Pistons

Théo Maledon et Killian Hayes se retrouvent ce soir : s’il y a une raison de mater Pistons – Thunder, c’est bien celle-ci

maledon hayes 5 avril 2021

Le duel du futur !

Source image : montage via YouTube

Ce soir, les Pistons reçoivent le Thunder à 1h du matin. Mais la vraie raison pour laquelle il faudra veiller cette nuit, c’est pour admirer le nouveau duel tant attendu entre nos deux petits Frenchies, Théo Maledon et Killian Hayes. Les deux derniers venus, tous les deux issus de la Draft 2020, seront face-à-face pour la deuxième fois au mois d’avril, l’occasion pour nous de faire un petit point sur le parcours de chacun.

Ce soir, Killian Hayes va seulement disputer son 13è match de la saison. La faute à une blessure à la hanche qui l’a tenu éloigné des parquets pendant plusieurs longs mois. Ce n’est pas le meilleur moyen de démarrer une carrière, surtout en NBA où les choses peuvent aller très vite. Mais heureusement, le jeune meneur a su marquer les esprits dès son retour. Déjà, quand on fait plus d’1,95 m et qu’on joue au poste 1, difficile de passer inaperçu. N’est-ce pas, Ben ? Quoi qu’il en soit, sa bonne performance contre les Clippers, entre autres, a fait parler de lui. Sa vitesse et sa rapidité d’exécution au niveau de ses passes l’ont grandement mis en valeur. De sa main gauche, il catapulte – et de manière très précise – des passes pour ses coéquipiers qui font parfois mouche. Son coach Dwane Casey dit de lui, en parlant de cette capacité à la passe, que c’est « dans son ADN ». Quand un coach NBA évoque un de ses joueurs ainsi, les perspectives pour l’avenir sont plutôt bonnes. Surtout que depuis son retour, il joue toujours un minimum de 20 minutes par match, signe que le COY 2018 compte beaucoup sur lui. Le joueur français le plus haut drafté de l’histoire a donc considérablement rattrapé son retard accumulé en raison de sa période d’indisponibilité. Alors ce soir, comme pour le reste de la saison régulière, on veut voir du grand Killian Hayes pour qu’il confirme définitivement que sa 7è place obtenue lors de la Draft 2020 est méritée.

Du côté de Théo Maledon, on avance tranquillement mais sûrement. Ancien joueur de l’ASVEL, le natif de Rouen assure parfaitement sa transition de la Pro A/EuroLeague vers la NBA. Sélectionné à la 34è position par les Sixers, son trade l’amenant au Thunder était finalement la meilleure chose qui pouvait lui arriver, en posant ses valises dans une franchise qui compte miser sur les jeunes. Dans une équipe d’Oklahoma en pleine reconstruction, Maledon a progressivement gagné sa place dans le cinq majeur, la concurrence au poste de meneur étant encore assez maigre. Dans cette politique de priorité à la jeunesse, la pépite française est passée devant George Hill dans la rotation et a pris ses aises petit à petit. Ses 24 points contre Brooklyn, qui étaient alors son career high à ce moment-là ont confirmé cette tendance. Autre équipe majeure actuelle, ce sont les Suns qui ont admiré du grand Théo dans ses œuvres, lui qui a inscrit 33 points face à eux. Aujourd’hui, la question de le placer ou non titulaire ne se pose plus. Bien qu’il ne réalise pas les meilleures stats qui soient, gagner une place de starter dès sa première année en NBA n’est pas donné à tout le monde. Encore moins à son poste, et Tony Parker pourra en témoigner. Il faudra désormais garder le rythme jusqu’à la fin de la saison et surtout poursuivre sa montée en puissance lors de sa saison sophomore, qui reste toujours la plus difficile à négocier. En tout cas, en France comme dans l’Oklahoma, on l’a déjà adopté, et sa place en tant que titulaire au Thunder n’est absolument pas remise en question par les fans.

Après avoir joué ensemble en sélection de jeunes en Equipe de France, Théo Maledon et Killian Hayes vont se retrouver l’un face à l’autre en NBA. La dernière fois, il y a dix jours, les Pistons étaient venu l’emporter à OKC et les deux Frenchies s’étaient montrés particulièrement en forme (9 points, 7 passes, 3 rebonds, 4 interceptions et 2 contres pour Killian, 14 points, 6 rebonds et 1 assist pour Théo). Qui fera la meilleure impression cette nuit ?

Source texte : Detroit Free Press / Basketball-Reference

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top