 points, on ne la lui fait pas, c’est écrit. Sauf que non. Un premier longue distance de Pièce Jointe Washington, puis un lay-up de Luka Doncic. Bon. Si ce n’est que ça.

Mais ce n’est pas que ça. Dereck Lively II réintroduit la balle dans le cercle après l’échec de Luka Doncic à 3-points. Puis Josh Green marque de loin. Temps-mort Celtics. P.J. Washington fait 2/2 aux lancers. C’est le moment que choisit Jaylen Brown pour rentrer un fadeaway. Enfin un panier pour Boston. Les Celtes mènent encore de 11 points. Pour le moment.

Kyrie Irving met un floater. Washington récidive d’un 3-points, puis Kyrie met ses trois lancers. Temps mort Celtics. 93-90 Celtes. Et c’est le tournant du match. Luka Doncic prend sa cinquième puis sa sixième faute avec 26 secondes d’intervalle, en cherchant à arrêter le très malin Jaylen Brown. Il est exclu de la rencontre. Les Mavs n’étaient qu’à 3 petits points de revenir. Ils ne reviendront pas. Kyrie Irving pull-up, ça rentre. 93-91 Boston. On y croit encore chez les Mavs, même sans le leader. Mais l’ambiance n’est plus la même, ça se sent.

Jaylen Brown, encore lui, marque, puis Derrick White score à 3-points. Puis deux lancers pour Kai le clutch. Mais Jayson Tatum ramènera les siens à +6 d’un gros dunk. Dereck Lively II enchaînera deux gros smashs, mais les Celtics infligeront un ultime 6-0 aux Mavericks dont ils ne se relèveront pas. 106-99 Celtics. On en restera là.

The way I look at it, the Mavericks have the opportunity to complete the greatest comeback of all time. pic.twitter.com/Eiug6S7VDc

— Hoops (@HoopMixOnly) June 13, 2024

Les Mavs pourront râler de l’arbitrage qui leur a coûté Luka Doncic. En attendant, davantage de fautes ont été sifflées aux Celtics, et ces derniers ont eu moins de lancers francs que les Mavs. Le magnifique run 22-2 des Mavericks aurait pu être légendaire, mais il ne restera au final qu’une note de bas de page dans les livres d’histoire de la NBA. Parfois, ça ne se joue vraiment, vraiment pas à grand chose.