Nets

Kevin Durant ne s’arrête plus : nouvelle masterclass contre les Sixers, les cadets 2 de Brooklyn enchaînent

Kevin Durant Nets 17 décembre 2021

Kevin Durant a encore fait le show.

Source image : NBA League Pass

Les Nets recevaient les Sixers cette nuit au Barclays Center. Malgré un effectif fortement diminué, Brooklyn a encore trouvé le moyen de l’emporter. On dit merci qui ? Merci Kevin Durant !

Pour les stats maison du dernier show de KD, c’est par ici. 

Ils étaient huit pour affronter les Raptors et ils étaient neuf cette nuit contre Philadelphie. Grâce au recrutement de dernière minute de Langston Galloway, Steve Nash a pu profiter d’une option supplémentaire mais pas de quoi faire le fier pour autant car neuf joueurs manquaient toujours à l’appel au coup d’envoi. On repart donc avec les David Duke, Day’ron Sharpe et compagnie pour accompagner Kevin Durant, Patty Mills et le revenant Blake Griffin. En face, Doc Rivers est privé de Tyrese Maxey (et Ben Simmons bien sûr) mais le gros des forces est en tenue pour l’occasion. De quoi craindre un passage à tabac de la part des visiteurs ? Et bien non. Pas perturbée par les absents, Brooklyn livre un magnifique début de match. KD est déjà chaud, les jeunes se battent sur chaque ballon, la gonfle tourne bien, les shoots rentrent. Les Sixers se réveillent une première fois grâce au duo Embiid-Curry mais les Nets remettent un coup d’accélérateur dans la foulée pour valider leur excellente entame. À la mi-temps, on peut légitimement craindre un blowout et c’est totalement mérité tant l’équipe D de Brooklyn est au-dessus. Au retour des vestiaires, Philly sonne la fin de la récré et ça commence à jouer au basket. De l’autre côté, la magie de la jeunesse semble épuisée, les pertes de balle se multiplient et Durant est obligé de faire le gros du boulot en solitaire. Embiid fait un gros chantier, Philly grapille son retard et on arrive à un money time bien indécis. Brooklyn va alors pouvoir compter sur un Big 2 inattendu pour arracher la décision : Kevin Durant et… Blake Griffin.

On commence par l’ancien placardisé qui nous livre une excellente fin de match, avec une bonne défense et plusieurs paniers importants dont une banderille clutchissime du parking pour mettre Philadelphie à +7. Il fallait au moins ça pour être le digne lieutenant d’un Kevin Durant TONITRUANT et MVPesque une fois de plus. Faire équipe avec des remplaçants ou des mecs de G League ? Aucun problème pour Durantula qui va simplement mettre tout ce beau monde, inconnu ou pas, sur ses épaules et emmener Brooklyn vers une quatrième victoire de rang. Le mec sort de 89 minutes de temps de jeu sur les deux derniers matchs, il est régulièrement doublé voire triplé par ses adversaires mais il trouve toujours le moyen d’arriver à ses fins. Les Sixers reviennent au score à 3 minutes de la fin ? Durant enchaîne deux paniers, dont un 3+1 indécent, avant de servir sur un plateau Blake pour le tir du parking. C’est encore lui qui vient porter le coup de grâce avec un jumper sur la tête de Jojo à 30 secondes du terme. KD est le Boss de la fin du jeu et il a dit Game Over.

Brooklyn ne faiblit pas à la maison et se paye le scalp des Sixers. Équipe D ou pas, quand Kevin Durant joue à ce niveau-là, les Nets peuvent espérer atteindre les étoiles. Vu son niveau du moment, il serait bien capable de les y emmener… 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top