Nuggets

Salaires des Denver Nuggets – saison NBA 2022-23 : il y a le Big Three et ses 100 millions de dollars, et puis il y a les autres

Salaires Denver Nuggets

96 millions de dollars pour le Big Three des Nuggets.

source : MONTAGE VIA CC0 PUBLIC DOMAIN VIA WWW.PUBLICDOMAINPICTURES.NET

Une bonne saison en NBA, cela ne se passe pas que sur le terrain. Cela se passe aussi côté finances ! La gestion de la banque est fondamentale pour toute équipe de NBA, il est donc l’heure de se pencher sur les salaires des Denver Nuggets pour la saison 2022-23.

# Pour tout comprendre sur les salaires NBA :

Les salaires 2022-23 des Denver Nuggets

salaires Nuggets

RFA = Agent libre restreint UFA = Agent libre non-restreint

Situation financière par rapport au salary cap

  • Le seuil de la Luxury Tax est fixé à 150 267 000$ cette année
  • Le Salary Cap de la NBA est fixé à 123 655 000$ cette année

Avec 163,859,571 $ engagés contractuellement cette année, les Nuggets sont complètement dans le rouge et ils pourraient rapidement couper quelques Exhibit-9 pour essayer de gratter un peu dans l’énorme salaire total qu’ils versent à leurs joueurs.

Il n’y a pas à chercher très loin : quand vous avez trois joueurs à plus de 30 millions la saison chacun, vous allez sûrement khalass une jolie taxe à la NBA. C’est évidemment le cas des Nuggets qui ont mis le pactole sur Nikola Jokic, Jamal Murray et Michael Porter Jr. Sachant qu’il ya derrière une bonne dizaine de gars à payer, ça grimpe très vite au dessus du cap et et du seuil de la luxury tax c’t’affaire.

Joueurs sous contrats garantis pour la saison 2023-24 : 10

  • Nikola Jokic
  • Jamal Murray
  • Michael Porter Jr
  • Aaron Gordon
  • Kentavious Caldwell-Pope
  • Christian Braun
  • Zeke Nnaji
  • Vlatko Cancar
  • Nah’Shon (Bones) Hyland
  • Peyton Watson

Le noyau dur et le projet concret des Nuggets (Jokic + Murray + MPJ) est sous contrat garanti encore un moment et c’est pour l’instant tout ce dont doit se soucier le front office de Denver. Faudra entourer tout ça et garder des pièces importantes comme Gordon, KCP ou des jeunes comme Bones Hyland mais pour l’instant tout roule. Surtout l’argent, qui pour le coup s’écoule vraiment du porte-monnaie des Nuggets.

Trois joueurs à surveiller cette saison :

  • Bruce Brown Jr : l’ex couteau suisse de Brooklyn arrive à Denver dans une équipe où la hiérarchie n’est pas vraiment en place compte tenu des grosses blessures des dernières années. Il aura clairement une carte à jouer et la possibilité de choper une vraie place dans la rotation avec son profil altruiste et besogneux tah Torrey Craig, autre loulou du genre passé par Denver récemment. BB aura une player option pour la saison 2023-24 et ce sera intéressant de regarder s’il s’intègre et de quelle manière dans cet effectif, pour voir s’il continuera l’aventure ou non dans la Mile High City.
  • Ish Smith et Jeff Green : les deux vétérans bourlingueurs de NBA sont dans une situation similaire : ils touchent pratiquement le même salaire, et seront tous les deux libres à la fin de la saison. Les deux sont d’excellents role players qui, partout où ils passent, font le plus grand bien à leur équipe et élèvent le niveau de jeu de leur second unit (en 2021-22 : 9 points en 22 minutes de moyenne pour le petit meneur et 10 points en 25 minutes pour le dunkeur passé par Seattle).
  • DeAndre Jordan : l’ancienne star de Lob City est arrivée à Denver par la plus petite des portes cet été après une dernière année de perdition totale entre les Lakers (tu m’étonnes) et les Sixers. À la recherche d’une relance, DJ déboule chez les Nuggets pour jouer les back-ups du Joker et essayer de redorer son blason en tant que protecteur de cercle. Mais à 34 ans, le pivot n’est plus aussi énergique que dans ses années Clippers et ses derniers exercices font peine à voir. Il sera libre à la fin de la saison et on a bien peur que la fin de l’aventure NBA se rapproche à grands pas pour l’ami DeAndre. Allez, fais nous une belle saison à 7 points, 8 rebonds, quelques contres et quelques tomars et tout le monde sera content. Ou pas.
Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top