Pistons

Jerami Grant, héros des Pistons face aux Suns : 23 points remontés, grosse masterclass validée, ça commence à causer

Jerami Grant 9 janvier 2021

Le héros du Michigan a encore frappé

Source image : NBA League Pass

David contre Goliath au programme de la nuit à la Little Caesar Arena avec cette affiche Pistons-Suns, alias le premier de l’Ouest contre le dernier de l’Est. De quoi finir vite et bien le boulot ? Pas si sûr. 

Les uns trônent au sommet de l’Ouest devant les monstres de L.A, les autres se reconstruisent tranquillement dans les bas-fonds de l’Est. Si sur le papier on pouvait s’attendre à un match déséquilibré, cela n’a finalement pas été le cas. Phoenix prend rapidement le lead et se croit à l’abri avec vingt-trois points d’avance dès le milieu du second quart-temps mais c’est mal connaître cette équipe de Detroit qui ne lâche rien. Les Pistons grapillent petit à petit leur retard, bien aidés par des Suns de plus en plus maladroits. Les protégés de Monty Williams avaient commencé le match avec un très propre 12/17 du parking, ils l’ont fini à 17/52… On vous laisse faire le calcul. Pour les hommes du Michigan, un trio sort du lot ce soir et il est composé de Delon Wright, très appliqué et multi-tâche en l’absence de Killian Hayes mais aussi Blake Griffin, auteur d’une grosse seconde mi-temps et enfin last but not least MR Jerami Grant.

On a beaucoup parlé de son contrat, de son nouveau rôle, de son choix de quitter un gros contender pour une équipe en reconstruction mais damn… ce gars est vraiment bon. En 454 matchs de régulière, il n’avait réussi que six matchs à plus de 25 points. En neuf matchs avec les Pistons, il en est déjà 5 et il tourne à 24,8 points de moyenne. C’est lui qui sonne encore la révolte ce soir, décisif sur le panier de l’égalisation de Plumlee, auteur d’une bonne défense sur Booker pour empêcher un game winner et c’est encore lui qui plante huit points en prolongation pour assurer la victoire de son équipe. L’échantillon est encore mince mais Detroit peut clairement se frotter les mains en pensant à son investissement. S’il finit en MIP à la fin de la saison, il y a pas mal de personnes qui vont commencer à fermer leurs bouches sur le montant du deal.

On finira sur une touche moins glamour en parlant de nos copains les Cactus. Très solides depuis le restart et appliqués en début de match, ils s’offrent là une piqûre de rappel qui pourra leur être salutaire avec le temps. Vingt-trois points gâchés, une avance qui s’effondre aussi vite que leur adresse et un money time pas forcément super bien géré. Pas besoin de tirer sur l’ambulance, un accident est si vite arrivé mais c’est une performance qu’il ne faudra pas renouveler pour continuer à truster les sommets de la Conférence Ouest.

Jerami Grant et les Pistons s’offrent un match référence face à des Suns bien maladroits. Intenable depuis le début de saison, l’ailier est LA love story dans le Michigan et sa perf’ de cette nuit ne va pas faire baisser sa cote, loin de là. Le bilan collectif n’est pas terrible, évidemment, mais cette équipe de Detroit fait plaisir à voir et c’est tout ce que les fans demandent après tout. 

Boxscore Pistons vs suns 9 janvier 2021

Boxscore Suns vs Pistons 9 janvier 2021

 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top