Tidjane Salaün va s’entraîner avec les Spurs, Pistons, Blazers et le Thunder

Le 08 juin 2024 à 08:49 par Robin Wolff

Tidjane Salaun
Source image : Cholet Basket

Après avoir fait un tour du côté de Trévise, notamment pour mesurer ses mensurations, le processus d’avant Draft s’accélère pour Tidjane Salaün et les autres rookies de la cuvée. L’ancien choletais va s’entraîner pour des équipes qui sélectionneront des prospects dans le Top 12 lors de la prochaine cérémonie.

Pendant la plus longue partie de l’année, Tidjane Salaün était attendu vers la fin du Top 15 de la Draft, mais rarement beaucoup plus haut. Sauf qu’en Playoffs, le garçon a brillé et a fait remonter un petit peu sa côte. Désormais, sur les mock-drafts les plus référencées, il ne sort jamais du Top 12, monte régulièrement dans les 10 et le choix des équipes pour lesquelles il compte réaliser des workouts montre bien que c’est son ambition.

Selon  Jonathan Wasserman, spécialiste de la Draft pour Bleacher Report, le frère de Janelle devrait s’entraîner dans les jours à venir pour les San Antonio Spurs, les Detroit Pistons, les Portland Trail Blazers et le Oklahoma City Thunder. Des franchises possédant des choix entre le 4e et le 12e.

Tidjane Salaun is scheduled to conduct private workouts for the Spurs, Pistons, Trail Blazers and Thunder, per @NBADraftWass (https://t.co/71IEBtO0HE).

Salaun is viewed as one of the highest upside prospects in the 2024 NBA Draft. pic.twitter.com/vnZgQ46cBF

— Evan Sidery (@esidery) June 7, 2024

Voir débarquer Tidjane Salaün dans le Texas, aux côtés de Victor Wembanyama serait extrêmement excitant. Sauf que dernièrement, des rumeurs indiquent que les éperons pourraient transférer leurs picks 4 et 8 pour obtenir le premier. Or, il est peu probable que l’ancien choletais soit l’heureux élu dans ca cas-là.

Les Pistons et les Blazers sont deux franchises en pleine reconstruction et même si Salaün aurait probablement un bon temps de jeu en démarrant sa carrière NBA là-bas, l’historique récent des Français à MoTown notamment, ne fait pas rêver. Ce qui ne conditionne, bien sûr, en rien sa potentielle réussite dans l’équipe.

Enfin le Thunder a un tout autre profil. C’est une équipe qui vise déjà le titre et on pourrait croire que la recherche pourrait s’axer davantage sur des joueurs NBA Ready, prêts à contribuer quelques minutes dans des joutes de Playoffs. Tidjane Salaün est surtout un projet pour le long-terme, mais il a le profil dont raffole Sam Presti, le General Manager. Grand, une belle envergure, mais malgré tout la capacité de poser le ballon au sol.

Wembanyama et Cissoko aux Spurs, Fournier aux Pistons, Rupert aux Blazers ou Dieng et Sarr au Thunder : quel français Tidjane Salaün va t’il rejoindre à la rentrée ?

Source texte : Bleacher Report


Dans cet article