Grizzlies

Le meilleur “young core” de NBA à Memphis ? : Ja Morant, Jaren Jackson Jr., Desmond Bane, Ziaire Williams, Brandon Clarke… roulez jeunesse !

Memphis Grizzlies

Si en plus le groupe vit bien…

Source : League Pass

Du haut de ses 35 ans, Danny Green va se sentir bien seul dans le vestiaire de Memphis cette saison. Le “sniper” est le seul joueur de l’effectif qui a plus de trente ans. Ses camarades risquent de se marrer quand l’ancien Sixers va balancer “Salut les djeuns” de bon matin. C’est un fait, derrière Ja Morant et Dillon Brooks, les Grizzlies s’appuient sur un réservoir d’oursons assez impressionnant.

# Ja Morant, meneur, 23 ans :

Ja Morant n’a que 23 piges. Cette phrase est vraiment inquiétante. On a donc affaire à un type qui devrait à peine sortir de la fac, mais qui préfère visiblement terroriser la NBA. Un trophée de MIP, une sélection au All-Star Game, une 8è place dans la course au MVP, et surtout des moyennes de 27,4 points, 5,6 rebonds et 6,7 assists par match en 2021-22. Ajoutez à ça des décollages monstrueux, un leadership bien forgé et une énorme dose de confiance en soi. Un savant mélange qui offre à Memphis une superstar qui a sa place dans les dix meilleurs joueurs de la Ligue. Le futur c’est lui, le présent aussi. Sans aucun doute, Monsieur Morant nous réserve encore des dingueries dans les semaines à venir. MVP ? Bijouterie ? Des objectifs qui doivent sûrement apparaître dans les doux rêves du meneur.

# Dillon Brooks, ailier, 26 ans :

Allez dire à un type de 26 ans qu’il n’est pas jeune et vous risquez de passer un mauvais quart d’heure. Encore plus si cette personne est Dillon Brooks. Le vilain de la bande, c’est lui, et il adore ça visiblement. Évidemment, il est bien plus que ça. Détonateur offensif, Brooks est capable de scorer c’est une certitude. Deuxième ou troisième option en attaque, il doit cependant mieux sélectionner ses shoots et travailler son tir longue distance (30,9 % du parking en 2021-22). Son apport en défense est par contre irréprochable. Le vilain de Memphis est capable de faire déjouer bon nombre de ses adversaires par un physique et une énergie débordante. Mais la aussi, il doit se canaliser davantage pour éviter de pénaliser son équipe.

# Jaren Jackson Jr., intérieur, 23 ans :

Encore un qui fait office de patron dans cette équipe et qui n’a que 23 berges. Le triple J est un intérieur redoutable quand son corps le laisse tranquille. La saison passée, il a disputé 78 matchs pour 16,3 perles, 5,8 rebonds et 2,3 contres de moyenne. Une dernière ligne de stat qui fait de JJJ le meilleur contreur de NBA. Longiline (2m11, 109 kg), l’intérieur peut aller très haut pour défendre la tanière des Grizzlies. Pas maladroit en attaque, Junior peut aussi prendre feu pour épauler son leader. Toujours en train de soigner sa patte, l’intérieur manquera tout de même le début de saison si ce n’est plus…

#Desmond Bane, arrière, 23 ans :

Premier lieutenant : Desmond Bane, 23 ans. Pas de soucis, le physique est là (1m96, 97kg) pour le numéro 30 de la Draft 2020, une vraie bonne affaire quand on voit les qualités du bougre. Après une saison rookie de bonne facture (9,2 points, 3,1 rebonds et 1,7 assist en 22 minutes), le petit Desmond a décidé de tout casser en 2021-22. Avec 18,2 pions de moyenne chaque soir, le natif de l’Indiana est devenu une option offensive non négligeable pour Memphis. On parle surtout d’un arrière qui enchaîne les bombes du parking avec un magnifique 43,5% en carrière. Très costaud, le bonhomme peut aussi se révéler utile en pénétration. Bref, la base est plus que solide, le Tennesse a déjà hâte de voir le pyromane à l’œuvre la saison prochaine.

# Bandon Clarke, intérieur, 26 ans :

Avec ses trois saisons en NBA et ses 26 piges, Brandon Clarke fait presque figure d’ancien dans la caverne des Grizzlies. Pourtant l’intérieur (2m03, 97 kg) fait aussi partie de cette jeunesse insouciante qui continue de grandir du côté de Memphis. L’intérieur est une vraie pile qui apporte toute son énergie une fois sur le parquet. Son apport en sortie de banc est plus que sympa avec 10,4 points, 5,3 rebonds et 1,1 contre en 19 minutes de jeu. Si son shoot peut vite devenir limité, il est un atout de taille pour Ja Morant, notamment sur pick and roll. En l’absence du bucheron Steven Adams, Clarke à tenu la baraque lors des derniers Playoffs. Le natif de Vancouver doit continuer dans cette optique pour devenir un grand Grizzlies.

# Ziaire Williams, ailier, 21 ans :

Ziaire Williams n’était que rookie la saison passée et c’est peut-être ça qui est le plus terrifiant. L’ourson a parfaitement suppléé Dillon Brooks sur l’aile de Memphis. Drafté en dixième position de la Draft 2021, Williams a tourné à 8,1 pions de moyenne. Tonique, bon défenseur et capable de scorer, le joueur de 21 ans est un diamant que Memphis est en train de polir. Cette saison, l’ancien coéquipier de Bronny James à Sierra Canyon doit confirmer les belles promesses qu’il a semées. Un seul objectif pour lui : éviter l’hibernation !

# Santi Aldama, intérieur, 21 ans : 

Si vous cherchiez le nouveau pivot espagnol qui terrorisera l’équipe de France dans les années à venir, on vient peut-être de le trouver. Santi Aldama a découvert la NBA durant la saison 2021-22 à grand coup de garbage time (4,1 points de moyenne en 11 minutes). Cet été l’intérieur s’était déjà fait remarquer en Summer League et depuis le début de la pré-saison, le géant espagnol (2m11, 101 kg) saisit sa chance. En une vingtaine de minutes sur le parquet, il tourne à 13,75 pions de moyenne. Non, on ne s’enflamme pas, on constate juste que le talent est là et que le trentième choix de la Draft 2021 aura une carte à jouer en ce début de saison avec l’absence de Jaren Jackson Jr.

# Kenneth Lofton Jr., intérieur, 20 ans :

Tiens, il ne vous fait pas penser à quelqu’un ? En tout cas, Kenneth Lofton Jr., lui, ne semble pas vouloir quitter Memphis. Vrai phénomène au collège et avec les U19 de Team USA, l’intérieur n’a pas été drafté et c’est Memphis qui a flairé la bonne affaire. Adroit de ses mains, mobile et puissant (2m01, 124 kg) Kenneth Lofton Jr. a tout de la bonne pioche. Durant la Summer League, l’intérieur a montré des qualités qui en ont fait le chouchou de la fanbase des Grizzlies. Son seul match de pré-saison face aux Bucks était aussi intéressant (17 points, 5 rebonds, 3 assists en 24 minutes), reste à voir si les Grizzlies feront appel à lui. Titulaire d’un two-way contract, KLJ va dans un premier temps découvrir la G League avant de pourquoi pas éclore au sein de la grande Ligue. Pivot gang ?

# David Roddy, ailier, 21 ans :

Beaucoup de fans se sont posés la question, mais qui est David Roddy ? Sélectionné au vingt-troisième rang de la Draft 2022, l’ailier est arrivé à Memphis avec Danny Green en échange de De’Anthony Melton. Les premières images ont surement dû rassurer la fanbase du Tennessee. Très adroit (43,8% à 3-points lors de sa dernière année universitaire), l’ancien de Colorado State est une arme offensive de plus pour les oursons. Roddy est aussi capable d’attaquer le cercle et présente de bonnes qualités défensives. L’ailier pourrait apporter du scoring en sortie de banc si le staff de Memphis fait appel à lui.

# Jake LaRavia, ailier, 20 ans :

Encore un petit nouveau dans la bande à Taylor Jenkins. L’ailier de Wake Forest est le 19ème choix de la cuvée 2022. Même s’il n’est pas le joueur le plus athlétique de la bande, il présente un QI basket et une belle vision du jeu qui rappelle parfois un certain Manu G passé jadis par les Spurs. Ça pourrait être utile pour envoyer sur orbite les autres zinzins de l’effectif. Avec 38,4% de réussite à 3-points lors de sa dernière saison à l’université, Jake LaRavia peut vite prendre feu. Reste à voir comment le natif d’Indiana sera utilisé.

# Killian Tillie, intérieur, 24 ans :

Cocorico, il y a bien un Français dans ce vent de fraicheur venu de Memphis. Mais même s’il a réussi quelques bons (petits) passages, Kiki a plus agité les serviettes en banc de temps sur la fin de saison. L’intérieur n’est pas du genre à se décourager même s’il va devoir se battre pour chopper des minutes cette saison.

# Kennedy Chandler, meneur, 20 ans :

Le local de l’étape, c’est lui ! Le rookie est originaire de Cordova, juste à côté de Memphis. Sélectionné en début de second tour par les Spurs (38ème), le meneur de 19 ans a été transféré dans la foulée pour signer un contrat de quatre saisons pour les Grizzlies. Avec 4,94 millions de dollars garantis, il est d’ailleurs le rookie américain le mieux payé du second tour. Une preuve que le potentiel est présent chez Kennedy Chandler. Un certitude existe, le dragster (1m83, 77 kg) sera sans doute bien motivé de jouer à la maison chaque fois qu’on ferra appel à lui.

Les Grizzlies pourraient presque être une équipe U20, mais ils ont décidé à la place de terroriser la NBA. Le young core présent derrière Ja Morant, Dillon Brooks et Jaren Jackson Jr. est assez impressionnant et de belles surprises pourraient éclore lors des prochains mois. Attention, ourson en développement !

Source Texte : ClutchPoints, NBA, Slam, Memphis Grizzlies, Shams Charania.

1 Comment

1 Comment

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top