Celtics

Gordon Hayward absent au moins quatre semaines : poisse totale, il a peut-être déjà joué son dernier match dans la bulle…

La poisse…

Source image : NBA League Pass

Sorti sur blessure lors du Game 1 de la série entre les Celtics et les Sixers, Gordon Hayward va rester sur la touche durant un bon petit moment. Le verdict est tombé ce mardi soir, et on ne reverra pas l’ailier de Boston pendant au moins quatre semaines. Ouch !

Quatre semaines d’absence juste au moment de débuter les Playoffs, c’est dur. La mauvaise nouvelle a été annoncée par Shams Charania de The Athletic. Touché à la cheville hier dans les dernières minutes du premier match opposant Boston à Philadelphia, Gordon Hayward a passé une IRM aujourd’hui pour mesurer l’ampleur des dégâts, et le verdict est lourd : entorse de niveau 3. Il devrait donc être écarté des terrains pour au moins un mois, ce qui signifie qu’il pourra être de retour uniquement pour les Finales de Conférence Est, qui vont commencer mi-septembre. Et ça, c’est dans le meilleur des cas, si la douleur et le gonflement se réduisent bien lors des prochaines semaines. Et puis, pour espérer revoir Hayward sur les parquets cette saison, il faudra aussi que Boston soit encore en course à ce moment-là, un scénario qui est loin d’être assuré. Car si les Celtics semblent suffisamment armés pour écarter les Sixers au premier tour, un rendez-vous contre les Raptors attendra probablement les Verts en demi-finale de conf’, et là ça risque d’être bien plus compliqué, surtout sans l’ami Gordon. Même s’il évolue dans l’ombre des jeunes stars Jayson Tatum et Jaylen Brown, Hayward était plutôt bien dans sa bulle à Orlando (18,7 points, 7,7 rebonds, 3,9 passes, 48,4% au tir, 88,2% aux lancers francs en sept matchs), confirmant ainsi une campagne solide cette saison après une année difficile suivant sa terrible blessure lors de son premier match avec Boston en octobre 2017.

Malheureusement, Gordon Hayward et les blessures, c’est une association qu’on fait trop souvent depuis que ce dernier a débarqué du côté de Boston il y a trois ans. Outre l’image terrifiante sur le parquet des Cavaliers, l’ailier des Celtics a également été victime cette saison d’une fracture de la main, c’était en novembre dernier pour 13 matchs ratés consécutifs à cause d’une absence d’un mois environ. On se dit qu’il porte la poisse et sa blessure à la cheville est donc un nouvel épisode malheureux. On savait qu’il devait quitter la bulle à un moment donné en septembre pour assister à la naissance de son quatrième enfant, là on se demande carrément s’il reviendra en Floride. Sans lui, on peut s’attendre à voir Marcus Smart intégrer le cinq de Brad Stevens, et la plupart des tickets shoots de Gordon Hayward devraient être répartis entre Jayson Tatum, Jaylen Brown et Kemba Walker.

Coup dur pour Gordon Hayward, coup dur pour les Celtics, qui perdent un élément important de leur collectif. On espère évidemment le revoir dans la bulle floridienne cette saison, mais c’est loin d’être une certitude. Comme dirait Kendrick, damn

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top