News NBA

Preview de la soirée NBA : 10 matchs au programme mais un cauchemar pesant au milieu de la nuit

Freddy Kruger hante tes nuits, ou Jimmy Butler peut-être ?

Source image : YouTube

Dix matchs au programme cette nuit, soit à peu près le nombre de victoires des Pistons cette saison. C’est gratuit comme le programme que l’on va vous servir sur un plateau pour préparer l’antépénultième nuit de 2020. On part de l’Est pour finir à l’Ouest comme les colons américains ou plus simplement les Rockets hier soir. C’est parti.

Nouvelle nuit NBA pour tenter de dessiner une hiérarchie convenable dans la Grande Ligue, car on vous rappelle que les Cavaliers, le Magic, les Pacers et les Hawks trustent actuellement les premières places de l’Est en étant toujours invaincus, et que les trois premiers nommés sont sur les parquets ce soir. Tandis qu’à l’Ouest, c’est déjà la jungle.

1h00 : Cavaliers – Knicks : et si elle était là la grosse affiche de la soirée ? Les invincibles Cavaliers (privés de Kevin Love) face aux bourreaux des Bucks avec 20 points d’avance au compteur. Si fut un temps il aurait fallu quatre litres d’EPO et six ventolines pour pouvoir continuer à respirer en regardant ce match, celui de ce soir ne manquera pas d’intérêt. Cleveland euphorique et New York imprévisible, on peut tout de même se réjouir de voir ce match dans ce contexte et pas au mois de mars, quand les deux équipes seront en 11-31. Un duo Collin Sexton – Darius Garland toujours aussi complémentaire, un R.J. Barrett définitivement leader ou un Frank Ntilikina qui se confirme sniper ? Sans Obi Toppin côté Knicks, quelle sera la surprise du soir ?

1h00 : Sixers – Raptors : des Raptors croqués par leur ex DeMar DeRozan, et des Sixers qui ont cru que leurs deux premières victoires allaient suffire pour se la couler douce toute la semaine avant de se faire dompter par les Cavaliers. On attendra beaucoup de la force de réaction de ces deux contenders de l’Est. Probablement de retour avec les siens, Joel Embiid fera du bien dans la combativité, l’attitude mais aussi le scoring. Trois qualités nécessaires pour l’emporter face à des Raptors qui doivent aussi réagir, et qui pourront compter sur Chris Boucher – remuant face aux Spurs – pour répondre à Jojo. Ça va sentir bon la barbaque dans la raquette ce soir.

1h00 : Pistons – Warriors : on pourrait vous parler de l’excellente occasion des Warriors pour enchaîner une deuxième victoire après des débuts très compliqués. On pourrait également vous parler de la saison enfin lancée pour Killian Hayes, qui a réagi alors qu’il a dû se farcir Trae Young toute la soirée d’hier. Mais ce serait mentir de dire que l’on ne va pas guetter avec des yeux remplis d’étoiles le moment où Kelly Oubre Jr. va se retrouver en position de tir derrière l’arc, lui qui n’a toujours pas scoré à 3-points en trois matchs et 17 tentatives. Des Warriors toujours sans Draymond Green, qui devrait revenir très bientôt de son pépin au pied, mais qui laisse toujours les Warriors dans une position difficile, encore plus avec la blessure de Marquese Chriss.

1h00 : Pacers – Celtics : place au deuxième invaincu de la soirée, Indiana est dans la place. 108-107, c’est le résultat du match d’il y a deux nuits entre les Pacers et les Celtics. Après avoir bien géré le money-time (du moins mieux que Boston) autour de Domantas Sabonis et ses fondamentaux qui font de lui le joueur de la semaine à l’Est, les Pacers vont devoir encaisser la deuxième lame de Celtics particulièrement frustrés. Deux collectifs bien huilés autour de valeurs sûres et sur fond de revanche après une défaite d’un point. Ça sent la poudre dans l’Indiana.

1h00 : Wizards – Bulls : cinquième match à 1h du matin et non des moindres puisque le bilan cumulé des deux équipes nous offre un magnifique 0-6, qui n’est pas celui de Madame Pippen. Si les Bulls ont subi leur calendrier, échouant contre Atlanta, Indiana avant de se saborder face aux Warriors, les Wizards ont eux pris un expelliarmus suivi d’un stupefix lors du back-to-back face au Magic, visiblement trop fort pour eux. Si vous n’avez rien compris à la fin de la phrase, en gros D.C. a également perdu en laisser filer une avance confortable lors du deuxième match. Alors surtout, même si une équipe mène de 20 points à la mi-temps, on ne lâche pas, d’autant qu’après s’être reposé, Russell Westbrook sera de retour et il y a un bilan à sauver.

1h30 : Heat – Bucks : que les nuques soient mouillées, que les yeux soient bien ouverts et que les fauves soient lâchés. L’histoire d’un vieux contentieux de septembre entre deux équipes pas forcément destinées à se saigner pour la saison régulière, mais qui ne manqueront pas de rejouer les dernières demi-finales de Conférence Est. Si depuis la victoire nette et sans bavure du Heat (4-1), l’eau a coulé sous les ponts et des contrats furent signés, Milwaukee n’a pas oublié le récital des joueurs d’Erik Spoelstra. L’occasion de mettre un nouveau point de suture sur la plaie des Daims, ou au contraire de réappuyer un peu plus dessus. Si Jimmy Butler ne devrait pas apparaître côté Heat à cause de sa cheville, les Bucks seront eux au complet moins Torrey Craig, ce qui ne devrait pas empêcher Milwaukee de vouloir équilibrer un bilan médiocre avec deux défaites en trois matchs.

2h00 : Thunder – Magic : alors que le Thunder a manqué d’un rien, ou plutôt d’un buzzer beater de Shai Gilgeous-Alexander face au Jazz, pour rester invaincu à l’Ouest, le Magic ne s’est pas gêné de son côté pour porter son bilan à 3-0. Orlando aura à cœur de confirmer cette bonne dynamique autour de son meneur Markelle Fultz, même si le Thunder confirme qu’il ne passera pas la saison en victime expiatoire mais bien en poil à gratter, surtout quand Luguentz Dort sort de son sommeil et devient un sniper. En back-to-back, OKC aura tout de même fort à faire et le début de match sera primordial pour ne pas voir la bande à Nikola Vucevic dérouler.

4h00 : Suns – Pelicans : deux équipes, un même bilan. Deux victoires, une défaite. Si le duo Brandon Ingram – Zion Williamson voudra une nouvelle fois faire mal, la greffe Chris Paul à Phoenix s’est faite de manière express avec un CP3 en mode maestro des jeunes, toujours accompagné de son excellent handle. Sans être incroyables, les deux équipes affirment leurs forces en ce début de saison, reste à voir qui va prendre un troisième succès en quatre matchs.

4h00 : Kings – Nuggets : comme un air de déjà-vu. Après leur défaite inaugurale face à ces mêmes Kings et leur non-match lors du Christmas Day face aux Clippers, les Nuggets ont réagi face aux Rockets et retrouvent les Californiens d’un Buddy marathon man Hield, qui danse toujours la lambada après son buzzer beater assassin face à la troupe de Nikola Jokic. Le Joker a d’ailleurs repris les choses en main pour en faire une passe décisive, lui qui a compilé 18 (!) assists lors de son triple-double contre Houston. Complets et forts d’un banc offensif, les Nuggets semblent sortir de leur hibernation, tandis que les Kings euphoriques sont retombées en température lors du deuxième match du back-to-back contre Phoenix.

4h00 : Clippers – Wolves : le match débute à 4h00, c’est-à-dire environ 51 heures après la fin du match entre Mavericks et Clippers dimanche soir. Info glissée au hasard sans arrière-pensée. Le fait est que nos amis de Los Angeles auront sûrement à cœur de réagir, du moins on l’espère et Minnesota représente pour eux l’occasion parfaite. Privés de Karl-Anthony Towns, qui a mal à la patoune, et restant sur une défaite face aux autres locataires du Staples Center, les Loups auront du mal à réagir si les Clippers se réveillent. Toutefois, probablement toujours privés de Kawhi Leonard et Marcus Morris (L.A. entame en plus un back-to-back), les hommes de Tyronn Lue semblent capables de tout.

Dix matchs et un énorme pic sur l’électrocardiogramme prévu à 1h30 avec le Miami – Milwaukee qui nous rappellera au bon souvenir de la bulle. Pour le reste, un programme suffisamment agréable pour tenir la nuit entière, du choc improbable entre Cleveland et New York au choke très probable des Clippers face aux Wolves.

Source texte : Rotoworld

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top