Nuggets

Le joueur qui va faire cliquer sur les Denver Nuggets 2022-23 : Nikola Jokic, l’inévitable double MVP qui va encore froisser la Ligue en trottinant

Si tous les joueurs de Denver vont nous donner envie de cliquer cette saison, on avait envie de faire un focus sur celui qui pourrait rentrer dans notre cœur et nous pousser à mater les Nuggets sur la saison NBA 2022-23. Mesdames et messieurs, voici votre petite dose de Nikola Jokic.

Le retour de Michael Porter Jr, celui de Jamal Murray… Voilà de quoi enthousiasmer les fans de basket et particulièrement les fans des Nuggets qui vont pouvoir regarder leur équipe au complet évoluer cette saison pour tenter d’aller chercher le titre. Deux revenants qui vont pas mal faire cliquer cette saison mais honnêtement, la place de joueur le plus cliquable du Colorado ne peut revenir à personne d’autre que Nikola Jokic. Le double-MVP de la Ligue marche sur l’eau et sur ses adversaires depuis deux saisons maintenant et il semble tout simplement inarrêtable. Joueur absolument unique, le Joker utilise chaque année de mieux en mieux les fondamentaux qu’il maitrise sur le bout de ses longs doigts. Dos au panier, face au panier, en tête de raquette, du parking, sur un pied ou en pantoufles : absolument aucune parcelle du parquet ne lui échappe et si vous êtes un défenseur, n’ayez en aucun cas l’impression de l’avoir bien tenu tant que l’horloge des 24 n’a pas sonné. Ce garçon est capable de marquer de n’importe où et de la manière dont il le souhaite, vous n’avez qu’à demander à Giannis tiens, qui s’est pris un tir sorti de nulle part en pleine truffe pendant un match de qualification à la Coupe du Monde il y a quelques semaines. Spécialiste du slow-motion, NJ arrive à faire de l’extraordinaire une banalité. Exemple tout con : un coast-to-coast avec des crossovers et des dribbles dans le dos au nez et à la barbe de toute la défense, le tout à la vitesse de ma grand-mère. C’est unique, c’est Jokic.

Le Joker incarne cette génération de big men ultra talentueux et nous fait penser à un mélange entre Larry Bird et Joel Embiid, avec un jeu de jambes formidable, un corps très costaud (même si pas athlétique), des mains formidables, un sens du jeu inouï, et un shoot ultra fiable de n’importe quel spot. Tout simplement un calvaire pour les coachs qui doivent essayer de le ralentir. Car oui, Jokic fait bien partie de cette caste de joueurs qu’on ne peut pas arrêter mais qu’on peut juste essayer de limiter. Nik a donc porté Denver sur ses larges épaules pas tracées pendant les deux dernières saisons, son équipe faisant face à des avalanches de blessures. C’est d’ailleurs ce côté « valuable » qui lui a été récompensé de deux titres MVP. Comme chaque joueur recevant l’award me direz-vous, mais on se demande vraiment à quoi aurait ressemblé la saison dernière des Nuggets sans leur pivot.

Nikola Jokic est jusqu’au prochain vote le meilleur basketteur de la NBA et il va évidemment nous faire kiffer et nous faire cliquer cette saison. Magnifique à voir jouer, un peu moins à voir danser, le Joker est sans aucun doute l’un des joueurs les plus intrigants que ce sport ait connu. Et ça, ça fait cliquer.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top