Nets

Royce O’Neale envoyé aux Nets contre un tour de Draft : le Jazz dégraisse, mais c’est à Brooklyn que quelque chose se prépare

Royce O'Neale 30 juin 2022

LE BAZAR COMMENCE.

Source image : NBA League Pass

Il était 21h à peine, la digestion de la Tropézienne était à peine entamée… et Kevin Durant est arrivé pour mettre un ÉNORME coup de pied dans la fourmilière. Parait-il que l’air de Brooklyn lui déplait tout à coup, Monsieur a donc demandé son trade, et dans ce petit jeu de domino qui s’annonce complètement fou c’est donc Royce O’Neale qui est le premier à tomber. Direction les Nets pour le 3 and D du Jazz !

Mais diable que se passe-t-il à Brooklyn ? Spoiler, quand vous lirez ce papier de l’eau aura peut-être déjà coulé sous les ponts entre le Jazz et les Nets. La déclaration – de guerre – de Kevin Durant en ce soir d’ouverture de Free Agency a donc eu pour effet immédiat de voir la franchise de Brooklyn lâcher un premier tour de Draft afin de récupérer Royce O’Neale, la grosse demi-douzaine de pions de moyenne avec le Jazz la saison passée, titulaire de Quin Snyder depuis presque quatre ans et soldat accompli et reconnu à Salt Lake City. Pas la lame la plus tranchante de la Ligue, oh non, mais un visage connu de la franchise mormone qui déménage et qui est donc officiellement le premier domino dans le jeu crée il y a une heure par Kevin Durant.

Que peut-on dire sur le fit O’Neale / Nets ? Beh pas grand chose évidemment, car en ce début de soirée complétement fou rien n’indique que l’ailier au bandeau restera à Brooklyn plus de 24h. Royce n’est pas une Rolls et ne remplacera pas KD, Royce ne sait probablement pas lui-même à quel sauce il sera mangé. Désolé hein, mais l’annonce de ce trade se retrouve noyé dans un autre genre d’actu, beaucoup trop puissante pour lui. On en reparlera peut-être, mais clairement Royce a une belle gueule de piston, rien à voir avec le Michigan mais plutôt le genre de piston qui saute au prélude d’une incroyable succession de Woj Bomb.

Cinq années dans l’Utah regardent désormais Royce O’Neale partir vers l’Est, un premier tour débarque chez le Jazz et c’est déjà ça ? Que va faire le Jazz avec Rudy Gobert ? Avec Mike Conley ? ET QUE VA FAIRE BROOKLYN ? Cette soirée est lancée, et il fait déjà beaucoup trop chaud.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top