MVP Rankings

MVP Ranking 2019-20 : Kawhi Leonard est officiellement de retour à la table des MVP potentiels

Ça bouge dans le Top 5 !

Source image : NBA League Pass

C’est vendredi aujourd’hui, la deadline d’hier est passée et on peut tous reprendre nos esprits. Et quoi de mieux qu’un petit MVP Ranking pour retrouver notre routine habituelle ? Après grosso modo 50 matchs de saison régulière, on a un grand favori qui se dégage mais derrière lui ça se bat pas mal. Plusieurs changements sont à signaler dans notre dernière version du classement, caractérisée par le grand retour de Kawhi Leonard. 

#5 – Kawhi Leonard (Clippers)

Statistiques : 27,0 points, 7,5 rebonds, 5,3 passes décisives, 1,9 interception, 46,4% au tir et 89,1% aux lancers francs
Bilan : 36-15 (5-1 sur la dernière quinzaine)
Performances marquantes sur la dernière quinzaine : 33 points, 10 rebonds, 10 assists @ Heat (24/01), 31 points, 14 rebonds, 7 assists @ Magic (26/01)

Revoilà Kawhi Leonard ! Ça faisait longtemps dis donc. Forcément, avec les nombreux matchs ratés pour load management, repos ou soirées dans des strip-clubs, c’était compliqué de le mettre dans le Top 5. Mais depuis un mois, Kawhi a clairement mis la vitesse supérieure. Il a claqué trois perfs supplémentaires à au moins 30 pions, portant sa série jusqu’à neuf matchs consécutifs avec un tel total, il a réussi son premier triple-double en carrière face au redoutable Heat, il a assuré dans son côté playmaker (7,4 passes décisives sur la quinzaine) et les Clippers n’ont pas perdu la moindre rencontre avec lui sur le terrain. La seule défaite, c’était quand Kawhi était absent à cause d’un dos douloureux contre Sacramento. La franchise de Leonard tourne bien actuellement et est désormais deuxième de l’Ouest.

#4 – Luka Doncic (Mavericks)

Luka Doncic

Statistiques : 28,8 points, 9,5 rebonds, 8,7 passes décisives, 46,4% au tir
Bilan : 31-20 (3-4 sur la dernière quinzaine)
Performances marquantes de la dernière quinzaine : 29 points, 11 rebonds, 5 assists @ Thunder (27/01)

On avait placé Luka Doncic à la troisième place il y a quinze jours, mais un retour à l’infirmerie et les résultats mitigés de Dallas actuellement font retomber le prodige slovène en dehors du podium. La cheville droite de Luka – déjà touchée en décembre – a encore fait des siennes, lui qui a été obligé de rater les quatre dernières rencontres de son équipe. Et visiblement, il devrait manquer au moins encore les deux prochains matchs des Mavs. Pas top ça, surtout que les Texans ont besoin de lui. Sur la quinzaine, les hommes de Rick Carlisle ont perdu quatre de leurs sept confrontations et ont régressé de deux places au classement. Houston a dépassé Dallas, Oklahoma City également, et la bande à Luka se retrouve désormais au septième spot de la Conférence Ouest.

#3 – James Harden (Rockets)

Statistiques : 35,4 points, 6,5 rebonds, 7,3 passes décisives, 43,5% au tir, 86,9% aux lancers francs
Bilan : 33-18 (6-2 sur la dernière quinzaine)
Performances marquantes de la dernière quinzaine : 35 points, 16 rebonds, 6 assists vs. Mavericks (31/01), 40 points, 10 rebonds, 9 assists vs. Pelicans (02/02), 40 points, 9 rebonds, 12 assists vs. Hornets (04/02)

James Harden a connu des hauts et des bas depuis notre dernier check point. Il y a deux semaines, on avait déjà mis en avant les galères du Barbu et la dernière quinzaine avait bien mal débuté pour lui. Un match à 12 points à Minnesota (plus faible total de la saison) dans lequel il s’est fait bobo à la cuisse, deux rencontres manquées derrière à cause d’un séjour à l’infirmerie, une perf assez pathétique à Portland ensuite, bref c’était pas la joie. Mais il a parfaitement su rebondir avec deux cartons à 40 pions en quasi triple-double, ainsi qu’une autre prestation à 35 points et 16 rebonds. Lourd. Certes, il s’est à nouveau montré très discret hier face aux Lakers mais les Rockets ont continué sur leur bonne dynamique, eux qui restent sur quatre victoires de suite. James Harden et les siens sont désormais quatrièmes à l’Ouest.

#2 – LeBron James (Lakers)

lebron

Statistiques : 25,1 points, 7,7 rebonds, 10,8 passes décisives, 49,1% au tir
Bilan : 38-12 (2-3 sur la dernière quinzaine)
Performances marquantes de la dernière quinzaine : 29 points, 7 rebonds, 8 assists @ Sixers (25/01), 36 points, 7 rebonds, 9 assists vs. Spurs (04/02)

Ce fut une quinzaine très compliquée à Los Angeles, pour les raisons qu’on connaît. La mort de Kobe Bryant a évidemment marqué tout le monde, et en particulier LeBron James, qui a dépassé le Black Mamba sur la liste des scoreurs all-time le soir précédant la tragédie. Terrible. La principale image que l’on retiendra du King, c’est ce speech rendant hommage à Kobe au Staples Center avant le match face à Portland. Dans cette période évidemment très hard à vivre, les Lakers ont laissé filer deux matchs à la maison, face aux Blazers et aux Rockets. Au milieu de tout ça, LeBron a fait ses stats mais s’est montré plutôt maladroit au scoring, à l’exception de ce match face aux Spurs où il a martyrisé ces derniers du parking.

#1 – Giannis Antetokounmpo (Bucks)

Giannis Antetokounmpo

Statistiques : 30,2 points, 13,4 rebonds, 5,8 passes décisives, 55,3% au tir
Bilan : 44-7 (5-1 sur la dernière quinzaine)
Performances marquantes de la dernière quinzaine : 30 points, 19 rebonds, 9 assists vs. Suns (02/02), 34 points, 17 rebonds, 6 assists @ Pelicans (04/02), 36 points, 20 rebonds, 6 assists vs. Sixers (06/02)

De passage à Paris, Giannis Antetokounmpo a montré à Kylian Mbappé et Neymar pourquoi il était le MVP en titre, et il est parfaitement lancé pour réaliser le doublé, lui qui a enchaîné d’une manière assez violente en ce début du mois de février. Les Suns, les Pelicans et surtout les Sixers ont pris la tempête Giannis en pleine tronche et rien ni personne ne semble pouvoir l’arrêter aujourd’hui. Sa domination des deux côtés du terrain (coucou Zion) et sa capacité à poser son empreinte sur un match font clairement flipper, et les Bucks continuent tranquillement leur saison régulière exceptionnelle. 44 victoires pour 7 défaites au total, 12 succès sur les 13 derniers matchs, ça se balade.

Ils ne déméritent pas : Anthony Davis (Lakers), Nikola Jokic (Nuggets), Jimmy Butler (Heat)

Avec l’arrivée de Kawhi Leonard dans le Top 5, c’est Anthony Davis qui a sauté. Mais AD ne démérite pas pour autant. Il avait connu un petit coup d’arrêt suite à sa grosse chute face aux Knicks début janvier, mais il a plutôt bien retrouvé son rythme depuis et il faudra continuer à compter sur lui dans les semaines à venir. Toujours à l’Ouest, Nikola Jokic fait la misère à tout le monde en ce moment, même à notre Rudy Gobert national. Le Joker évolue à un véritable niveau de MVP, à base de triple-doubles et de cartons au scoring. Quand il joue comme ça, il n’y a pas grand-chose à faire et les Nuggets sont aujourd’hui sur le podium de l’Ouest grâce à six succès sur leurs huit derniers matchs. Enfin, petite mention aussi pour Jimmy Butler, qui mérite de voir son nom dans un article MVP vu ce qu’il apporte à ce beau collectif de Miami cette année.

Joueurs du mois de janvier en NBA, Giannis Antetokounmpo et LeBron James restent installés dans les deux premières places de notre MVP Ranking, avec un net avantage pour le Freak. Sauf catastrophe, Giannis va ramener un nouveau Maurice Podoloff Trophy à la maison et l’intérêt de cette course puise surtout sa source dans l’ordre de ses poursuivants. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top