Old-School

Ça s’est passé un 30 septembre : le début des… Finales NBA 2020 dans la bulle, dernière étape d’une année pas comme les autres

2020, ce genre d’année bizarre où t’as maté des Finales NBA alors que t’étais en pleines vendanges dans le Beaujolais.

Source image : YouTube/NBA

En plein début des training camps et alors que la nouvelle saison approche à grand pas, l’envie de repasser des nuits blanches devant le League Pass commence clairement à monter et à se faire ressentir. Alors pour avoir notre dose quotidienne et tenir jusqu’au 19 octobre, on vous propose un retour sur les Finales 2020 qui ont débuté… il y an jour pour jour, dans des conditions pour le moins uniques.

Non non, vous ne rêvez pas, le 30 septembre 2020 n’a pas été le théâtre de l’opening night de la saison 2020-2021 mais bien du début des finales de la campagne 2019-2020. Pas la finale du play-in, pas les finales de la WNBA, pas les finales du championnat d’Europe de hockey sur gazon ou même du concours du plus grand mangeur de hot-dogs des States, on parle bien ici des Finales avec un grand F de la meilleure Ligue du monde, la National Basketball Association herself. Alors que le 30/09 représente déjà le deuxième jour des camps d’entraînement pour la plupart des franchises cette année, cette date était bien l’an passé celle du début des Finales 2020. A l’heure où les étudiants ont déjà fait leur rentrée, où les feuilles tombent déjà des arbres et où Neymar en est déjà à sa 40ème simulation en seulement trois matchs de Ligue 1, la NBA ne s’apprêtait pas à démarrer sa nouvelle saison mais bien à en conclure la dernière. Inutile de vous rappeler le contexte tant il a marqué tout le monde… mais on va quand même le faire juste histoire de se rappeler les moyens faramineux employés par la Ligue pour arriver à cette ultime série.

Et oui, car malgré toutes les contraintes sanitaires, administratives et légales, Adam Silver et ses potes ont réussi tant bien que mal à survivre à la pandémie et poursuivre leur saison. Pour cela la fameuse bulle de Mickey a été mise en place à Orlando le 22 juillet, plus de quatre mois après le shutdown de la NBA du 11 mars. Une bulle sanitaire qui n’aura jamais éclaté en presque trois mois d’existence et qui n’a même pas connu le moindre bâton piquant et menaçant – à part quelques dérives – , et qui a alors laissé rentrer quelques proches pour empêcher tout problème, non seulement de santé médicale, mais aussi de santé mentale. Au milieu de tout ça, le mouvement Black Lives Matter a continué à s’amplifier et a même provoqué un boycott suite au meurtre de Jacob Blake, mais malgré tous ces désagréments et imprévus et au milieu de tribunes quasi vides, les Playoffs se sont poursuivis jusqu’à atteindre les Finales tant attendues, le 30 septembre 2020 donc. La série opposait vous le savez les Lakers au Heat, invité surprise du duel qui a su, comme d’autres équipes, profiter de l’environnement et de ces conditions de jeu uniques pour se sortir du tableau de leur conférence alors que les Floridiens n’étaient que cinquième de l’Est. Les six matchs se sont alors joués avec les principaux proches des joueurs et coachs mais surtout sous les yeux ébahis de… spectateurs en visio-conférence aux airs d’hologrammes. Cette innovation permettait alors de remplir les tribunes, impliquer les supporters et rassurer les joueurs, le tout sans prendre de risques sanitaires. La NBA a ainsi gagné son pari : aucun cas de COVID n’est venu percer la bulle, les fans de panier-ballon ont eu un beau spectacle et les Lakers ont même chopé leur bague. Bref, le scénario parfait pour la Ligue.

Au final, ce Game 1 – comme la série – a été remporté par les Lakers 116 à 98 grâce à de belles perfs de AD et LeBron et un run monstre de 75-30 en milieu de match. Cette rencontre a surtout été l’œuvre d’un travail acharné et exemplaire de la NBA qui a su réussir, économiquement, sanitairement et sportivement là où beaucoup d’autres championnats et ligues ont plié face au virus. La meilleure ligue du monde et en avance sur tout le monde on vous dit.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top