MVP Rankings

NBA MVP Ranking 2021-22 : monstres des raquettes, Nikola Jokic et Joel Embiid terminent 2021 en force

jokic embiid

C’est qui le meilleur pivot de la NBA ?

Source image : YouTube

On n’allait quand même pas finir l’année sans faire un point complet sur la course au MVP. Après l’Apéro maison sorti y’a pas très longtemps, on revient avec notre fameux Ranking qui classe le Top 10 des candidats au moment de glisser vers 2022. Alors, qui a cartonné pour terminer le millésime 2021 en beauté ? Par ici le classement !

#10 – Zach LaVine (Bulls)

Stats : 26,3 points, 5,1 rebonds, 4,4 passes décisives, 50,2% au tir (dont 41,6% à 3-points) et 84,1% aux lancers-francs
Bilan : 22 victoires – 10 défaites

On parlera d’un autre joueur des Bulls un peu plus bas mais Zach LaVine mérite également son petit paragraphe, autant pour ses performances récentes que pour l’ensemble de son œuvre dans cette superbe première partie de saison de Chicago. Diablement efficace sur le mois de décembre (29 points par match à plus de 54% au tir dont 50% du parking !) malgré un petit passage dans le protocole COVID, LaVine réalise une campagne pleine aux côtés de DeMar DeRozan, Nikola Vucevic, Lonzo Ball et Cie. On se demandait comment tout ça pouvait fonctionner mais grâce à l’énorme talent offensif de LaVine ainsi que sa capacité à s’adapter à ses nouveaux coéquipiers, les Taureaux ont trouvé un équilibre très solide qui leur permet aujourd’hui d’être dans les hauteurs de l’Est. Vu comme c’est parti, Zach devrait enfin pouvoir goûter aux Playoffs et ça sera la plus belle des récompenses pour ce All-Star qui pratique vraiment un pur basket aujourd’hui.

#9 – LeBron James (Lakers)

Stats : 28,0 points, 7,2 rebonds, 6,8 passes décisives, 1,7 interception, 1,1 contre, 52,0% au tir (dont 36,9% à 3-points) et 78,1% aux lancers-francs
Bilan : 17 victoires – 19 défaites

LeBron James est devenu le meilleur marqueur de l’histoire à Noël. LeBron James vient d’atteindre la barre des 36 000 points en carrière. LeBron James vient d’enchaîner six matchs consécutifs à au moins 30 pions. LeBron James se met même à jouer pivot. Tout ça, alors que le King vient de fêter ses 37 ans et qu’il a passé plus de la moitié de sa vie en NBA. Encore une fois, LeBron prouve qu’il n’est pas vraiment humain, lui qui possède aujourd’hui sa plus haute moyenne au scoring depuis la saison… 2009-10. #Monstre. Seul bémol au milieu de tous ces exploits, et pas des moindres, les Lakers enchaînent les défaites. Comme beaucoup d’autres équipes, la franchise californienne essaye de s’en sortir dans le climat COVID actuel mais ne possédant que peu d’automatismes, elle n’y arrive pas. Six revers sur les sept derniers matchs et un bilan négatif, voilà ce qui empêche LeBron d’être plus haut alors qu’il joue comme l’un des trois meilleurs joueurs du monde actuellement.

#8 – Rudy Gobert (Jazz)

Stats : 15,6 points, 14,9 rebonds, 2,3 contres, 71,6% au tir et 68,1% aux lancers-francs
Bilan : 25 victoires – 9 défaites

On connaît tous l’énorme impact défensif de Rudy Gobert, mais s’il commence en plus à enchaîner les matchs à 20 points, ça ne va plus rigoler du tout. Alors que son copain Donovan Mitchell fait un détour par l’infirmerie, Rudy pèse en attaque dernièrement : depuis le 11 décembre, Gobert a atteint la vingtaine de points à cinq reprises en neuf matchs, aidant ainsi le Jazz à continuer sur son excellente dynamique (cinq victoires de suite, six en huit matchs). Après les 22 points et 14 rebonds inscrits par Rudy contre Portland lors de la dernière sortie d’Utah, le coach Quin Snyder a notamment rendu hommage à son pivot : “Vous pouvez féliciter Rudy Gobert pour cette victoire, il est plus incisif avec la balle quand il s’agit de l’attraper et de scorer. Et il va plus souvent sur la ligne des lancers-francs”. Bref, que du bon !

#7 – Joel Embiid (Sixers)

Stats : 26,3 points, 10,8 rebonds, 4,0 passes décisives, 1,4 contre, 1,2 interception, 46,8% au tir (dont 40,0% à 3-points) et 81,2% aux lancers-francs
Bilan : 19 victoires – 16 défaites

On n’a pas souvent cité le nom de Joel Embiid dans le MVP Ranking cette année, la faute notamment à une absence prolongée liée au COVID pendant le mois de novembre. Mais depuis, Jojo a repris des forces et désormais, il démonte tout ou presque sur son passage. Faisant partie des principaux concurrents à Nikola Jokic l’an passé, Embiid a bouclé en beauté un énorme mois de décembre sur le parquet de Brooklyn cette nuit. Ses stats sur ses 12 derniers matchs ? Attention c’est violent : plus de 30 points de moyenne, avec 10,6 rebonds, presque 4 passes, 1,5 interception et 1,2 contre. Traduction, Joel est partout et le plus important dans tout ça, c’est que les Sixers ont repris leur marche en avant avec 8 victoires sur ces 12 matchs et une place dans le Top 6 de l’Est retrouvée. Entre l’affaire Ben Simmons, les blessures et le COVID, c’est quand même pas rien !

#6 – Chris Paul (Suns)

Stats : 14,4 points, 4,1 rebonds, 9,8 passes décisives, 2,0 interceptions, 48,3% au tir (dont 31,3% à 3-points) et 83,3% aux lancers-francs
Bilan : 27 victoires – 7 défaites

Aucun joueur n’a délivré plus de passes décisives (334) que Chris Paul cette saison. Aucun joueur n’a volé plus de ballons (67) que Chris Paul cette saison. Et les Suns ont le meilleur bilan NBA à égalité avec les Warriors. Vous avez besoin d’autres arguments pour être convaincu par la présence de CP3 dans ce Top 10 des MVP ? Si la réponse est oui et que vous n’en trouvez pas dans les chiffres, regardez simplement les matchs des Suns et vous comprendrez. Alors oui évidemment, Phoenix est avant tout un superbe collectif et Devin Booker mérite aussi sa place dans la lumière, tout comme d’autres dans leur rôle respectif (Deandre Ayton à l’intérieur, Mikal Bridges en défense, Monty Williams sur le banc…) mais le Point God reste le Point God. Un patron !

#5 – DeMar DeRozan (Bulls)

Stats : 26,8 points, 5,0 rebonds, 4,5 passes décisives, 50,4% au tir (dont 36,5% à 3-points) et 88,1% aux lancers-francs
Bilan : 22 victoires – 10 défaites

DeMar DeRozan a raté une dizaine de jours pour protocole COVID, mais il est revenu comme si de rien n’était. Depuis son retour le 19 décembre dernier, DMDR régale : 38 points avec le panier décisif contre les Lakers, 35 pions – 10 passes contre les Hawks, et une impression de facilité qui caractérise très bien la saison XXL du bonhomme. Et puis au niveau collectif, tout roule. Les Bulls ont joué cinq matchs avec DeMar sur la dernière quinzaine, pour cinq victoires (malgré un Lonzo Ball out pour COVID). DeRozan et ses copains pourraient même finir l’année 2021 au sommet de la Conférence Est en cas de victoire en ce 31 décembre sur le parquet des Pacers. Clairement, il en coche des cases le DeMar !

#4 – Giannis Antetokounmpo (Bucks)

Stats : 27,6 points, 11,4 rebonds, 5,8 passes décisives, 1,6 contre, 1,1 interception, 53,3% au tir (dont 27,3% à 3-points) et 68,7% aux lancers-francs
Bilan : 24 victoires – 13 défaites

Autre joueur qui n’a pas du tout perdu le rythme malgré une absence de dix jours liée au COVID : Giannis Antetokounmpo. Demandez donc aux Celtics, qui ont pris très très cher le soir de Noël face au Greek Freak. Sur les trois matchs disputés depuis son retour, Giannis fait du Giannis (32 points – 10 rebonds – 5 passes et presque 2 contres) et les Bucks enchaînent les victoires. Ça fait désormais cinq de suite pour la bande du Grec, placée sur le podium de la Conférence Est en cette fin d’année 2021. Faisant partie des rares équipes à être quasiment au complet aujourd’hui (contrairement au début de saison), Milwaukee pourrait bien continuer son ascension, les champions en titre affichant un bilan de 16-2 quand Antetokounmpo, Jrue Holiday et Khris Middleton sont présents.

#3 – Nikola Jokic (Nuggets)

Stats : 25,8 points, 14,0 rebonds, 7,1 passes décisives, 1,4 interception, 55,9% au tir (dont 35,0% à 3-points) et 76,7% aux lancers-francs
Bilan : 17 victoires – 16 défaites

Pour ceux qui aiment encore critiquer la défense de Nikola Jokic, il va falloir trouver autre chose rapidement. Auteur du block de la victoire face à Jonathan Kuminga et les Warriors il y a quelques jours, le Joker a prouvé qu’il savait faire la différence dans sa propre moitié de terrain et cette action décisive est loin d’être une anomalie. Alors qu’il réalise une campagne peut-être encore plus aboutie que celle de l’an dernier où il a remporté le titre de MVP, Jokic montre des progrès significatifs en défense cette année. Et c’est l’une des références de la NBA dans ce secteur qui le dit, à savoir Mister Draymond Green : “J’avais critiqué sa défense, et il est venu me voir l’année suivante pour me dire un truc du genre, ‘tu as raison, merci’. Il a dit que ça lui a permis de progresser et c’est vrai à 100%, il a progressé cette année”. Permettant aux Nuggets de garder un bilan positif malgré une saison remplie de challenges, Nikola Jokic mérite sa place sur le podium, surtout après ses trois derniers matchs en… 25,7 points, 20,7 rebonds, 6 passes, 2,7 interceptions et 1 contre !

#2 – Kevin Durant (Nets)

Stats : 29,9 points, 7,8 rebonds, 5,8 passes décisives, 52,4% au tir (dont 38,1% à 3-points) et 87,9% aux lancers-francs
Bilan : 23 victoires – 10 défaites

“Sans aucune doute.” Voilà ce qu’a répondu James Harden quand la journaliste d’ESPN Malika Andrews lui a demandé son avis sur Kevin Durant et le MVP. Et comment lui en vouloir de penser ça ? La saison de KD est énorme et il a permis aux Nets de prendre la première place de la Conférence Est malgré l’absence de Kyrie Irving, un Barbu irrégulier et d’innombrables absences. La raison qui l’empêche d’être le numéro 1 de notre MVP Ranking aujourd’hui, c’est qu’il a été coupé dans son élan par le protocole COVID qui l’a empêché de revenir à hauteur d’un sniper évoluant dans la Baie. Mais le petit break a probablement permis à Durant de bien recharger les batteries pour 2022 et quelque chose nous dit qu’il va vite retrouver son rythme.

#1 – Stephen Curry (Warriors)

Stats : 27,7 points, 5,3 rebonds, 5,9 passes décisives, 1,6 interception, 43,3% au tir (dont 39,7% à 3-points) et 92,3% aux lancers-francs
Bilan : 27 victoires – 7 défaites

Le record de Ray Allen battu, Stephen Curry a continué son bout de chemin en devenant le premier joueur de l’histoire à planter 3 000 tirs primés en carrière. À ça, vous ajoutez une très grosse win sur le parquet des Suns le jour de Noël et une explosion à 46 pions face aux Grizzlies deux jours plus tôt, et vous obtenez une belle quinzaine pour Steph. Alors que les Warriors possèdent toujours le meilleur bilan de toute la NBA (à égalité avec Phoenix mais le tie-breaker est en faveur de Golden State), Curry reste logiquement sur le trône. À lui d’enchaîner dès début 2022 car ça risque de pousser fort derrière lui.

Mentions honorables : Trae Young (Hawks), Donovan Mitchell (Jazz), Devin Booker (Suns), Luka Doncic (Mavericks), Paul George (Clippers), Ja Morant (Grizzlies)

Nikola Jokic qui arrive sur le podium, DeMar DeRozan dans le Top 5, Joel Embiid qui débarque en bombe et le duo Steph – KD qui se bat toujours pour le premier spot, voilà les grandes lignes de ce dernier MVP Ranking de l’année. On se retrouve désormais à la mi-janvier pour voir qui a réussi la meilleure transition vers 2022. Sur ce, bon réveillon !

Le MVP fin 2021, pour vous c'est :

View Results

Loading ... Loading ...
Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top