Equipe de France

Le déroulé de ce 11 septembre 2019, minute après minute : les claviers ont chauffé, la rédaction est encore en sueur

Ici les doigts tremblent toujours.

Source image : Canal+ Sport

Pour ceux qui ont passé la journée dans une grotte ou qui veulent revivre chronologiquement ce 11 septembre 2019 historique pour le basketball français, voici tout ce qui a pu être dit, commenté et imaginé sur TrashTalk durant ces dernières 24 heures qui sont déjà rentrées dans la légende. Vous êtes prêt ? Et si on revivait le plus beau jour de notre EDF tous ensemble ? Allez, coupe de champagne et c’est tipar ! Ici les doigts en tremblent encore.

On commençait tambour battant en jouant avec notre karma sans prendre de gants avec une preview totalement fantasmée du match que l’on espérait voir se jouer devant nous quelques heures plus tard, en tout début d’après-midi. Une fois que tous les plus toqués ou superstitieux de la communauté avaient bien supprimé TrashTalk de tous leurs réseaux sociaux, il fallait bien gâter les plus fidèles avec un petit flashback sur les trois derniers affrontements contre l’ogre américain en compétition internationale. Une finale à Sydney où on a cru à la médaille d’or, une branlée à Londres et une courte défaite à Rio en 2016, avec le recul on se dit que c’était un signe et qu’il était temps pour nous de rééquilibrer un peu le bilan entre ces deux équipes. Allez, à peine le temps de se faire l’épisode 7 de la Web Série de l’EDF que c’était déjà l’heure du match. Une Marseillaise collective partagée en direct avec plus de 15 000 furieux en live sur notre chaîne YouTube, pour permettre à ceux qui étaient bloqués au boulot ou par les restrictions géographiques de vivre ce moment en famille. Les 40 minutes qui suivent étaient tout simplement trop pour être résumées en quelques lignes et après une réunion d’urgence au sein de la rédac les idées de sujet s’enchaînent. Un récap ? Evidemment, il terminera encadré au-dessus de notre bureau. Mais il fallait aussi parler du match de Rudy Gobert qui a fermé des bouches par dizaines de milliers ou de Frank Ntilikina qui est passé d’indésirable à futur franchise player des Knicks en une compétition. Une fois l’euphorie un tout petit peu redescendue, on réalise que le billet pour Tokyo 2020 est composté et qu’il reste encore une Coupe du Monde à terminer, n’en déplaise à certains. C’est vrai que l’Argentine, ça sera pas de la tarte quand même. Mais après avoir fait chuter Team USA au bout de 13 ans et 58 matchs d’invincibilité, on se dit quand même qu’il ne faut avoir peur de personne. Il reste encore deux matchs mais les hommes de Vincent Collet viennent peut-être de nous faire vivre le plus grand exploit de l’histoire du basket hexagonal. Ça, on le saura un peu plus tard mais en tout cas l’hommage de Gregg Popovich mérite déjà toutes les médailles du monde. Un accomplissement all-time que peu de monde a pu atteindre. Alors oui, il y aura toujours des petits grincheux qui relativiseront cette victoire face à une Team USA qui était venue en Chine sans ses star, mais ils ne vont certainement pas nous gâcher le plaisir.

Il y aura clairement un avant et un après 11 septembre 2019 et on aurait voulu partager ça avec personne d’autre que vous. Alors ne cachons pas notre plaisir même si le meilleur est peut-être encore à venir.

Les visiteurs ont tapé :

1 Comment

1 Comment

  1. RLR

    12 septembre 2019 à 11 h 20 min at 11 h 20 min

    Des nouvelles de V. Poirier et de pourquoi il n’a pas joué?

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top