Playoffs NBA

Retour rapide sur le premier week-end de Playoffs : déjà quelques surprises, à commencer par le fait que ce n’était pas le week-end

têtes 17 avril 2020

« Magnifique premier début de semaine de Playoffs », purée que c’est laid.

Source image : Youtube

Deux nuits déjà, blanches évidemment, deux nuits de Playoffs et un premier checkpoint à faire, avec ravitaillement obligatoire pour certains avant le second souffle. Si t’as été un peu fainéant sur le début de semaine ? Ce résumé est fait pour toi.

Denver Nuggets – Utah Jazz

Un apéro délicieux car on peut d’ores et déjà s’accorder à dire que c’était le match le plus fou parmi les huit Games 1. Un Donovan Mitchell stratosphérique et historique mais un peu court face à des Nuggets encore en mode préchauffe mais qui semblent pour l’instant un cran au dessus. Une prolongation, un record de franchise et un Jamal Murray qui ferme des bouches, tiercé dans l’ordre et victoire 135-125 des Nuggets, en plus on a même noté le match.

Toronto Raptors – Brooklyn Nets

L’année dernière les Raptors étaient tombés dans le piège du Magic lors du Game 1 mais cette fois-ci… pas question de faux départ. Une entame de match monstrueuse, une entame de champions, et rapidement un écart qui en dit beaucoup sur la différence de niveau entre les deux franchises. Trente points d’écart à la mi-temps ou quelque chose dans le genre, et si Timothé Luwawu-Cabarrot nous donnera une bonne raison de regarder la fin du match, les Rators eux géreront cette deuxième mi-temps finger in the Nets. Score final 134-110, en voilà une série qui devrait aller vite.

Boston Celtics – Philadelphia Sixers

L’une des séries les plus équilibrées, sur le papier en tout cas, et un Game 1 serré… sur le papier plus que sur le terrain. Un Joel Embiid trop seul, en face Jayson Tatum et Jaylen Brown déjà bien inspirés, et malgré une énième blessure de Gordon Hayward les Celtics l’emporteront sans « trop » trembler. Une victoire 109-101 et un premier ascendant psychologique pour les C’s d’un Brad Stevens fraîchement prolongé, tout va bien chez les Verts.

Los Angeles Clippers – Dallas Mavericks

Le match de la discorde. Un Luka Doncic encore une fois dans l’Histoire, mais surtout des refs qui soulèvent la haine de toute une fanbase anti Los Angeles en expulsant Kristaps Porzingis pour deux fautes techniques plus… évitables que discutables. 118-110 au final, dommage car les Mavs avaient le match en main, mais un retour en Playoffs qui prend finalement des airs de leçon pour le futur. Pas dit que ces Mavs-là seront capables de prendre un match aux Clippers, mais une chose est sûre : chaque match de cette série s’annonce immanquable.

Milwaukee Bucks – Orlando Magic

LA grosse surprise de ce début de semaine, même si des années lumière semblent encore séparer les deux franchises en terme de niveau. Nikola Vucevic et sa bande d’estropiés en en tout cas cueilli Milwaukee à froid et lancé ce message : aucun relâchement ne sera pardonné dans la course au titre. Les plus pessimistes du côté d’Orlando diront que le sweep est évité, les plus aloccolisés commencent à y croire, et nous on se donne rendez-vous demain soir pour voir Giannis remettre les pendules à l’heure.

Indiana Pacers – Miami Heat

Duel intéressant entre les seeds 4 et 5 de la Conférence Est. Pour ce premier round ? Jimmy Neymar Butler et Goran Dragic ont montré la voie à leurs jeunes coéquipiers et remportent ce Game 1, face à des Pacers rapidement privés de Victor Oladipo et un peu trop T.J. Warren dépendants. Le genre de phrase qui ne devrait pas permettre à Indiana de passer ce premier tour, d’autant plus que le squad de Coach Spoelstra semble bien en place. Et si on avait là l’une des séries les plus… déséquilibrées de ce premier tour ?

Houston Rockets – Oklahoma City Thunder

Pas de Russell Westbrook pour les Rockets, pas de Luguentz Dort côté Thunder, et pas de… miracle pour OKC. Les snipers de Houston, James Harden en tête, ont envoyé du bois, la défense a annihilé Shai Gilgeous-Alexander et Dennis Schroder, et on part donc sur une victoire facile des Texans, dans une série où il ne faudra pas perdre de temps pour taper du poing sur la table. première étape validée par les Fusées, et possibilité de breaker dès demain soir.

Los Angeles Lakers – Portland Trailblazers

Le dernier match de cette première salve de Playoffs était peut-être le plus attendu, et comme certains le prédisaient… les Blazers ont frappé un grand coup face à LeBron James et ses troubadours. Des Lakers maladroits, très maladroits, et surtout beaucoup trop dépendants de leur duo de stars. En face Damian Lillard sort un petit match, à 35 points hein, mais C.J. McCollum, Jusuf Nurkic et Melo amènent tous leur petit ou gros quelque chose au bon moment. Résultat des courses l’indigence des Lakers les laissent à 93 points, Portland en a collé 100, et on vous laisse en tirer les conclusions vu que vous avez fait math sup, sinon vous avez toujours le récap à dispo.

Huit matchs, une grosse surprise, deux upsets moins surprenants, et des Playoffs qui battent désormais officiellement leur plein. Il était temps, ça faisait quand même… quatorze mois qu’on attendait ça.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top