Lakers

LeBron James atteint les 36.000 points en carrière : sauf imprévu, le King devrait dépasser Karl Malone avant la fin de saison

LBJ

Toujours marrant de voir le Melo dans cette liste. Il fait ses petits projets en solo, dans l’ombre.

source image : NBA League Pass

À nuit quelconque son petit morceau d’histoire. Ce mardi, LeBron James a un peu plus encore marqué la Ligue de son emprunte en dépassant la barre ô combien significative des 36.000 points en carrière. Si le Mailman la devance toujours, ce n’est plus qu’une question de temps avant que la montagne de veines ne quitte le rétro de Karl Malone. On débrief.

À contresens total des résultats de ses Lakers, LeBron James brille. Sur les 6 derniers matchs, les petits gars d’Hollywood Boulevard n’ont gagné que celui de ce mardi face aux Rockets, mais sur ces mêmes six matchs, LeBron James a topé à cinq reprises les 30 pions. Téma la taille du paradoxe. Cette nuit, à force de prouesses individuelles, il en est même devenu le plus jeune joueur de l’histoire à passer la barre des 36.000 points en carrière. Oui, les Rockets ont aperçu l’histoire d’un coin de l’œil, elle qui s’est envolée claquer un pétard sur Christian Wood en toute fin de rencontre. Cela ne fait désormais plus que 929 unités au vieux cyborg avant de dépasser Karl Malone, et 2.387 s’il envisage de s’emparer du trône sur lequel pionce Kareem Abdul-Jabbar depuis bien trop longtemps. Devenir le meilleur scoreur de l’histoire de la Grande Ligue à une époque où les défenseurs y sont assez physiques, habiles et érudits pour prétendre à restreindre n’importe quel attaquant ? Un bel argument à glisser dans la pochette greatness, lorsque cela arrivera. Mais avant de penser à la couronne, combien de temps reste-t-il à l’enfant d’Akron pour s’emparer de la place de dauphin occupée par Karl Malone ? S’il continue sur ses bases du moment, 929 points représentent 31 parties à 30 points. Il aura 37 ans ce jeudi, ce qui complique légèrement la donne. Prenons plutôt 37 matchs à 25 points qui – compte tenu de sa moyenne statistique 2021-22 à 27,6 unités – paraissent moins utopiques. Et sinon, il reste 47 matchs aux Angelinos cette saison. Si le patron se met à traîner sa misère, 19,7 points jusqu’à la fin de l’exercice suffiront à dépasser Karl Malone. Tranquille.

On prend les paris ? Allez, le 20 mars prochain, il fout Karl Malone dans le rétro face aux Wizards. Il faudra cependant attendre davantage de temps pour que ça ne soit au tour de Kareem Abdul-Jabbar de lui léguer sa place. Une estimation ? Ici, on trouve crédible la solution des 109 matchs à 22 points. Son jeu se base de moins en moins sur les pénétrations à l’épaule et bien que sa forme du moment force le respect, il est fort possible qu’à son âge, elle ne soit plus que passagère. On souhaite également à ses lieutenants de prendre les choses en main et de scorer davantage sur les mois à venir, histoire de – primo – sauver le navire Lakers et – deuzio – ne pas sacrifier leur naturel au profit d’un LeBron qui pourra de moins en moins faire le jeu en solitaire. Et si sa majesté galère de plus en plus à aller chercher ses filoches, lui qui aura quand même 38 ans sur la seconde partie de saison 2022-23, alors 133 matchs à 18 points feront l’affaire. On se retrouverait donc avec un record pété entre les exercice 2022-23 et 2023-24, fin ou début. Un 82ème match de régulière 2022-23 face aux Nets, des Lakers déjà qualifiés en Playoffs et une perf’ de LeBron à 40 points, alors synonyme de Hakeem Abdoul-Babar détrôné. Notre idéal.

Hop, pas de place grattée mais une barre significative des 36.000 points pour LeBron qui devient ainsi le plus jeune joueur de l’histoire à atteindre ce total. Ils ne sont que trois direz-vous, et c’est vrai, mais le King est en avance.

2 Commentaires

2 Comments

  1. Mukendi

    29 décembre 2021 à 15 h 46 min at 15 h 46 min

    Les gars petite faute à la fin je connais Kareem Abdoul-Babar mais pas Hakeem Abdoul-Babar 😆

  2. Dam Dou

    2 janvier 2022 à 21 h 55 min at 21 h 55 min

    Quand on regarde le classement du top 10, on peut aussi faire une autre sorte de pronostic: le 20 mars, LBJ prend la 2e place à Karl Malone sur un buzzer beater. Un peu plus tôt, Melo aura pris la 8e place au Shaq sur un panier au buzzer à la mi-temps. Le tout dans un Staples Center (désolé) en feu, en présence des deux retraités en costard + Abdul Jabar au commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top