Lakers

LeBron James s’est occupé des Spurs, à l’ancienne : 36 points en mode sniper, la mission commando vient de démarrer à L.A.

Dire que LeBron James vient de passer un semaine compliquée reviendrait à avouer que la bière est meilleure quand elle est fraîche. Huit jours dans un tunnel, à pleurer la mort de l’icône Kobe puis à se demander – probablement – comment faire pour honorer au mieux sa mémoire dans la franchise qu’ils ont désormais en commun. Car s’il existe un joueur particulièrement lié à Kobe Bryant dans la NBA 2020 c’est bien LeBron, Lakers oblige, greatness oblige.

Et cette nuit, c’est bien le LeBron James all-time auquel on a eu droit, celui qui devra se retrousser les manches afin d’offrir une bague à sa franchise en juin, une bague qui deviendrait immédiatement l’un des titres les plus significatifs de toute l’histoire de ce jeu, compte tenu de ses tragiques circonstances. Qu’on soit clair, si LeBron porte ses Lakers comme il l’a fait cette nuit face aux Spurs, comme il est globalement capable de le faire en tout temps, bon courage à qui que ce soit pour se mettre en travers de la mission. On a « découvert » cette année un King en mode point guard, meilleur passeur de la Ligue tout en continuant d’apporter ses moyennes habituelles au scoring, se reposant parfois sur le talent incroyable d’Anthony Davis et dégageant surtout… une incroyable impression de sérénité. Une impression de domination gérée de A à Z, aussi, avec les Playoffs en ligne de mire mais en s’évertuant tout de même de conserver une première place significative dans une Conférence Ouest toujours plus sauvage, du moins en ce qui concerne les places 1 à 4.

Cette nuit ? Nouvelle démo de Bron-Bron donc, face à des Spurs qui, comme la veille face à l’autre équipe de Los Angeles, n’auront cru à la victoire que quelques quarts d’heure, avant que la partie Hall Of Fame adverse ne se mette au boulot. Un feu d’artifice au dernier quart, consécutif à une rencontre globalement gérée du début à la fin, mais un dernier quart donc qui sent très fort l’aperçu du printemps prochain. 19 points pour le King, dont… cinq tirs du parking consécutif, et l’on se dit que si le mec se transforme subitement en Stephen Curry on peut arrêter la saison dès maintenant et filer le trophée aux Lakers. 36 points au final, auxquels vous pouvez ajouter 7 rebonds et 9 passes pour la forme, et donc cette impression de perfection durant quelques minutes incroyables, comme si le mec avait une auréole sur la tête, comme s’il évoluait face à une autre catégorie d’humains, ceux qui ont des défauts.

Dans une nuit davantage marquée par les rumeurs de trade, et par un vrai trade, LeBron James a donc validé une étape de plus dans sa course au titre, et il l’a fait d’une manière si parfaite qu’on aimerait faire un saut dans le temps et atterrir le 18 avril, juste pour voir ce que donner le LBJ en mode Playoffs. Spoiler, s’il ressemble au LBJ qu’on a vu cette nuit, ça va faire très très mal.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top