News NBA

NBA Free Agency 2022 : quels sont les meilleurs pivots à aller chercher cette année sur le marché ?

Free Agency NBA 2022 Pivots

Deandre Ayton, Kevon Looney : du très beau monde !!

Source image : YouTube

Ça y est, la grande semaine de la Free Agency est lancée. Et pour bien se préparer, rien de mieux qu’une série de papiers qui vous présente les meilleurs agents libres disponibles cette année, poste par poste. Comme le veut la logique, on termine avec les pivots, où il y a quelques beaux poissons à aller pêcher !

Info importante : cette liste ne prend pas en compte les joueurs concernés par une player option (ex : Kyrie Irving) ou une team option, étant donné qu’ils ne sont pas (encore) officiellement agents libres. 

Dans la même collection :

NBA Free Agency 2022 : quels sont les meilleurs meneurs à aller chercher cette année sur le marché ?

NBA Free Agency 2022 : quels sont les meilleurs arrières à aller chercher cette année sur le marché ?

NBA Free Agency 2022 : quels sont les meilleurs ailiers à aller chercher cette année sur le marché ?

NBA Free Agency 2022 : quels sont les meilleurs ailier-forts à aller chercher cette année sur le marché ?

Deandre Ayton (agent libre restreint)

  • Stats 2021-22 : 17,2 points, 10,2 rebonds et 1,4 passe à 63,4% au tir dont 36,8% du parking et 74,6% aux lancers

Quatre ans après la sélection du premier pick de Draft 2018, nous voici aujourd’hui à la fin de son contrat rookie. Après une saison réussie sur le papier avec son double-double de moyenne, le poste 5 aux quatre heures de sommeil par nuit selon ses dires a vécu en réalité une période plutôt conflictuelle avec les dirigeants de Phoenix. Pas mal de monde et de nombreux fans des Suns voient donc Deandre Ayton sur le départ. Le pivot chercherait en tout cas un contrat max, c’est-à-dire à plus de 20 millions annuels, et autre part que dans l’Arizona si possible. Mais il faut tout de même rappeler que Monsieur Ayton est un agent libre restreint lors de cette Free Agency 2022. En d’autres mots, cela veut dire que les Suns peuvent s’ils le veulent matcher n’importe quelle offre qui sera faite à leur intérieur. Mais attention car les potentiels plus gros candidats à l’atterrissage du Bahaméen ont un plan bien ficelé. En effet, les Pistons ont libéré de la masse salariale avec le trade de Jerami Grant et ont donc toute la place nécessaire pour accueillir un nouveau pivot aux côtés du minot rookie Jalen Duren. Tout était calculé, à voir désormais si les Suns sont prêts à rivaliser pour garder leur intérieur, ou alors abandonner pour en chercher un autre.

Kevon Looney (agent libre non-restreint)

  • Stats 2021-22 : 6 points, 7,3 rebonds et 2 passes à 57,1% au tir et 60% aux lancers

Ah là là, une bague de champion NBA n’a jamais coûté aussi cher. Après une excellente campagne de Playoffs, Kevon Looney arrive sur le marché encore recouvert de champagne et le cigare à la bouche pour présenter son beau dossier pour passer la barre des 5 millions de dollars annuels. La bague fait aussi augmenter le prix de la prolongation ou de la signature dans une autre franchise, pour aller chercher un quatrième titre de champion avec un rôle similaire ou chercher un rôle plus important dans une équipe… qui l’est moins. Après avoir activé sa player option en 2021, le voici désormais agent libre non-restreint, donc avec pas mal d’exécutifs de tout le pays qui vont toquer à sa porte. Les Warriors ont pour leur part peu de budget pour prolonger tous leurs agents libres et vont malheureusement devoir faire des sacrifices, mais il est très probable que Golden State accepte l’augmentation de leur pivot aux dents de Vanessa Paradis pour créer une belle doublette avec le retour de James Wiseman.

Jusuf Nurkic (agent libre non-restreint)

  • Stats 2021-22 : 15 points, 11,1 rebonds, 2,8 passes à 53,5% au tir dont 26,8% du parking et 69% aux lancers

Les Blazers sont en pleine restructuration, l’arrivée du futur rookie Shaedon Sharpe est importante, mais la plus grande interrogation est bien sur le poste de pivot. Faut-il changer de poste 5 à Portland alors que Jerami Grant vient d’arriver au poste 4 et que Damian Lillard revient de blessure ? Dame peut être mécontent si son gros Bosnien venait à s’en aller, mais ce serait pour récupérer un poste 5 du même – voire d’un meilleur – calibre. Le pivot sort de l’une des meilleures saisons au scoring de sa carrière, en double-double de moyenne, mais le contexte collectif et ses blessures ternissent tout de même le dossier. Après quatre saisons à 12 millions de dollars annuels, le grand gaillard va peut-être aller chercher plus de biftons dans une autre ville des Etats-Unis, comme Charlotte par exemple, mais les Blazers vont probablement tenter de rivaliser pour essayer de garder leur boucher charcutier, au moins par précaution.

Mitchell Robinson (agent libre non-restreint)

  • Stats 2021-22 : 8,5 points, 8,6 rebonds, 0,5 passe à 76,1% au tir et 48,6% aux lancers

Jalen Duren était annoncé comme tradé à New York lors de la Draft… et bien non, JD est parti à Detroit et les Knicks doivent donc encore renforcer leur raquette, alors pas question d’en perdre un élément pour le moment. Mitchell Robinson a été drafté en 2017 mais n’a été rookie qu’en 2018, et quatre ans plus tard voici donc la fin de son premier contrat NBA. En tant de saisons le garçon a été très régulier dans les performances malgré le bon nombre de blessures qu’il a subi, et après sa première saison « complète » avec 62 matchs en 2021-22, le pivot intrigue encore les Knicks pour savoir s’il faut prolonger leur joueur, ou les autres franchises faibles dans leur raquette qui ont besoin d’un grand potentiel défensif. Les Bulls seraient sur le coup pour récupérer le Mitch Fils de Robin à un prix plus élevé que son premier contrat à 1,5 million de dollars par an, mais attention aux Knicks qui ne vont logiquement pas se laisser faire.

Montrezl Harrell (agent libre non-restreint)

  • Stats 2021-22 : 11,4 points, 4,9 rebonds et 2 passes à 64,5% au tir et 65,9% aux lancers

Le pivot sort d’une bonne saison aux côtés d’un LaMelo Ball de folie, les deux hommes – entre autres – ont emmené leur équipe au play-in, et malgré la défaite les Hornets ont montrent qu’ils étaient prometteurs. Après une bonne Draft pour renforcer le secteur intérieur avec Mark Williams récupéré au 15ème choix, la question inquiète quand même. Est-ce que Montrezl Harrell serait sur le départ de Caroline du Nord ? On le rappelle, Charlotte change de coach et fait revenir Steve Clifford, et le pivot actuel des Hornets a été… arrêté lors de cette post-season, pour possession de drogue. Oui, une affaire comme ça ne donne pas envie de signer ou de re-signer un joueur mais le profil est tellement fort que l’ancien de Louisville trouvera sans doute preneur, si toutefois la loi américaine ne lui joue pas un tour. Le garçon espérera récupérer un contrat moyen ou long-terme à près de dix millions de dollars la saison dans une franchise en recherche de pivot comme les Blazers par exemple, mais attention, car Charlotte va sans doute vouloir effacer le passé et garder son si précieux poste 5.

Le tableau récapitulatif des agents libres lors de cette Free Agency 2022

Mais aussi :

  • Nicolas Claxton, Serge Ibaka, Andre Drummond, DeMarcus Cousins, Robin Lopez, Mo Bamba, Hassan Whiteside, JaVale McGee, Bismack Biyombo, Tristan Thompson, Isaiah Hartenstein, LaMarcus Aldridge…

Si votre équipe a absolument besoin d’un poste 4, il y a donc des options qui pourraient convenir à des budgets très différents et selon les nécessités de chacune des trente franchises. La suite ? Jeudi soir, minuit pétantes !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top