TrashTalk Award

TrashTalk Award – S03 E07 : ces génies de Jae Crowder et Trae Young finissent chacun ce qu’ils ont commencé

Trae Young Jae Crowder

Le gagnant se trouve-t-il sur cette photo ?

Source image : montage via YouTube

La NBA n’est jamais la dernière pour apporter son lot de saillies verbales en tous genres entre ses différents protagonistes. Et forcément, comptez sur nous pour les recenser aussi souvent que possible, car sans être trop premier degré, on est friands de ces duels musclés. Alors, c’est qui pour vous la plus grande gueule du moment ?

La précédente édition du TrashTalk Award a été remportée par Giannis et ses potes qui se sont vengés du Heat.

Candidat # 1 : Trae Young salue le Madison Square Garden

Dans la dernière édition du TTA, Trae Young était déjà bien chaud patate, entre un game winner sur son premier match de Playoffs en carrière, des punchlines au sulfureux public du Madison Square Garden et une impertinence de tous les instants, le sosie de l’ancien candidat de Top Chef en 2020 Diego Alary, a tout pour réussir sa première postseason en carrière, et c’est d’ailleurs ce qu’il est en train de faire. Après avoir écarté les Knicks, on peut dire qu’il a terminé la série comme il l’a commencé : avec une bonne dose de punchline.

« Je sais qu’il y a beaucoup de spectacles dans cette ville. Et je sais ce qu’il faut faire quand le spectacle est terminé. »

Une preuve de plus que cette série de Trae Young face aux Knicks, que ce soit au niveau du jeu ou au niveau de la punchline, est une masterclass intégrale. Des shoots ultra importants, un leadership à l’épreuve, toujours de la petite provocation bien sentie et une confiance en lui illimitée, mais jamais de façon insultante ou irrespectueuse. Ce gamin a déjà tout compris. Et dire qu’on va encore en avoir pour 15 bonnes années avec lui. On n’en est pas encore là, mais pour l’instant, Trae Young va déjà disputer un Game 7 contre les Sixers, ça promet, émoji yeux.

Candidat # 2 : Jae Crowder en rajoute une couche avec LeBron James

Eux aussi, ils étaient déjà bien en verve lors de l’épisode 6, mais c’est finalement Jae Crowder qui est sorti victorieux avec ses Suns, les Lakers ont dû rendre les armes au Game 6, probablement épuisés par le manque de rythme dû aux blessures à répétition, surtout de leurs deux stars LeBron James et Anthony Davis. Kyle Kuzma quant à lui était bien en forme. Alors qu’ils se sont déjà bien brouillés tout au long de la série, Crowder a tenu à ne pas en rester là, en sachant que la série était pliée et que lui et ses potes allaient passer un tour de plus, et accessoirement prendre une petite revanche pour la défaite en Finales 2020, alors qu’il était encore un joueur du Heat. Même si cette fois, il reste encore beaucoup, beaucoup de chemin.

« Jae Crowder provoque LeBron en dansant la salsa.

Alors que LeBron monte la balle, Crowder tape effectivement son plus beau pas de salsa pour manifester toute sa joie (oui oui, c’est une façon comme une autre). Forcément, les arbitres ne sont pas des lapins de 6 semaines et ont bien compris les intentions de cette petite danse, ils donnent une technique au numéro 99 qui va faire le même sprint qu’avait fait l’Elu lors du Game 3, quand il avait provoqué un passage en force de son adversaire. Mais le sosie de Burna Boy montre qu’il a bien plus que de la ressource, et qu’il est essentiel dans le parcours des Suns jusqu’en finales de Conférence. Oui, n’importe quelle équipe a besoin de ce genre de joueur.

Et pendant ce temps là, guettez bien Chris Paul qui mime une prise de position au poste. Mais si, vous voyez exactement de laquelle il s’agit. Une prise de position au poste similaire à celle qu’a prise… LeBron James, contre… Jae Crowder, et durant laquelle tout le banc des Lakers, pour chambrer, a reproduit le même geste. Décidément, on a la rancune tenace à Phoenix.

Candidat # 3 : Snoop Dogg taille Anthony Davis… en vannant Mary J Blige

Même les supporters des Lakers aux Etats-Unis taillent cette équipe diminuée, qui ne conservera donc pas son titre. LeBron et AD blessés, les joueurs comme Dennis Schröder, Kyle Kuzma ou Andre Drummond n’ont pas su élever leur niveau de jeu face à des Suns décidément très chauds. Et qui d’autre que le rappeur Snoop Dogg pour commenter l’actualité des pourpre et or ? Le tout avec un gros soupçon de corrosion comme on aime.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par snoopdogg (@snoopdogg)

« Je n’aurais jamais pensé le dire mais désolé, les Clippers sont plus forts que nous, Frank Vogel ne sait pas coacher, et putain pourquoi Montrez Harrel (sic) n’a pas plus de temps de jeu ? Merde, ça me brise le coeur, AD est plus blessé que Mary J Blige dans ses sons. On est softs. »

« Ne m’appelez même pas. »

Nos pensées se tournent actuellement vers la chanteuse Mary J Blige, qui a pris sa balle perdue alors qu’elle n’avait rien demandé à personne, en référence à ses lyrics dans ses chansons où elle parle beaucoup d’amour et de coeurs brisés. Toutefois, cela semble un peu facile de critiquer aujourd’hui les Lakers, on le rappelle fortement diminués, alors que lors du titre de 2020, tout le monde il était bien et tout le monde il était beau. On comprend la déception mais il faut remettre les choses dans leur contexte, tant pour 2021 que pour 2020. Certes, les Lakers sont éliminés, mais ils ont clairement manqué de chance cette saison.

Candidat # 4 : Mike Malone et Nikola Jokic se paient les haters de ce dernier en un t-shirt

Dès son arrivée en NBA, tout le monde ne croyait pas en Nikola Jokic, et les arguments étaient nombreux (nous allons y revenir, ne vous en faites pas). Sauf qu’au final, Nikola Jokic est bel et bien le MVP de cette saison 2020-21 en tournant quasiment à un triple-double par match. Son coach Mike Malone, qui l’a toujours soutenu, a décidé d’arborer un t-shirt très particulier en hommage à son pivot serbe, qui a également revêtu ce même t-shirt à l’échauffement.

« Le t-shirt de Mike Malone fait honneur au titre de MVP de Nikola Jokic, avec toutes les critiques qu’il a pu entendre au cours de sa carrière. »

« Le t-shirt d’échauffement de Nikola Jokic est trop bon. »

Trop lent, drafté trop bas, pas assez bon défenseur, pas assez athlétique, trop gros… Absolument tout y est passé, en plus du fait qu’il vienne d’Europe, lieu où les prospects ont systématiquement moins de hype que leurs homologues américains. De ce fait, les deux zouaves ont décidé d’accorder leurs t-shirts à l’annonce du trophée de Jokic. Malheureusement, cela n’a pas empêché les Nuggets de se faire sweeper par les Suns en demi-finales de Conférence, mais ce trophée, personne ne pourra l’enlever au Joker.

Candidat # 5 : Vernon Maxwell se paie le Jazz

Ce n’est pas la première fois que Vernon Maxwell s’en prend au Jazz ni même à la ville de Salt Lake City, déjà en 2020, l’ancien des Rockets a visiblement une dent contre cette ville dans laquelle il juge qu’il n’y a vraiment pas grand-chose à faire. Pour rappel voici ses tweets de 2020.

« Je ne sais pas pourquoi je reçois autant de haine de la part des fans d’OKC, je pense que c’est une belle ville. Il y a un beau Walmart et il y a toujours une belle collection des blockbusters en VHS. Les gens à Utah pourraient mourir pour avoir ce genre de choses. »

« Je tiens à présenter mes excuses aux fans du Jazz qui ont été offensés par mes tweets. Si j’avais su qu’ils avaient internet à Utah, je n’aurais pas publié ces tweets. »

Ou comment envoyer une balle perdue et s’en excuser sans s’excuser. Merci Vernon pour ces saillies verbales, mais Mad Max ne s’arrête pas là, suite au gigantesque choke du Jazz, qui a dilapidé 25 points d’avance face aux Clippers, qui vont pour la première fois de leur histoire, découvrir les finales de Conférence et donc mettre un terme définitif à cette punchline vieille comme le monde, Maxwell n’a encore une fois pas mâché ses mots, et souhaite à Donovan Mitchell de partir loin de Salt Lake City.

« Mes pensées vont aux joueurs d’Utah, en particulier à Donovan Mitchell qui est un joueur de grande classe. L’un des seuls qui rende ses chaussures abordables. Tu mérites un meilleur endroit, Houston, Charlotte, Philadelphie, le Zimbabwe, même OKC, merde. »

« Ne vous inquiétez pas Utah. Je viens quand même vous faire un camp d’entrainement gratuit et je vais même donner des cours de rattrapage en lecture pour ceux qui ont des tickets de matchs cette saison. »

Au-delà du fait que Vernon Maxwell s’en prenne encore à OKC, on peut dire qu’il ne porte vraiment pas le Jazz dans son coeur, passant son temps à les chambrer, et à dire que c’est un endroit moins huppé que Houston, même si le Jazz est leader de la Ligue. On adore ce genre de chambrage qui nous téléporte tout droit dans les nineties.

Candidat bonus : un fan des Suns un peu bagarreur montre sa confiance à ses homologues des Nuggets

Avant toute chose, loin de nous l’idée aussi saugrenue que mauvaise de soutenir la violence, quelle que soit la situation, mais ici, nous relatons simplement des faits : un fan des Suns s’est crêpé le chignon avec deux fans des Nuggets, les trois protagonistes en sont venus aux mains et le pensionnaire de l’Arizona, à l’image de sa franchise de coeur, est sorti vainqueur de cet affrontement en tribunes. Mais ce n’est pas tout, parce qu’en plus d’envoyer les gnons, cet individu a aussi envoyé une punchline pleine de confiance et de flex à ses victimes. On peut clairement déchiffrer ses paroles.

« Je vais te défoncer mec (…) Suns en 4 ! »

Le dénommé Nick McKellar (qui a même changé son blase Instagram en @suns.in.4 pour l’occasion) tient donc à rappeler qu’en plus d’être le plus fort sur le plan de la castagne, son équipe est la plus forte en termes de basketball. Et au final ces paroles sont devenues prémonitoires, puisque les Suns ont effectivement sweepé les Nuggets, il est là le vrai effet CP3. Mais ce n’est pas tout, car Devin Booker a décidé d’envoyer lui-même son maillot dédicacé à Nick McKellar, ainsi qu’un ticket pour un match des finales de Conférence, juste pour l’histoire. Assez fou quand on y pense bien…

Du lourd encore une fois pour cette période, avec de la punchline et du tacle en veux tu en voilà. La réponse à la question suivante vous revient : qui a eu la plus grande gueule sur cet épisode ? A vous de nous le dire.

Mais qui a eu la plus grande gueule dans cet épisode ?

View Results

Loading ... Loading ...
Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top