Profil Draft NBA 2024 – Tyler Smith : l’intérieur sous-côté de la Team Ignite

Le 18 juin 2024 à 14:05 par Julien Vion

Profil Draft Tyler Smith 18 juin 2024
Source image : YouTube

Derrière Matas Buzelis et Ron Holland, la Team Ignite de G League cache un troisième candidat à la Draft NBA 2024. Intérieur au profil ultra-moderne qui sait conclure du alley-oop comme tirer de loin, Tyler Smith est peut-être parmi les prospects les plus sous-côtés de la cuvée. Voici tout ce qu’il faut savoir !

Son profil en un coup d’œil :

  • Âge : 19 ans, né 44 ans pile poil après Jean-Luc Reichmann, c’est la classe
  • Poste : ailier fort/ailier
  • Équipe : Team Ignite (G League)
  • Taille : 2m08, comme Franz Wagner
  • Poids : 101 kilos, comme Jaylen Brown
  • Envergure : 2m15, comme Jabari Smith Jr.
  • Statistiques 2023-24 : 13,7 points, 5,1 rebonds, 1,3 passe décisive, 0,7 interception, 1 contre (22,2 minutes de moyenne en 41 matchs)
  • Comparaison NBA : un plus petit Channing Frye version Gen Z 2024, avec du Trey Lyles dans le plancher ?
  • Prévision TrashTalk : milieu à fin de premier tour à la Draft NBA 2024

Son parcours

Tyler Smith est né le 2 novembre 2004 à New Orleans (Louisiane). À cause du gigantesque ouragan Katrina, il déménage au Texas et impressionne sur les parquets avec le lycée George Bush, où était passé Kelly Oubre Jr. quelques années plus tôt. Recrue cinq étoiles, aussi impressionnant physiquement que fluide pour sa taille, Smith fait le choix de l’Overtime Elite plutôt que la NCAA.

Après deux saisons et une nomination dans la All-OTE Second Team en 2023, l’intérieur continue dans le monde professionnel en rejoignant la team Ignite en G League. Au milieu d’un collectif catastrophique et d’une tonne de défaites, sa saison personnelle est plutôt satisfaisante. Appelé au G League Next Up Game (le All-Star Game local), Tyler Smith ne cesse de montrer ses qualités offensives, que ce soit par des dunks autoritaires ou des trois-points sur pick-and-pop. Dans un corps de rêve pour un ailier-fort, Smith trace son chemin loin des projecteurs captés par Matas Buzelis et Ron Holland mais ne quitte pas les mock drafts pour autant.

Alors qu’il est plutôt projeté en milieu ou en fin de premier tour, Tyler Smith semble avoir un paquet de qualités et son jeune âge ne laisse qu’optimiste sur son développement.

Ses points forts

  • Dimensions parfaites pour un ailier-fort moderne
  • Bel athlète
  • Tir à trois-points
  • Polyvalence

Si l’on s’essaye à imaginer un profil d’intérieur moderne, le build de Tyler Smith risque de vite nous venir à l’esprit. En plus de ses 2m08 et de ses longs bras, ses 36% de réussite à trois-points en G League indiquent un vrai potentiel. Surtout en catch-and-shoot, avec une efficacité qui chute en sortie de dribble, l’ailier-fort offrait une belle solution de spacing dans un corner ou sur pick-and-pop. La mécanique est fluide, le joueur est confiant.

Dans le même temps, il reste un danger intéressant sur pick-and-roll, et s’appuie sur de belles bases au poste bas pour aller chercher des points.

Tyler Smith continues to pop for Ignite, this time opening the regular season with a combined 38 points on 6-8 3PT in consecutive weekend games. Lot will be riding on his shooting stroke for next level but it looks awfully fluid/confident early. pic.twitter.com/I3VhXSQbba

— Jonathan Wasserman (@NBADraftWass) November 13, 2023

Tyler Smith est surtout un athlète aux capacités physiques au-dessus de la moyenne, qui ne se fait pas prier pour conclure un alley-oop de manière autoritaire ou mettre le couvercle au rebond offensif. Verticalité, détente… tout y est. Son physique lui permet aussi d’apporter de la protection d’arceau en distribuant un peu de contre.

Le natif de la Nouvelle-Orléans se distingue dans sa capacité à switcher en défense, même si cela ne reste pas sa qualité principale. Mais le trait distinctif de son profil, c’est sa polyvalence et la présence de points intéressants dans presque tous les domaines.

i always appreciate tyler smith’s willingness to dunk on people with his off hand pic.twitter.com/8LFwi5IhgK

— ben pfeifer (@bjpf_) May 29, 2024

Ses points faibles

  • Irrégulier en défense
  • Pas d’outils à mi-distance
  • Manque de force, un peu soft au contact
  • Quelques preuves à faire au shoot

Défensivement, difficile de dire que Tyler Smith est complètement satisfaisant à l’heure actuelle. Parfois un temps en retard, parfois dépassé par la vitesse des ailiers plus rapide, il n’offre pas de garanties à l’intérieur de la raquette. Si sa capacité de switch est appréciable pour un coach, Smith reste limité et devra progresser pour espérer devenir un solide 3&D. On peut également lui reprocher un manque de force qui l’empêche de jouer pivot small ball contre des vis-à-vis plus costauds, ou une activité au rebond pas forcément exceptionnelle pour sa taille. L’ancien de la G League commencera ailier-fort en NBA et seuls des progrès en défense lui permettront de changer de position selon son gré.

En attaque, l’autre problème reste son efficacité à deux points loin du cercle. Entre tentatives à mi-distance ou petits floaters, on approche à peine les 37% d’adresse entre l’arc et le panier, ce qui témoigne de ses limites. Et alors que ses pourcentages derrière l’arc (36%) et aux lancers (70%) sont encourageants, Tyler Smith doit tout de même continuer à prouver en tant que shooteur.

Ce qui va faire la différence

  • Comment trouvera-t-il ses marques en tant que défenseur ?

Comme évoqué dans la section précédente, les errements défensifs sont à prendre en compte quand l’on évoque le profil de Tyler Smith. Si en attaque, son jeu semble pouvoir s’adapter à la NBA sans trop de souci, sa progression défensive déterminera rapidement la trajectoire de sa carrière. S’il parvient à switcher sur des ailiers plus rapide, prend un peu de muscles pour gêner des pivots ou réussit simplement à être une présence dissuasive, Smith pourrait devenir le poste 4 du futur que tout le monde s’arrache. Dans le cas contraire, il risque de tomber dans la catégorie des bons intérieurs offensifs qui ne décollent jamais vraiment.

Projection NBA

Le profil de Tyler Smith semble taillé pour le jeu NBA. Entre ses capacités athlétiques ou son penchant pour le shoot, son plancher devrait lui permettre de gratter du temps de jeu dans une rotation, tandis que son plafond peut exploser en cas de progrès en défense. S’il y a encore trop de conditionnel dans ses qualités, son potentiel n’est pas forcément des plus bas. Les équipes à partir de la fin de la loterie pourraient fortement s’y intéresser, et ce serait plutôt étonnant de le voir glisser en dehors du top 20-25. Sa saison passée sous les radars ne doit pas éclipser son talent. Sans trop se mouiller, on annonce que c’est déjà un steal s’il termine en fin de premier tour.

  • ESPN l’annonce en 31è position (Toronto Raptors).
  • Bleacher Report l’annonce en 25è position (New York Knicks).
  • CBS Sports l’annonce en 39è position (Memphis Grizzlies).
  • The Ringer l’annonce en 29è position (Utah Jazz).


Dans cet article