News NBA

On connaît tous les tandems de la cérémonie du Hall of Fame 2020 : zoom sur la relation entre toutes ces légendes du basket

Hall of Fame Tim Duncan Kobe Bryant Kevin Garnett

Si vous vous demandez pourquoi Kevin Garnett a choisi Isiah Thomas, c’est par ici.

Source image : Montage YouTube

Se déroulant dans un mois tout juste, la cérémonie du Hall of Fame pour la classe 2020 s’annonce épique et remplie d’émotions. Hier, on a appris que Michael Jordan allait présenter Kobe Bryant et ce n’était pas difficile de comprendre le lien entre les deux. Tim Duncan et Kevin Garnett, les deux autres grandes figures du HOF 2020, seront respectivement présentés par David Robinson et Isiah Thomas. Petite explication sur ce qui rapproche ces différents couples. 

Tim Duncan, présenté par David Robinson : la Spurs connection. Pas besoin de vous faire un dessin, le lien est évident entre Tim Duncan et David Robinson. Franchise player de San Antonio pendant les années 1990, David a dû attendre l’arrivée de Timmy pour pouvoir goûter au titre de champion en 1999 puis 2003, lors de sa toute dernière campagne en NBA. En 1997, la franchise texane a profité de la grosse blessure de Robinson pour obtenir le premier choix de la Draft et récupérer Duncan, qui formera donc une raquette monstrueuse avec David nommée les « Twin Towers ». Symbolisant bien l’esprit Spurs, Robinson a su laisser les clés à Duncan pour maximiser les chances de San Antonio, et Timmy fera pareil quelques années plus tard notamment avec Tony Parker, qui aurait également fait un bon présentateur pour Duncan.

Kevin Garnett, présenté par Isiah Thomas : si le lien entre Tim Duncan et David Robinson est évident, ce n’est pas le cas de Kevin Garnett et l’ancien meneur des Pistons version Bad Boys Isiah Thomas, même si l’intensité que démontraient les deux joueurs sur les parquets les rapproche, eux qui ont un lien fort avec Chicago. Originaire de Caroline du Sud, KG a rejoint la Windy City suite à un incident d’ordre racial dans son État natal. Direction la Farragut Career Academy dans la partie ouest de Chicago, où a grandi un certain Isiah durant les années 1960. Pour l’anecdote, au milieu des années 1990, alors que Michael Jordan était à la retraite, KG a pu participer à un match avec MJ dans le centre de Chicago et Thomas était là. Après la rencontre, Zeke est allé voir Garnett pour lui dire quelques mots et souligner les opportunités pouvant s’ouvrir à lui. KG n’a jamais oublié : « Sans Zeke, je ne sais pas si j’aurais pu voir les options qui étaient présentes ». Pour rappel, en 1995, Garnett est devenu le premier lycéen à se faire directement drafter dans la NBA moderne. Les Timberwolves avaient décidé de miser sur lui avec leur cinquième choix, alors qu’Isiah Thomas – dirigeant chez les Raptors à l’époque – voulait le sélectionner en septième position.

Tamika Catchings, présentée par Alonzo Mourning : championne WNBA, MVP des Finales WNBA, MVP de la WNBA, All-Star à dix reprises, élue cinq fois meilleure défenseure de la ligue et quatre fois championne olympique, Tamika Catchings fait partie des meilleures joueuses de l’histoire. On parle d’une joueuse qui a réussi à terminer un match en… quintuble-double avec une perf à 25 points, 18 rebonds, 11 passes, 10 interceptions et 10 contres en 1997, lorsqu’elle était au lycée du côté de Duncanville au Texas. Son intensité sur le terrain avait notamment pour origine un certain Alonzo Mourning, qu’elle admirait beaucoup pour sa capacité à toujours avancer. « Malgré tout ce qu’il a dû traverser, il continue de faire de grandes choses. Il était un grand all-around player sur le terrain, et il a un vrai impact en dehors à travers sa fondation. » Une admiration réciproque.

Rudy Tomjanovich, présenté par Calvin Murphy / Hakeem Olajuwon : autre connexion texane, cette fois-ci à Houston. Rudy Tomjanovich a côtoyé Calvin Murphy durant ses années de joueur dans le Texas au cours de la décennie 1970. Les deux copains ont enchaîné les saisons et les paniers ensemble, participant plusieurs fois aux Playoffs avec notamment une qualification aux Finales de Conférence Est en 1977, saison dans laquelle Tomjanovich et Murphy étaient les deux top scoreurs de Houston (comme souvent durant la décennie). Ils ont également partagé un All-Star Game, celui de 1979 au Pontiac Silverdome, le dernier de Rudy et le seul de Murphy. Au début des années 1990, les deux étaient des coachs assistants aux Rockets, puis Tomjanovich a pris les commandes en 1992 pour devenir l’entraîneur principal. Sous l’impulsion d’Hakeem Olajuwon, l’un des meilleurs pivots de l’histoire, Rudy T a guidé les Rockets vers deux titres NBA consécutifs entre les deux triplés des Chicago Bulls de Michael Jordan.

Si vous n’avez pas encore entouré en rouge la date du 15 mai 2021, il faut le faire de toute urgence, car la soirée est tout simplement immanquable. Des légendes qui rentrent au Hall of Fame, d’autres légendes pour faire les présentations, que demander de plus ?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top