News NBA

D’habitude, en octobre, ça joue au basket : retour sur la NBA à N-1, quand Kyrie Irving défonçait l’apéro de bienvenue

Kyrie Irving 25 octobre 2020

50 points, une défaite, et une saison qui démarre sur les chapeaux de roue.

Source image : NBA League Pass

Ca vient de tomber, chaque dimanche matin et ce jusqu’à nouvel ordre TrashTalk vous proposera de vous replonger dans la NBA à N-1, histoire d’oublier que, logiquement, nos soirées actuelles devraient se dérouler devant du basket et pas au pieu. Il y a un an la saison 2019-20… démarrait, et très vite le ton fut donné. Allez, flashback rapide.

19 octobre : James Harden en plante 44 pour son dernier match de pré-saison. Même quand il tapera des one one contre ses gosses le dimanche, il en plantera 40.

20 octobre : Pascal Siakam prend un chèque de 130 millions, parfait pour un mec censé porter son équipe lors des prochains Playoffs.

20 octobre : Dion Waiters nous fait part de son addiction aux fraises Tagada, dire que ce genre de phénomène va finir champion NBA.

21 octobre : Buddy Hield, Domantas Sabonis, Jaylen Brown, Joe Ingles, Taurean Prince ou encore Dejounte Murray s’en mettent plein les fouilles au buzzer, maintenant qu’on est riche y’a plus qu’à jouer au basket.

23 octobre : Fred VanVleet explose les Pelicans lors de l’opening night. Record en carrière pour FVV, un gros Siakam, si les jeunes Pels sont censés marcher sur la Ligue, il faudra encore attendre quelques mois.

23 octobre : les Clippers l’emportent face aux Lakers pour le premier derby de l’année et le teasing pour les futures finales de Conférence est parfait. On va ri-go-ler.

24 octobre : les lignes de stats de Nicolas Batum seront vierges pour un paquet de semaines, mais cette fois-ci le pauvre Nico n’y peut rien…

24 octobre : 32/23/4/3 pour Andre Drummond pour son premier match de la saison. Les années passent, les déménageurs restent.

24 octobre : Kyrie Irving lâche l’un des plus gros matchs de sa carrière. Première sortie au Barclays Center et… 50 pions pour Kyrie. La défaite face aux Wolves fait tâche mais les promesses sont énormes.

24 octobre : tiens, un autre qui n’a pas traîné pour nous rappeler ce pourquoi il est sur Terre. Pat Beverley, grande gueule, amende, tiercé dans l’ordre.

25 octobre : la saison est à peine commencée que Deandre Ayton nous offre déjà l’un des plus beaux highlights de sa carrière.

25 octobre : 30/13/11 sont donc les statistiques nécessaires pour devenir MVP en 2020. Bon courage hein.

Voilà pour cette semaine du 19 au 25 octobre… 2019, parce que quand on n’a pas de basket autant repenser à cette douce époque à laquelle on n’imaginait pas une seconde ce qui allait nous tomber sur la gueule quelques semaines plus tard. Old good days.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top