Equipes

La grande histoire des naming de salles NBA : franchise par franchise, voici leur évolution

Le Staples Center, à jamais dans nos cœurs.

Source image : YouTube

La nouvelle est tombée de façon inattendue mercredi, et globalement elle est très mal passée : le Staples Center, la fameuse salle de Los Angeles où évoluent les Lakers et les Clippers, va changer de nom pour se nommer la Crypto.com Arena. Un changement marquant, comme d’autres auparavant. Du coup, on s’est dit que c’était l’occasion de vous faire un listing des noms des différentes salles – franchise par franchise – afin de se plonger un peu dans l’histoire du naming version NBA.

Atlanta Hawks – State Farm Arena

  • Philips Arena (1999 à 2018)
  • State Farm Arena (depuis 2018)

Depuis son ouverture et pendant quasiment deux décennies, la salle des Hawks était connue comme étant la Philips Arena. Philips, comme les TV tu connais. Mais les temps changent et aujourd’hui, Trae Young et ses copains évoluent dans la State Farm Arena, dont le nom pourrait rapidement être associé au succès de la franchise d’Atlanta après son beau parcours en Playoffs l’an passé.

La présentation complète de la salle, c’est ici

State Farm Arena Salles NBA 18 mars 2020

Boston Celtics – TD Garden

  • Shawmut Center (1995)
  • FleetCenter (1995 à 2005)
  • TD Banknorth Garden (2005 à 2009)
  • TD Garden (depuis 2009)

Du côté de Boston, peu importe le nom que porte l’arène, c’est le Garden, point barre. Avant la salle actuelle, les Celtics jouaient effectivement dans le mythique Boston Garden où sont passés Bill Russell et Larry Bird et ça, c’est quelque chose qui reste. Fun fact, entre le 10 février et le 13 mars 2005, il était possible d’acheter les droits de naming de la salle pour un jour via eBay. C’était lors de la transition entre Fleet Financial et TD Banknorth. Résultat, la salle a porté pas moins de 30 noms différents durant cette courte période…

La présentation complète de la salle, c’est ici

TD Garden Boston Celtics 10 juin 2020

Brooklyn Nets – Barclays Center

  • Barclays Center (depuis 2012)

Rien de bien compliqué ici. Les Nets ont déménagé du New Jersey à Brooklyn au début des années 2010 sous l’impulsion notamment de Jay-Z, et ils sont arrivés dans un Barclays Center flambant neuf qui accueille aujourd’hui Kevin Durant, James Harden et Kyrie Irving Patty Mills. L’une des salles les plus modernes de la NBA, et dont le proprio se nomme Stephen Curry.

La présentation complète de la salle, c’est ici

Charlotte Hornets – Spectrum Center

  • Charlotte Bobcats Arena (2005 à 2008)
  • Time Warner Cable Arena (2008 à 2016)
  • Spectrum Center (depuis 2016)

Au milieu des années 2000, la ville de Charlotte a récupéré une franchise NBA : les légendaires Bobcats, qui n’ont pas fait long feu. La salle se nommait alors la Charlotte Bobcats Arena. Original n’est-ce pas ? Les droits de naming ont ensuite été récupérés par Time Warner Cable en 2008, puis par Spectrum quasiment une décennie plus tard. Les Bobcats eux, se sont transformés en Hornets entre-temps.

La présentation complète de la salle, c’est ici

Spectrum Center Charlotte Hornets 15 juin 2020

Chicago Bulls – United Center

  • United Center (depuis 1994)

Un nom mythique, qui retrouve des couleurs avec les belles perfs des Bulls cette saison. Le United Center a ouvert au milieu des années 1990 quand Michael Jordan jouait tranquillement au baseball. Il a succédé au légendaire Chicago Stadium, avant d’écrire sa propre légende à travers les trois titres supplémentaires remportés par Jojo, Scottie Pippen, Dennis Rodman et Phil Jackson. Pourvu que ce nom ne change jamais.

La présentation complète de la salle, c’est ici

United Center Chicago Bulls 22 juin 2020

Cleveland Cavaliers – Rocket Mortgage FieldHouse

  • Gund Arena (1994 à 2005)
  • Quicken Loans Arena (2005 à 2019)
  • Rocket Mortgage FieldHouse (depuis 2019)

Appelez cette salle comme vous voulez, pour nous ça sera toujours la Q Arena. C’est dans la Q Arena que LeBron James a réalisé ses plus grands exploits. C’est dans la Q Arena que les Cavaliers ont joué leurs Finales NBA. C’est dans la Q Arena que Gérard a ramené une bannière de champion. Bref, c’est la Q ! Pour votre culture perso, avant 2005, la salle portait le nom de Gund Arena, Gordon Gund étant alors le propriétaire des Cavs qui avait racheté les droits de naming.

La présentation complète de la salle, c’est ici

Rocket Mortgage FieldHouse Cleveland Cavaliers 18 juin 2020 2

Dallas Mavericks – American Airlines Center

  • American Airlines Center (depuis 2001)

Americain Airlines Center, Dallas, Mark Cuban, Dirk Nowitzki, titre NBA 2011. Tout ça, ça va ensemble. Alors même si le nom de la salle change un jour, elle restera l’AAC dans notre esprit de fan. À moins que Luka parvienne à créer une dynastie dans la franchise texane, dans ce cas-là on acceptera le nom de Luka Doncic Arena.

La présentation complète de la salle, c’est ici

American Airlines Center salles NBA 17 mars 2020

Denver Nuggets – Ball Arena

  • Pepsi Center (1999 à 2020)
  • Ball Arena (depuis 2020)

On avait l’habitude du Pepsi Center. Pendant deux décennies, la salle des Nuggets portait le nom de la marque de cola, et c’est sous ce nom de Pepsi Center qu’on a assisté aux exploits de Carmelo Anthony et aux éliminations au premier tour des Playoffs de Denver. Depuis peu, les Nuggets de Nikola Jokic jouent dans la Ball Arena, Ball étant une entreprise d’emballage basée dans le Colorado qui n’a absolument rien à voir avec LaVar. Si le Joker veut un jour envoyer un colis piégé aux Morris Brothers, il sait vers qui se tourner.

La présentation complète de la salle, c’est ici

ball arena 22 octobre 2020

Detroit Pistons – Little Caesars Arena

  • Little Caesars Arena (depuis 2017)

La Little Caesars Arena n’existe pas, on connaît uniquement le Palace of Auburn Hills. Non mais franchement, vous imaginez un Malice at the Little Caesars vous ? Allez, next.

La présentation complète de la salle, c’est ici

Little Caesars Arena Detroit Pistons 18 juin 2020 2

Golden State Warriors – Chase Center

  • Chase Center (depuis 2019)

Le Chase Center, qui a ouvert ses portes en 2019, est une pure merveille à bien des égards. Mais désolé, quand on pense aux Warriors, on pense avant tout à l’Oracle Arena d’Oakland, l’une des arènes les plus chaudes de la NBA en son temps, encore plus quand Stephen Curry et les Dubs roulaient sur la concurrence. Cette ambiance quoi, c’était vraiment quelque chose…

La présentation complète de la salle, c’est ici

Chase Center Golden State Warriors 15 juin 2020

Houston Rockets – Toyota Center

  • Toyota Center (depuis 2003)

Cela va bientôt faire deux décennies que les Rockets évoluent au Toyota Center. Pas de changement de nom, pas de titre NBA non plus mais ça c’est une autre histoire. Et vu les résultats actuels, y’a moyen que la salle soit rebaptisée quinze fois avant qu’une bannière supplémentaire ne vienne flotter au sommet de la salle.

La présentation complète de la salle, c’est ici

Toyota Center

Indiana Pacers – Gainbridge Fieldhouse

  • Conseco Fieldhouse (1999 à 2011)
  • Bankers Life Fieldhouse (2011 à 2021)
  • Gainbridge Fieldhouse (depuis 2021)

Conseco Fieldhouse, Bankers Life Fieldhouse, Gainbridge Fieldhouse. Bon c’est quoi la suite les mecs ? Bottes & Bob Fieldhouse ? Ou plutôt ViveLesBlessures Fieldhouse ? Réponse en 2031.

La présentation complète de la salle, c’est ici

Bankers Life Fieldhouse Indiana Pacers

Los Angeles Clippers & Los Angeles LakersStaples Center

  • Staples Center (depuis 1999)
  • Crypto.com Arena (à partir de décembre 2021)

Vous avez appris la terrible nouvelle comme nous hier. Le mythique Staples Center, où Kobe Bryant & Cie ont régné et où les Clippers ont enflammé la planète NBA avec Lob City, va prendre le sombre nom de Crypto.com Arena à partir de Noël. Crypto quoi ? Non mais franchement, comment est-ce qu’une telle arène avec tant de souvenirs peut prendre un nom pareil ?

La présentation complète de la salle, c’est ici

Memphis Grizzlies – FedExForum

  • FedExForum (depuis 2004)

Avant d’évoluer au FedExForum, où les Grizzlies version Grit & Grind ont terrorisé les attaques adverses, la franchise de Memphis évoluait dans « The Pyramid ». Les plus jeunes ne le savent peut-être pas, mais l’ancienne salle des Grizz – comme son nom l’indique – était bien une pyramide. C’était l’époque où Pau Gasol, Jason Williams et Shane Battier portaient les couleurs de Memphis.

La présentation complète de la salle, c’est ici

FedExForum Memphis Grizzlies 10 juin 2020

Miami Heat – FTX Arena

  • American Airlines Arena (1999 à 2021)
  • FTX Arena (depuis 2021)

Encore un changement récent qui a eu du mal à passer. Après plus de deux décennies sous le nom d’American Airlines Arena, la salle du Heat est devenue la FTX Arena. On passe de AAA à FTX, mais c’est surtout 20 ans d’histoire qui sont bafoués. L’arrivée de Dwyane Wade, le titre de 2006 avec Flash et Shaq, puis le Big Three avec LeBron James et Chris Bosh qui débarquent, les titres de 2012 et 2013… Tout ça, c’était à l’American Airlines Arena, avec l’avion géant dessiné sur le toit de la salle.

La présentation complète de la salle, c’est ici

FTX Arena American Airlines Arena Miami Heat 15 juin 2020

Milwaukee Bucks – Fiserv Forum

  • Fiserv Forum (depuis 2018)

La salle que Giannis a construite. C’est comme ça qu’on pourrait véritablement baptiser le Fiserv Forum, qui a ouvert ses portes en 2018 et qui a été le théâtre du titre NBA remporté en 2021 par les Bucks du Greek Freak. Cette salle est donc déjà rentrée dans le cœur des fans de Milwaukee, et le nom avec. Et comme on l’a vu lors des derniers Playoffs, elle est également entourée par une fanzone géante : le Deer District. Parfait pour vivre des moments d’émotions all-time.

La présentation complète de la salle, c’est ici

Fiserv Forum Milwaukee Bucks 16 juin 2020

Minnesota Timberwolves – Target Center

  • Target Center (depuis 1990)

Trente ans. Cela fait trente ans que les Wolves évoluent dans la même salle, et que cette salle porte le même nom : Target Center. Une belle continuité, un peu comme la continuité dans la médiocrité qui caractérise la franchise du Minnesota aujourd’hui. Quand même, on n’oubliera pas les grandes années avec Kevin Garnett dans la première moitié des années 2000, où les Wolves sont allés jusqu’en Finales de Conférence Ouest. Oui oui, c’est bien arrivé un jour.

La présentation complète de la salle, c’est ici

Target Center Minnesota Lynx

New Orleans Pelicans – Smoothie King Center

  • New Orleans Arena (de 1999 à 2014)
  • Smoothie King Center (depuis 2014)

Smoothie King Center, ça va c’est plutôt stylé comme nom nan ? En tout cas bien plus stylé que les Pelicans, qui traînent dans les bas-fonds de la Conférence Ouest en l’absence de Zion Williamson. Bref, c’est pas drôle d’être un fan des Pels aujourd’hui, mais au moins les supporters de la Nouvelle-Orléans peuvent se consoler avec un bon Smoothie les soirs de match. Comme vous pouvez le voir, il a fallu attendre une quinzaine d’années avant qu’une marque s’associe avec la franchise de Louisiane, Smoothie King s’engageant sur dix ans. On a connu mieux comme investissement.

La présentation complète de la salle, c’est ici

Smoothie King Center New Orleans Pelicans

New York Knicks – Madison Square Garden

  • Madison Square Garden (depuis 1968)

Le Madison Square Garden, la Mecque du basket, est-ce qu’il y a vraiment quelque chose à rajouter ?

La présentation complète de la salle, c’est ici

Madison Square Garden 1 juin 2020

Oklahoma City Thunder – Paycom Center

  • Ford Center (2002 à 2010)
  • Oklahoma City Arena (2010 à 2011)
  • Chesapeake Energy Arena (2011 à 2021)
  • Paycom Center (depuis 2021)

Quatre noms, mais qu’un seul qu’on retient. La salle du Thunder, c’est « The Peake ». Parce que quand on pense au Thunder, on pense à Russell Westbrook, Kevin Durant ou encore James Harden. Et ces gars-là, ils ont emmené le Thunder dans les hauteurs de la NBA quand la salle d’Oklahoma City se nommait la Chesapeake Energy Arena. Avant, elle possédait le nom de Ford Center, qui accueillait notamment les Hornets quand la Nouvelle-Orléans se remettait du terrible ouragan Katrina.

La présentation complète de la salle, c’est ici

Paycom Center Thunder 27 juillet 2021

Orlando Magic – Amway Center

  • Amway Center (depuis 2010)

Le Magic d’Orlando a laissé l’Amway Arena en 2009 pour jouer dans la nouvelle salle de l’Amway Center. Amway possédait la priorité pour conserver ses droits de naming au moment de la transition, et a ainsi décidé de les conserver sur la nouvelle arène. On espère que la société américaine de vente directe aime les projets long terme, parce que c’est exactement le délire du Magic aujourd’hui.

La présentation complète de la salle, c’est ici

Amway Center 1 juin 2020

Philadelphia 76ers – Wells Fargo Center

  • CoreStates Center (1996 à 1998)
  • First Union Center (1998 à 2003)
  • Wachovia Center (2003 à 2010)
  • Wells Fargo Center (depuis 2010)

Un quart de siècle. La salle des Sixers a déjà un quart de siècle et elle a été rebaptisée à plusieurs reprises, jusqu’à devenir le Wells Fargo Center. Perso, cela nous fait ni chaud ni froid. Mais si on pouvait choisir un nom pour cette arène, on l’appellerait The Answer Arena, car c’est bien grâce à Allen Iverson qu’elle a vibré le plus. Petite info intéressante, avant qu’elle ne prenne les noms officiels cités ci-dessus, la salle des Sixers était appelée le Spectrum II, en référence au mythique Spectrum où jouaient notamment Wilt Chamberlain, Julius Erving et Charles Barkley.

La présentation complète de la salle, c’est ici

Wells Fargo Center Philadlephie Sixers 15 juin 2020 2

Phoenix Suns – Footprint Center

  • America West Arena (1992 à 2006)
  • US Airways Center (2006 à 2015)
  • Talking Stick Resort Arena (2015 à 2020)
  • PHX Arena (2020 à 2021)
  • Phoenix Suns Arena (2021)
  • Footprint Center (depuis 2021)

Du côté de Phoenix, on a un peu du mal à se décider visiblement. Pas mal de changements depuis le milieu des années 2000, et depuis peu la salle a pris un nouveau nom : le Footprint Center. Le centre des empreintes si on se base sur Google Trad. Avec le renouveau récent des Suns et les Finales NBA jouées l’an passé, la société spécialisée dans la technologie et la science des matériaux – et qui est d’ailleurs basée en Arizona – a senti le bon coup.

La présentation complète de la salle, c’est ici

Footprint Center Talking Stick Resort Arena Phoenix Suns 15 juin 2020

Portland Trail Blazers – Moda Center

  • Rose Garden (1995 à 2013)
  • Moda Center (depuis 2013)

Le Moda Center est devenu la salle de tous les exploits pour Damian Lillard. Enfin sauf cette année mais bref passons. C’est au Moda Center où il a envoyé les Rockets et le Thunder en vacances sur des buzzers légendaires au premier tour des Playoffs. Donc ça va, on a réussi à s’y faire à ce nom. Par contre, et les anciens valideront sans doute ce constat, faut avouer que le nom Rose Garden, c’était bien bien cool. Ça symbolisait bien la ville de Portland, surnommée la ville des roses. Et puis c’est au Rose Garden que Rasheed Wallace a battu tous les records de fautes techniques, pas rien quand même !

La présentation complète de la salle, c’est ici

Moda Center après le game winner de Dorell Wright le 09 avril 2014.

Sacramento Kings – Golden 1 Center

  • Golden 1 Center (depuis 2016)

C’était tellement bien l’ARCO Arena.

La présentation complète de la salle, c’est ici

Golden 1 Center Sacramento Kings 16 juin 2020

San Antonio Spurs – AT&T Center

  • SBC Center (2002 à 2006)
  • AT&T Center (depuis 2006)

SBC Center ou AT&T Center, c’est selon les préférences. Les Spurs ont gagné deux titres au SBC (2003 et 2005), deux autres à l’AT&T (2007 et 2014), autant dire que les deux noms correspondent bien à la franchise de San Antonio. Si le second est désormais bien attaché aux Spurs après quinze ans de naming, le premier nous rappelle les premiers exploits de Tony Parker. Alors vous imaginez bien lequel on préfère.

La présentation complète de la salle, c’est ici

AT&T Center San Antonio Spurs 10 juin 2020

Toronto Raptors – Scotiabank Arena

  • Air Canada Centre (1999 à 2018)
  • Scotiabank Arena (depuis 2018)

La Scotiabank Arena sera pour toujours la salle dans laquelle les Raptors ont décroché le premier et seul titre NBA de leur histoire. Le shoot de Kawhi, tout ça, bref vous connaissez l’histoire. Mais c’est également dans cette même salle que Vince Carter a enflammé la NBA avec ses dunks surpuissants au début des années 2000, quand elle se nommait encore l’Air Canada Centre. Air Canada Centre, Vince Carter, Toronto, c’était juste parfait.

La présentation complète de la salle, c’est ici

Scotiabank Arena Toronto Raptors

Utah Jazz – Vivint Arena

  • Delta Center (1991 à 2006)
  • EnergySolutions Arena (2006 à 2015)
  • Vivint Smart Home Arena (2015 à 2020)
  • Vivint Arena (depuis 2020)

La salle du Jazz a beau changer de nom tous les cinq ans, elle restera le Delta Center pour les plus anciens. Au cours des années 1990, le Delta Center était l’une des salles les plus chaudes de toute la NBA, avec une équipe d’Utah composée du duo John Stockton – Karl Malone et finaliste à deux reprises contre les Bulls de Jojo. Tant que le Jazz version Donovan Mitchell – Rudy Gobert n’arrivera pas à franchir un cap en Playoffs, on ne parlera pas de Vivint je sais pas quoi Arena.

La présentation complète de la salle, c’est ici

Vivint Smart Home Arena Utah Jazz 18 juin 2020 3

Washington Wizards – Capital One Arena

  • MCI Center (1997 à 2006)
  • Verizon Center (2006 à 2017)
  • Capital One Arena (depuis 2017)

Du côté de Washington, y’a pas vraiment un nom de salle qui se rattache directement à la franchise de la capitale. Et pour cause, chez les Wizards, à part quelques qualifs en Playoffs, difficile de souligner des grands moments qui ont véritablement marqué l’arène des Sorciers. Certes, Michael Jordan est passé faire un tour, Gilbert Arenas c’était sympa, et les Wizards étaient compétitifs avec John Wall et Bradley Beal, mais rien de fou fou non plus. L’occasion pour Montrezl Harrell de rebaptiser la salle en son nom ? S’il continue comme ça, il aura ses chances.

La présentation complète de la salle, c’est ici

Capital One Arena Washington Wizards 4 juin 2020

1 Comment

1 Comment

  1. Dam Dou

    20 novembre 2021 à 19 h 03 min at 19 h 03 min

    Quelques précisions concernant la New Orleans Arena: celle ci n’est pas ouverte depuis 1994, mais depuis 1999. Par ailleurs, elle n’a accueilli les matchs NBA qu’à partir de 2002, lors du déménagement des Hornets de Charlotte à New Orleans.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top