Mavericks

Luka Doncic entre dans l’histoire, sacré pléonasme : 42 points pour son premier match en Playoffs, record, truc, bidule, etc

Certains d’entre-nous s’accordaient à dire que le petit génie se mangerait une drôle de porte pour son baptême du feu en Playoffs, il faut dire que se fader le trio Patoche Beverley – Paul George – Kawhi Leonard d’entrée, ça n’avait rien d’un cadeau. Luka s’est effectivement mangé une porte, est resté groggy trois minutes, puis il a actionné le levier et il est une nouvelle fois rentrés dans l’histoire. Une fois de plus.

C’est l’histoire d’un gamin figé par la pression et ciblé par trois des meilleurs défenseurs de la Ligue. Une entame catastrophique, on parle d’une équipe menée 18-2 au bout de quatre minutes quand même, et d’un supposé génie qui comptabilise déjà… cinq balles perdues à l’apéro. Cauchemar à venir se dit-on, mais ce serait mal connaître la bête. Car très vite c’est le vrai Luka Doncic qui revient sur le parquet, ici à grands coups de step-back, ici avec de la passe au millimètre pour ses copains lettons ou allemands, et la ligne de stats devient tout à coup plus familière. Tout juste la colonne des balles perdues qui grossit aussi vite qu’un ballon qu’on remplit d’eau, mais le jeu de Lulu est un jeu à risque, on connait. Le trio sus-cité n’a très rapidement aucune solution pour contrer la boulimie du ROY 2019, et comme par enchantement les Mavs font alors la course en tête. Agressivité pour aller gratter des lancers, volupté et manque de respect sur ses tirs de loin, SuperLuka nous fait la totale, il nous fait sa spéciale, si bien que très vite on commence à parler de records, une fois de plus, pour un gamin qui commence mine de rien à en avoir une bonne collection à son actif.

42 points à 13/21 au tir dont 2/6 du parking de la précocité et 14/15 aux lancers, 7 rebonds, 9 passes, 3 steals et 11 balles perdues en 38 minutes

Une ligne de stats finalement habituelle pour le crackito, mais malgré la défaite, on vous en parle juste ici, c’est bien lui qui fait l’actu en ce mardi matin. Pourquoi ? Car il est tout simplement devenu cette nuit le joueur à avoir inscrit le plus de points pour un premier match de Playoffs en carrière, dépassant par la même occasion quelques no names comme Magic Johnson, Tracy McGrady ou LeBron James. Un accomplissement de plus dans sa pourtant très jeune carrière, et si les plus râleurs préféreront pointer du doigt la défaite des Mavs, dîtes-vous juste qu’il est le moment d’en profiter car quand le petit se mettra à gagner il faudra se lever de bonne heure pour lui prendre un match.

Un record de plus donc, le 437ème environ, et une série qui pourrait bien être encore plus intéressante que prévue si Kristaps Porzingis et les refs ne décident pas de tout foutre en l’air. Luka Doncic, lui, n’en a que faire, car dans tous les cas on est parti sur une série en 36/10/10, comme si tout était facile pour lui, et ça en devient presque énervant.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top