MVP Rankings

MVP Ranking 2020-21 : le COVID a de sacrés arguments mais Joel Embiid est encore plus impressionnant

Joel Embiid 5 janvier 2021

Le premier MVP Ranking de la saison est dans la boîte.

Source image : YouTube

Dring dring, c’est le grand retour du MVP Ranking. Malgré une saison chaotique, malgré les absences qui s’enchaînent, le classement préféré de ton classement préféré is back après trois semaines de compétition. Un premier point s’impose donc tout naturellement, avec en vedette un grand gaillard sortant tout droit de Philadelphie.

5 – Paul George (Clippers)

Paul George 23 décembre 2020

Statistiques : 25,0 points, 6,3 rebonds, 5,4 passes décisives, 1,5 interception, 49,7% au tir (dont 51,2% du parking), 91,7% aux lancers francs
Bilan : 7-4
Performances marquantes depuis la reprise : 33 points et 6 rebonds @ Lakers (22/12), 39 points @ Suns (03/01)

Moqué après ses perfs en carton dans la bulle, Paul George avait bien l’intention de revenir en bombe. Et on peut dire qu’il ne rigole pas en ce début de saison. Dès l’Opening Night, dans le derby de Los Angeles, PG-13 a donné un aperçu des choses à venir avec une perf XXL, et il n’est pas vraiment redescendu depuis. Certes, il a connu des matchs moins spectaculaires mais globalement, il est très très propre, contribuant bien comme il faut des deux côtés du terrain. Plus en vue que Kawhi Leonard pour l’instant, il est la première raison du début de saison solide des Clippers, sur le podium de l’Ouest avec un bilan de sept victoires pour quatre défaites.

#4 – Stephen Curry (Warriors)

Stephen Curry 5 janvier 2021

Statistiques : 27,8 points, 5,1 rebonds, 6,4 passes décisives, 1,2 interception, 43,0% au tir (dont 36,9% du parking), 93,2% aux lancers francs
Bilan : 6-5
Performances marquantes depuis la reprise : 36 points et 6 assists @ Bulls (27/12), 62 points et 5 rebonds vs. Blazers (03/01), 38 points et 11 assists vs. Clippers (08/01)

Après les deux premiers matchs de Golden State, on s’est dit que cette saison risquait d’être très longue pour Stephen Curry et ses Warriors. Deux branlées, un Steph dans le dur, bref c’était la m*rde dans la Baie. Et puis Steph a pris feu, rappelant à tout le monde pourquoi il possède deux trophées de MVP dans son armoire. Bien aidé par le retour de Draymond Green et nommé meilleur joueur de l’Ouest au terme de la deuxième semaine de compétition, le Splash Bro porte pour l’instant les Warriors à un bilan positif avec six victoires pour cinq défaites. C’est simple, si vous enlevez Curry de l’équation, les Dubs sont probablement une équipe de Pro B. Et ce n’est pas la victoire face aux Raptors, malgré un Stéphane en galère, qui va nous faire changer d’avis.

#3 – Nikola Jokic (Nuggets)

Nikola Jokic 24 décembre 2020

Statistiques : 24,3 points, 10,9 rebonds, 10,5 passes décisives, 1,8 interception, 57,6% au tir (dont 41,2% du parking), 82,1% aux lancers francs
Bilan : 5-6
Performances marquantes depuis la reprise : 19 points, 12 rebonds, 18 assists vs. Rockets (28/12), 35 points, 15 rebonds, 6 assists vs. Wolves (05/01), 38 points, 11 rebonds vs. Mavericks (07/01)

Si les Nuggets n’avaient pas un bilan négatif à l’heure de ces lignes, la faute notamment à une défense aux abois, Nikola Jokic serait sans doute placé plus haut dans notre MVP Ranking. Car en ce début de saison, d’un point de vue purement individuel, le Joker est peut-être le mec le plus impressionnant de toute la Ligue. Un triple-double de moyenne, quatre triple-doubles au total, une facilité incroyable et toujours plus de magie dans les doigts, le génie venu de Serbie fait rêver, toujours dans son style si particulier. Maintenant, on attend que ses Nuggets grimpent un peu au classement. Avec quatre victoires sur les six derniers matchs, Denver semble sur la bonne voie.

#2 – LeBron James (Lakers)

LeBron James 12 octobre 2020

Statistiques : 24,2 points, 8,3 rebonds, 7,5 passes décisives, 48,6% au tir (dont 36% du parking)
Bilan : 9-3
Performances marquantes depuis la reprise : 26 points, 11 rebonds, 10 assists @ Spurs (01/01), 26 points, 12 rebonds, 7 assists @ Grizzlies (05/01), 27 points, 6 rebonds, 12 assists vs. Spurs (07/01)

LeBron, encore et toujours. Sans forcer et bien accompagné par son copain Anthony Davis, le King fait ce qu’il sait faire de mieux : à 36 ans, il guide toujours son équipe vers la victoire en remplissant bien les différentes catégories statistiques match après match, et c’est suffisant pour squatter la deuxième place du MVP Ranking. Malgré un petit bobo à la cheville, BronBron permet aujourd’hui aux Lakers de posséder le meilleur bilan de la NBA, confirmant ainsi que les champions en titre sont les grands favoris à leur propre succession. LBJ est d’ailleurs tellement easy qu’il se permet de lancer des paris en plein match, sans oublier de marquer l’histoire et de remettre les insolents à leur place.

#1 – Joel Embiid (Sixers)

joel embiid

Statistiques : 26,6 points, 12,1 rebonds, 3,1 passes décisives, 1,6 contre, 1,4 interception, 54,4% au tir (dont 38,7% du parking), 86% aux lancers francs
Bilan : 8-4
Performances marquantes depuis la reprise : 29 points, 16 rebonds vs. Raptors (29/12), 38 points, 8 rebonds, 5 assists, 3 interceptions, 3 contres vs. Wizards (06/01), 45 points, 16 rebonds, 5 interceptions vs. Heat (12/01)

Auteur d’une saison 2019-20 pas tip top, Joel Embiid était vexé par son absence des All-NBA Teams. Alors cette année, il est revenu avec le couteau entre les dents et ça se voit dans ses performances. Ultra dominant, faisant du sale en attaque et véritable pilier en défense, Jojo n’a pas raté son début de saison. Le pivot domine les raquettes et c’est toute l’équipe de Philadelphie qui surfe sur la vague. Vainqueurs de sept de leurs huit premiers matchs, les Sixers ont connu un coup de moins bien avec ces histoires de COVID mais restent tout de même deuxièmes à l’Est, ce qui signifie qu’Embiid coche aujourd’hui toutes les cases d’un vrai MVP.

Ils ne déméritent pas : Kevin Durant (Nets), Luka Doncic (Mavericks), Jayson Tatum et Jaylen Brown (Celtics), C.J. McCollum et Damian Lillard (Blazers), Giannis Antetokounmpo (Bucks), Kawhi Leonard (Clippers), Malcolm Brogdon et Domantas Sabonis (Pacers), Anthony Davis (Lakers), Devin Booker (Suns), Julius Randle (Knicks), Gordon Hayward (Hornets), Nikola Vucevic (Magic)…

Comme d’habitude en début de saison, on peut citer beaucoup de noms dans la course au MVP. Kevin Durant évidemment, qui fait un énorme retour sous le maillot des Nets. Avec le bilan moyen de Brooklyn et quatre matchs ratés sur douze, difficile de l’intégrer dans le Top 5 pour l’instant mais clairement, KD is back in the business comme ils disent de l’autre côté de l’Atlantique. Luka Doncic, l’un des gros favoris du début de saison, monte lui gentiment en régime après un retard à l’allumage, tandis que le double MVP en titre Giannis Antetokounmpo a décidé de laisser un peu d’avance à ses concurrents. Mention pour le duo des Celtics Jayson Tatum – Jaylen Brown, qui cartonne mais qui se retrouve aujourd’hui dans le protocole sanitaire, et celui des Pacers Domantas Sabonis – Malcolm Brogdon, très solide pour porter Indiana vers la quatrième place de l’Est. Petit mot aussi sur C.J. McCollum, qui vole un peu la vedette à Damian Lillard depuis la reprise, même si ce dernier sort toujours des gros chiffres. Enfin, comment ne pas conclure avec Julius Randle, sur le point de faire oublier Patrick Ewing (ou pas) à New York avec ses perfs de folie du début de saison. Bon, les Knicks de Julius sont un peu redescendus de leur nuage ces derniers jours, mais on ne voulait pas passer à côté de l’occasion.

Premier MVP Ranking de la saison, et première place réservée à Joel Embiid. C’est largement mérité pour le pivot des Sixers, même le COVID n’a rien pu y faire. Maintenant, on n’a plus qu’à vous donner rendez-vous dans deux semaines pour un nouveau classement, à condition évidemment que la saison ne soit pas suspendue d’ici là.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top