Nuggets

Preview des Denver Nuggets – saison NBA 2022-23 : Michael Porter Jr. et Jamal Murray de retour, les espoirs de titre aussi ?

Jamal Murray Michael Porter Jr

Retour minimum en finale de conf’ comme en 2020 ?

Source image : Montage via LP

Classique parmi les classiques, la preview globale de franchise est prête pour le client du jour. On s’envole tout de suite vers Denver pour la présentation d’une équipe qui peut potentiellement faire beaucoup de bruit cette saison dans la Conférence Ouest. Dans le dernier carré des Playoffs il y a deux ans, les Nuggets de Nikola Jokic peuvent-ils retrouver l’élite ?

Ce qu’il s’est passé la saison dernière

Avec un Jamal Murray sur la touche toute la saison et un Michael Porter Jr. qui est rapidement venu lui tenir compagnie, les Nuggets ont fait tout ce qu’ils ont pu (48 victoires en saison régulière, dans le Top 6 de la Conférence Ouest) pour aller le plus loin possible sous l’impulsion d’un Nikola Jokic all-time. Mais même avec un deuxième titre de MVP consécutif pour le Joker, ça ne gagne pas une série de Playoffs, juste un petit match face aux Warriors au premier tour histoire de sauver l’honneur. Cette campagne 2021-22 ressemblait donc pas mal à une saison de transition pour la bande à Michael Malone, en attendant que l’effectif soit de retour au complet. Mais saison de transition ne veut pas dire saison inutile puisque qu’outre les immenses exploits de Jokic, on a vu par exemple le rookie Bones Hyland grandir sous nos yeux et offrir une option supplémentaire à Denver pour le présent et l’avenir. Toujours bon à prendre !

Le marché de l’été

  • Ils partent : Monte Morris, Will Barton, DeMarcus Cousins, Austin Rivers, Bryn Forbes, Facundo Campazzo, JaMychal Green, Tim Connelly (président des opérations basket)
  • Ils prolongent : Nikola Jokic, Jeff Green, Vlatko Cancar, Davon Reed, Calvin Booth (GM)
  • Ils arrivent : Kentavious Caldwell-Pope, Bruce Brown, DeAndre Jordan, Ish Smith, Christian Braun, Peyton Watson

Les deux gros événements de l’été du côté de Denver, c’est d’abord l’extension de contrat de Nikola Jokic, qui a logiquement fait exploser la banque avec une prolongation supermax de 264 millions de dollars sur cinq ans. Ensuite c’est en coulisses qu’on a assisté à un changement majeur avec le départ du président des opérations basket Tim Connelly vers le Minnesota. Du coup, c’est le manager général Calvin Booth qui a pris les rênes et qui s’est rapidement fait prolonger par les Nuggets. Le nouveau patron n’a pas tardé à profiter de son nouveau statut pour monter un transfert envoyant Monte Morris et Will Barton à Washington contre le vétéran Kentavious Caldwell-Pope (prolongé dans la foulée) et le journeyman Ish Smith. On note aussi l’arrivée intéressante du petit Bruce Brown, ainsi que celle du champion NCAA Christian Braun au premier tour de la Draft. Du côté des départs, plusieurs vétérans ont déserté Denver ou n’ont pas été conservés, comme DMC, Rivers, Campazzo, Forbes ou encore Jean-Michel Vert.

Le roster 2022-23 des Nuggets

  • Meneurs : Jamal Murray, Bones Hyland, Ish Smith, Collin Gillespie (two-way)
  • Arrières : Kentavious Caldwell-Pope, Christian Braun, Davon Reed
  • Ailiers : Michael Porter Jr., Bruce Brown, Vlatko Cancar, Peyton Watson, Jack White (two-way)
  • Ailiers-forts : Aaron Gordon, Jeff Green, Zeke Nnaji
  • Pivots : Nikola Jokic, DeAndre Jordan

En orange les starters pressentis, selon les fameuses sources proches du dossier

Si les Nuggets auront évidemment besoin d’un Jamal Murray et d’un Michael Porter Jr. en forme pour espérer aller loin, faut avouer que le cinq de départ de Denver sur le papier est hyper costaud. Murray, KCP, MPJ, Gordon et Jokic, clairement ça va être très relou à jouer pour n’importe quelle équipe NBA. Les Nuggets devraient terminer sans problème dans le Top 10 des attaques grand minimum, et ont le potentiel pour être plus qu’une équipe average dans leur propre moitié de terrain. On peut néanmoins avoir quelques doutes sur la profondeur du banc car malgré la belle saison rookie de Bones Hyland et l’arrivée de Bruce Brown, on ne peut pas dire que les ressources sont illimitées à Denver. Mais peut-être que ce sera l’occasion pour certains, notamment des jeunots comme Zeke Nnaji, de step-up pour devenir des membres importants dans la rotation.

Une petite vidéo en passant ?

Les salaires 2022-23 des Denver Nuggets

TTFL : les joueurs des Nuggets à suivre

Nikola Jokic (et potentiellement Michael Porter Jr. et Jamal Murray).

27 points, 14 rebonds, 8 passes, 58% de réussite au tir et 81% du parking. Voici la ligne de stats de Nikola Jokic la saison dernière. Spoiler, en TTFL ça fait pas mal de points et de sourires au réveil. Le Joker sera évidemment une nouvelle fois l’un des picks premium de la saison, la question est plutôt de savoir s’il y aura d’autres options chez les Nuggets. Jamal Murray n’a pour l’instant jamais été un monstre en saison régulière et sachant qu’il revient de blessure, il faudra sans doute se montrer patient avant de l’imaginer redevenir le joueur qui a éclaboussé la bulle de son talent fin 2020. Quant à MPJ, le potentiel TTFL est clairement là, lui qui avait sorti une saison 2020-21 à quasiment 20 points – 7 rebonds avec d’excellents pourcentages (54% au tir dont 44% du parking). Si son dos le laisse tranquille, peut-être qu’il y aura des soirs où il faudra miser sur lui.

Infirmerie : le point sur les blessures

Quand on s’intéresse à l’infirmerie de Denver, quatre noms ressortent. Michael Porter Jr, pour commencer, n’a joué que neuf matchs après s’être à nouveau blessé au dos en novembre. Pour rappel, il est déjà passé deux fois sur le billard pour son dos : une microdiscectomie en 2017 (ablation de la partie du disque comprimant la racine nerveuse) et une chirurgie de décompression en 2018. Il a été opéré début décembre et se dit en forme mais il n’est pas à l’abri d’une nouvelle blessure, à suivre… Jamal Murray est pour sa part out depuis sa rupture du ligament croisé antérieur du genou droit en avril 2021. Il a attendu d’être prêt physiquement et mentalement, ce qui a été le plus long mais se dit en forme pour la reprise. Aaron Gordon, quant à lui, a joué une bonne partie de la saison dernière avec une élongation aux ischio-jambiers gauches qui lui aura fait rater trois matchs en décembre, deux en février et un en avril. Nikola Jokic, pour finir, est légèrement gêné par son poignet droit depuis une entorse fin novembre. Il s’est fait une nouvelle entorse lundi et devrait se reposer avant la reprise. 

Quels objectifs cette saison ?

Retrouver les hauteurs de l’Ouest après deux saisons gâchées par les pépins physiques.

L’objectif global est clair mais avant d’espérer en arriver là, plusieurs étapes semblent nécessaires. Déjà, bien faire revenir Jamal Murray et Michael Porter Jr. après leur absence prolongée. Cela doit se faire progressivement pour qu’ils reprennent leurs marques sereinement et puissent ensuite peu à peu retrouver leur meilleur niveau. Il faudra également bien intégrer les principales recrues de l’intersaison que sont Kentavious Caldwell-Pope et Bruce Brown, actuellement en phase d’apprentissage dans leur nouvelle équipe. Ils auront un rôle important à jouer dans le collectif des Nuggets mais avant il y a des automatismes à créer des deux côtés du terrain. D’ailleurs en parlant d’automatismes, le quatuor Jokic-Murray-MPJ-Gordon a également une marge de progression, eux qui n’ont joué que cinq matchs ensemble au total depuis l’arrivée d’Aaron lors de trade deadline 2021. Enfin, avec les retours de Murray et Porter Jr., on aimerait bien voir une équipe qui ne coule pas quand Jokic se repose comme ce fut le cas la saison dernière, et qu’au fur et à mesure de la saison certains parviennent à tirer leur épingle du jeu pour ajouter de la profondeur au groupe.

Une fois que toutes ces cases seront cochées, les Nuggets pourront à nouveau regarder les meilleures équipes dans les yeux et potentiellement faire du bruit en Playoffs.

Le pronostic du rédacteur

« 52 victoires – 30 défaites, 4e place de l’Ouest.

Avec un Nikola Jokic au sommet de son art et les retours de Jamal Murray et Michael Porter Jr., les Nuggets vont retourner dans le Top 4 de la Conférence Ouest cette saison et ainsi décrocher l’avantage du terrain pour le premier tour des Playoffs. On verra ensuite ce que ça peut donner selon le niveau de Jamal et MPJ, mais c’est suffisamment solide en régulière pour jouer à nouveau les premiers rôles. Le cinq est l’un des meilleurs de la Ligue sur le papier, collectivement c’est hyper solide quoi qu’il arrive, et les additions de KCP et de Bruce Brown sont intéressantes même s’il a fallu lâcher Morris et Barton dans le deal. Bref va falloir compter sur Denver cette année ! »

Quelques liens utiles

Voilà pour la preview des Nuggets pour cette saison NBA 2022-23. À l’image d’une équipe comme les Clippers, les Nuggets récupèrent deux éléments cruciaux de leur championship project et les ambitions pour cette saison sont donc automatiquement revues à la hausse. Jusqu’où peut monter Denver cette année ? Cela dépendra en grande partie du comeback de Murray et Porter, mais on est potentiellement devant un vrai contender. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top