Pistons

Les Pistons visent Deandre Ayton : le départ de Jerami Grant a libéré de la masse salariale, tout était planifié depuis le début

meme folie pistons 23 juin 2022

On aime quand un plan se déroule sans accroc.

Source image : Youtube

On ne trade pas un joueur sur un coup de tête sans un vrai plan. Et devinez quoi ? Detroit dessine le sien depuis sa fin de saison 2021-22, c’est-à-dire il y a deux mois. Au programme de cette intersaison pour les Pistons : la Draft 2022 avec le 5e choix, et Deandre Ayton dans le viseur.

Cela a été annoncé dans la nuit par Adrian Wojnarowski de ESPN : Jerami Grant débarque à Portland en échange de plusieurs picks de draft allant de 2022 à 2026. Une très belle transaction pour les deux équipes. Les Blazers récupèrent un bon intérieur sans lâcher leur 7e choix de Draft 2022. Les Pistons, eux, en tirent des petits choix de draft, mais ont surtout réussi à alléger la masse salariale de l’équipe, et pas qu’un peu. Le départ de Jerami Grant s’emboite dans la « trade exception » de 21 millions de dollars des Blazers, créée par le transfert de C.J. McCollum à New Orleans en février dernier. Les Pistons profitent ainsi de cette trade exception et doublent la mise en libérant un second espace de 21 millions de dollars. La franchise du Michigan de la plus grande marge salariale des trente équipes NBA cette année, avec 43 millions de plaques pour la Free Agency à venir. Un beau pactole bien utile à la reconstruction autour de Cade Cunningham et de ses copains. Besace bien remplie, Detroit peut aller pêcher un gros poisson qui demanderait un contrat max. Selon plusieurs sources comme The Athletic ou The Ringer, Deandre Ayton serait dans les petits papiers de pas mal de franchises, dont Motor City.

Les Pistons seraient donc dans le peloton pour signer le pivot des Suns sur cette Free Agency. Après une saison assez tumultueuse dans l’Arizona, le first pick 2018 est sur le départ et semble déjà loin de Phoenix. Il sera agent libre restreint cet été, c’est-à-dire que son ancienne franchise pourra matcher ou non les offres qui lui sont faites. Il ne serait pas étonnant que les Suns ne rivalisent pas avec ses prétendants, comme les Pistons, les Hawks ou encore les Hornets, tous prêts lui lâcher le max. Si le plan de Detroit se déroule comme prévu, le roster 2022-23 peut être très alléchant. Dans la peinture, la progression d’Isaiah Stewart et la potentielle extension de Marvin Bagley III accompagneraient parfaitement Deandre Ayton. Plus loin du cercle – mais pas trop non plus – Saddiq Bey continue lui aussi de se développer dans un environnement qui, si Ayton vient à signer, gagnerait en compétitivité avec côtés deux first picks dans les rangs de Detroit.

Les Pistons en ont marre de tanker : les basfonds de la Conférence Est ne sont plus l’objectif, et autant essayer de jouer le play-in à partir de la saison prochaine grâce à l’ajout de chouettes silhouettes. À commencer par Deandre ?

Source texte : ESPN, The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top