Grizzlies

Poisse XXL pour Jaren Jackson Jr. : fracture de stress au pied droit, 4 à 6 mois d’absence pour l’intérieur de Memphis…

Jaren Jackson Jr

Grosse tuile pour la muraille de Memphis.

Source image : YouTube

Alors qu’il trouvait parfaitement sa place au sein du redoutable et redouté collectif des Grizzlies, Jaren Jackson Jr. est une nouvelle fois freiné dans son élan par une sale blessure. Cette fois, c’est le pied droit qui est en Y, et le début de la prochaine saison régulière est déjà fortement compromis pour JJJ.

Dans le jargon, on appelle ça un coup de massue. Alors que la planète NBA est plutôt tournée vers l’ouverture de la Free Agency et les dingueries qui se préparent à New York (chez les Knicks comme chez les Nets), l’intérieur des Grizzlies vient quant à lui de se faire opérer ce mercredi d’une fracture de fatigue au pied droit, et le verdict est sans appel : 4 à 6 mois d’absence pour la muraille de Memphis. Les Oursons vont donc devoir commencer la saison sans le natif de Plainfield dans le New Jersey. L’occasion pour des vaillants comme Brandon Clarke ou Steven Adams de prendre encore plus de place dans la peinture pour combler l’absence du numéro 13 et distribuer les salades de phalanges à sa place sous les panneaux.

« Ah la boulette ! » comme dirait François Pignon. Il faut dire qu’avec des moyennes de 16,3 points et 5,8 rebonds, le triple J représente une menace offensive, mais aussi et surtout défensive en menant notamment la danse dans la ligue avec ses 2,3 contres par match. A seulement 22 ans, Jackson Jr. est déjà bien plombé par les blessures, lui qui s’est déjà fumé le ménisque dans la bulle d’Orlando en 2020 et qui a dû manquer presque toute la saison 2020-2021 suite à l’opération. Mais cela n’a pas empêché le nouveau meilleur pote de Klay Thompson de re-signer l’été dernier pour 105 millions sur 4 ans. Parce que oui, son duo avec Ja Morant reste extrêmement complémentaire et sacrément flippant pour la suite.

Décidément, Jaren Jackson Jr. forme avec Jonathan Isaac une incroyable paire d’intérieurs défenseurs mais qui se blessent dès qu’ils font leurs lacets. C’est un véritable coup dur pour les Grizzlies et l’intérieur, mais le JJJ c’est le SSS, donc on lui souhaite un prompt rétablissement, pour revenir tout casser ensuite.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top