Dossiers NBA

Existe-t-il un monde dans lequel Kevin Durant… reste à Brooklyn ? Focus sur un scénario pas complètement impossible

Kevin Durant

Un scénario qu’on ne peut pas totalement exclure à l’heure de ces lignes.

Source image : NBA League Pass

Depuis la demande de transfert de Kevin Durant il y a quelques jours, le monde de la NBA s’est directement enflammé et tout le monde se demande quel maillot portera KD à partir de la saison prochaine. Chez nous, on a même voulu se lancer dans un délire à la sauce TrashTalk en proposant 29 packages pour 29 franchises, histoire d’avoir une meilleure idée des chances de chaque équipe d’acquérir la superstar des Nets. Néanmoins, il y a un scénario dont on ne parle pas beaucoup mais qui n’est pourtant pas impossible : et si Kevin Durant restait en fait à… Brooklyn ?

Moins d’une semaine après la demande de transfert de KD, c’est une question qui va forcément à contre-courant de l’actu, et qui n’a peut-être pas de sens aux yeux de certains. Pourtant, c’est une possibilité qu’il faut garder dans un petit coin de sa tête et ce pour plusieurs raisons. En premier lieu, et on en a déjà parlé dans d’autres papiers consacrés à la demande de trade de Durant, Brooklyn n’est absolument pas dans le rush pour échanger son phénomène. KD ayant encore quatre ans de contrat avec la franchise new-yorkaise, les dirigeants des Nets ont tout le temps d’analyser les différentes offres proposées par la concurrence qui espère acquérir les services du Slim Reaper. On l’a encore entendu ce matin via un report du New York Post, le manager général Sean Marks serait prêt à jouer la montre sur le dossier Durant mais aussi celui de Kyrie Irving, des dossiers qui pourraient donc durer un peu. Même son de cloche du côté de Shams Charania et Adrian Wojnarowski, les deux plus gros insiders NBA, qui ont indiqué encore tout récemment que rien n’était imminent en matière de transfert. À l’heure de ces lignes, selon le Woj, les Nets veulent surtout faire comprendre au reste de la Ligue quel type de package ils attendent en échange de Kevin Durant (spoiler, un package énorme), tandis que Shams a lui indiqué pas plus tard que cette après-midi que « les Nets ne voulaient pas bouger KD contre autre chose que la contrepartie historique qu’ils demandent ». Alors bien évidemment, nous ne sommes qu’au début du processus de négociation et il est logique de voir la franchise de Brooklyn montrer les muscles histoire d’avoir la main sur celui-ci. Néanmoins, le fait que les Nets soient en position de force ralentit forcément le dossier du transfert de Kevin Durant.

Ensuite, il y a eu les récents mouvements de la franchise de Brooklyn, qui peuvent poser question par rapport aux intentions des Nets. Au même moment de la demande de transfert de KD, Royce O’Neale est arrivé à BK contre un choix de premier tour de draft. Pas vraiment le genre de move que ferait une équipe sur le point de reconstruire, O’Neale étant un ailier de 29 ans rentrant dans la catégorie des 3&D. Et puis aujourd’hui, on a vu T.J. Warren signer un contrat d’un an avec les Nets, une signature qui serait parfaitement compréhensible si… KD et Kyrie restaient à Brooklyn. Joueur de 28 ans restant sur quasiment deux saisons blanches, Warren faisait partie des scoreurs solides de la Ligue avant 2021 et pourrait théoriquement représenter une pièce intéressante dans une équipe visant le titre. Enfin, l’Australien Patty Mills – grand pote de KD – a fini par prolonger à Brooklyn alors qu’on l’imaginait bien faire ses valises après la saison chaotique qu’il vient de vivre chez les Nets, lui qui avait initialement décidé de décliner sa player option. Pour résumer, toutes les transactions réalisées par le GM Sean Marks n’ont vraiment de sens que dans le cas où le groupe actuel décide de repartir ensemble pour tenter de remettre la franchise dans le droit chemin et jouer le titre l’année prochaine.

« Dans leur esprit, les Nets fonctionnent comme si Kevin Durant et Kyrie Irving reviendraient l’année prochaine et ils réalisent des transactions en fonction. Ils sont ouverts aux discussions et aux offres des autres équipes, mais ils ne comptent pas transférer Kevin Durant contre autre chose qu’un joueur calibre All-Star et un grand nombre de picks de draft. »

– Shams Charania, sur le Pat McAfee Show

Est-ce que ça veut dire automatiquement que Kevin Durant et Kyrie Irving porteront le maillot de Brooklyn lors du premier match de la saison régulière 2022-23 ? Bien évidemment que non. Comme dit auparavant, c’est avant tout un moyen pour mieux contrôler les négos. Mais on ne peut pas complètement fermer la porte à un scénario où les deux stars rejouent un match avec les Nets malgré tout le chaos actuel. Dans le passé en NBA et même dans d’autres sports, on a déjà vu des franchise players demander un trade – notamment pour mettre un coup de pression sur leur management – avant de finalement revenir jouer pour leur équipe. C’était le cas par exemple de Kobe Bryant en 2007, qui était néanmoins revenu très rapidement sur sa demande avant de retrouver les sommets avec les Lakers aux côtés de Pau Gasol et Phil Jackson. Autre exemple pour ceux qui kiffent la NFL, le quarterback des Green Bay Packers Aaron Rodgers semblait en instance de départ il y a tout juste un an, tout ça pour ensuite remporter un deuxième titre de MVP consécutif sous les couleurs de son équipe de toujours. Morale de l’histoire : une demande de transfert n’aboutit pas forcément au transfert en question, surtout quand vous avez encore quatre années de contrat comme c’est le cas actuellement avec Kevin Durant. Est-ce que le dossier KD pourrait connaître une résolution à la Kobe pour potentiellement se transformer derrière en happy end ? Les situations sont forcément différentes et puis si l’on en croit Shams, Durant n’a pas l’intention aujourd’hui de rebrousser chemin. Sauf que comme on l’a dit plus haut, le leverage balance assez clairement en faveur des Nets, qui certes prennent en considération les envies de leur superstar mais qui veulent surtout faire ce qu’il y a de mieux pour la santé de la franchise.

Malgré les grosses turbulences qui frappent actuellement la franchise de Brooklyn, les Nets ont sur le papier l’un des rosters les plus impressionnants de la Conférence Est. En théorie, la franchise new-yorkaise a donc ce qu’il faut pour jouer le titre l’année prochaine et on peut ainsi légitimement se demander pourquoi ne pas tout simplement repartir pour un tour en voyant ce que ça donne ? En pratique, ça paraît compliqué vu le gros passif de ces derniers mois et l’état des relations entre les membres importants de la franchise, à savoir KD, Kyrie, Sean Marks et le proprio de la franchise Joe Tsai. Comme l’a dit Adrian Wojnarowski d’ESPN, ce n’est probablement pas « le scénario idéal » pour Brooklyn, qui serait plutôt de récupérer un énorme package en échange des deux stars afin de tourner la page et reconstruire véritablement sur des bases saines après avoir vécu une campagne hyper usante à tous les points de vue. Mais ce scénario existe et continuera d’exister jusqu’à ce que les dirigeants de Brooklyn estiment que le moment est venu d’appuyer sur le bouton rouge. Ce moment, pour l’instant, ne s’est pas encore manifesté et quelque chose nous dit qu’il va falloir s’armer de patience.

On imagine Kevin Durant à Phoenix, Miami, Boston ou Toronto. On voit Kyrie Irving retrouver LeBron James aux Lakers. Mais actuellement, on semble encore loin d’une résolution concernant les deux superstars. Alors on ne peut pas exclure complètement l’idée de les revoir ensemble un jour sous le maillot de Brooklyn, aussi improbable que ça puisse paraître au vu des récents événements. 

1 Comment

1 Comment

  1. Etienne

    6 juillet 2022 à 9 h 03 min at 9 h 03 min

    De mémoire, Jordan avait de très mauvaises relation avec son GM et l’ambiance dans l’équipe n’était pas digne d’une colonie de vacances.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top