Paris 2024 – prépa : France – Allemagne acte 2, supplément Wembanyama (21h)

Le 08 juil. 2024 à 10:57 par Julien Vion

Victor Wembanyama France 7 juillet 2024
Source image : YouTube

Après un premier face-à-face largement remporté par l’Équipe de France samedi à Cologne (90-66), les champions du monde en titre se déplacent à Montpellier pour tenter de prendre une revanche. France – Allemagne, c’est toujours à consommer sans modération.

Pour le premier “test” de sa préparation olympique, face à une équipe d’Allemagne certes privée de certains cadres, l’EDF n’a pas fait dans la dentelle il y a deux jours. Une bonne claque de 24 points pour faire chuter des World Champions à domicile, il y a pire pour se mettre en confiance. Pour le Round 2, bonne nouvelle, un pivot, ailier-fort, meneur (?) de 2m24 au numéro 32 est toujours dans les rangs bleus.

24 points contre le Turquie à Rouen, 25 contre l’Allemagne à Cologne, la loi des séries mathématiques laisse penser que Victor Wembanyama pourrait atteindre les 26 unités ce soir. Face à une raquette allemande sous aide respiratoire quand il a combiné avec Rudy Gobert samedi, Wemby ne devrait pas se priver pour continuer à jouer les Hérault dans le sud de la France. Gordon Herbert et son groupe sont prévenus, la présence du Rookie de l’année change la physionomie d’une rencontre du tout au tout.

Cheat code pic.twitter.com/FxCu8dx8ZT

— TrashTalk (@TrashTalk_fr) July 6, 2024

Mais au-delà de la superstar, le choc peut constituer un test mental intéressant pour l’équipe de France. Les champions du monde ne se déplacent pas dans l’hexagone pour avaler une deuxième pilule en deux jours, et il faut probablement s’attendre à une équipe qui démarre le couteau entre les dents, Dennis Schröder le premier. Le meneur des Brooklyn Nets, auteur d’un vrai one-man show samedi, devrait redoubler d’énergie s’il est amené à recroiser Evan Fournier dans un 1 contre 1. Si l’Allemagne envoie 20 unités et l’intensité qui va avec dans le premier quart-temps, aux Français de répondre avec calme et méthode.

Pour Vincent Collet, la rencontre marque également la première de son groupe complet de 12 joueurs qui disputeront les Jeux Olympiques 2024 à Paris. Après Nadir Hifi et Jaylen Hoard dans la journée de dimanche, ce sont Elie Okobo et Théo Maledon qui ont quitté le groupe France dans la soirée. Les rotations seront déjà plus indicatives d’une hiérarchie sur les postes extérieurs. Un Matthew Strazel titulaire surprise ? On en est pas encore là, mais le joueur de Monaco a le vent en poupe dans cet effectif.

Pour les dingueries de Victor Wembanyama, les gourmandises de Mathias Lessort ou les premiers éléments tactiques du groupe complet de l’Équipe de France, rendez-vous à 21h pour un nouveau choc face à l’Allemagne toujours aussi alléchant !


Dans cet article